BULLETIN DE REINFORMATION DU 21 JUIN 2021

Patron d'émission le 21 juin 2021

Bulletin de réinformation proposé par Kirkor Sureken et Justine Bertrand

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

 

GRANDS TITRES :


 

► Résultats des élections régionales

 

Ce dimanche 20 juin, selon le site linternaute.com, les estimations pour les régionales 2021 ont été dévoilées. Bien qu’elles restent à confirmer par les résultats officiels et définitifs du ministère de l’Intérieur, voici où nous en sommes.

 

Les estimations au niveau régional

En Île-de-France, Valérie Pécresse (Droite) est donnée en tête à 36,4 %.
En PACA, Thierry Mariani (RN) est donné en tête avec 35,7 %.
En Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez est largement en tête avec 43,8 %.
Dans les Hauts-de France, Xavier Bertrand (LR) termine ce premier tour à 42,5 %.
Dans le Grand Est, selon les résultats partiels du ministère de l’Intérieur sur 65,67 % des bulletins, Jean Rottner (LUCD) est donné en tête à 31,77 %.
Dans la région Pays de la Loire, selon les estimations, Christelle Morançais (LR) est donnée en tête à 34 %.
En Centre-Val-de-Loire, Bonneau (PS) obtient 25,6% des suffrages.
En Normandie, sur 56,22% des bulletins, Hervé Morin (LUCD) arrive premier à 40,30 % (LUCD).
En Bretagne, Loïg Chesnais-Girard (PS) est en tête avec  21,04 %.
En Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset (PS) est devant au 1er tour à 30,1 %.
En Occitanie, sur 49,56 % des bulletins, Carole Delga (LUGE) est en tête à 41,71.
En Bourgogne-Franche-Comté, selon les estimations, Marie-Guite Dufay (PS) obtient 26,2 % des suffrages.
En Corse, les résultats sont définitifs : Gilles Simeoni (Femu a Corsica) est en tête de ce premier tour avec 29,19 %, suivi du LR Laurent Marcangeli à 24,86 % et Jean-Christophe Angelini, à 13,22 % des voix.

 

Les estimations au niveau national

LR et ses alliés : 27,2%
RN : 19,3% PS et ses alliés : 17,6%
EELV et ses alliés : 12,5%
LREM et ses alliés : 11,2%
LFI et ses alliés : 4,2 %
Selon les premières estimations, il s’agit en somme d’un avantage pour la droite. À confirmer par les résultats définitifs et sous réserve d’une grande participation de votants.

 

► Étude comparative bidon entre la voiture électrique et thermique 

Une étude réalisée par UFC Que Choisir tent à démontrer la supériorité de la voiture électrique face à la voiture thermique en omettant certains éléments indispensables lors de la décision d’achat d’un véhicule terrestre à quatre roues. Il est évident que sur le coût de l’entretien, le coût de l’énergie et de l’assurance, la voiture électrique est moins onéreuse que la voiture thermique. L’étude n’élude pas les problèmes majeurs de la voiture électrique qui sont l’autonomie limitée et le temps de charge des batteries, mais l’auteur reste pourtant optimiste sur les progrès à venir en termes de la réduction du temps de charge des véhicules électriques. 

L’offre de la voiture électrique, largement subventionnée, ne couvre pas l’étendue des besoins des consommateurs ; les SUV et les grosses berlines ne sont pas électrisés. Ensuite, le moins cher est-il adapté à l’usage ? Le vélo coûte moins cher que la voiture électrique, marcher coûte moins cher que le vélo. Enfin, la voiture électrique sera-t-elle toujours aussi attrayante si les taxes sur l’électricité seront alignées à celles des carburants fossiles en conservant les tares de conception que sont l’autonomie et le temps de charge ? 

La voiture électrique telle que conçue actuellement rentre dans le modèle de consommation classique, et n’est pas une solution de remplacement de la voiture thermique et n’est pas écologique. Seule l’énergie libre développée par Nikola Tesla, en son temps, permettra un saut technologique durable. 

 

BREVES DE FRANCE

 

► Cachez cet islamisme. Voile et laïcité à l’épreuve de la cancel culture

Cachez cet islamisme. Il s’agit du titre d’un ouvrage collectif dirigé par Florence Bergeaud-Blackler et Pascal Hubert, des militants laïcs gravitant autour de l’Observatoire des fondamentalismes. Préfacé par Élisabeth Badinter, le livre vient d’être publié en Belgique et sera disponible le 17 juin.

Florence Bergeaud-Blackler est chargée de recherche CNRS et anthropologue, notamment spécialiste du marché du halal. Dans un entretien avec l’Express, elle explique pourquoi certains quartiers de Bruxelles seraient devenus « une sorte de sanctuaire de l’islamisme en Europe ». Elle explique aussi pourquoi, selon elle, les élites politiques, universitaires et journalistiques ne veulent aborder cette question que sous l’angle de l’islamophobie.

 

► Dix dirigeants de grandes sociétés se mobilisent en faveur des réfugiés

Le JDD rapporte que pour le collectif « Refugees are Talents », qui regroupe les entreprises entre autres comme IKEA, IPSOS, ACCOR, BARILLA, BNP PARIBAS, les 50000 réfugiés qu’accueille la France sont autant de talents motivés par une forte volonté d’intégration dans la société française.

Ce que le collectif ne dit pas, c’est le pourcentage de réfugiés rapidement intégrables et ceux qui restent durablement en marge de la société, ensuite que le déracinement n’est pas souhaitable ni pour le réfugié ni pour le pays accueillant. Enfin, les personnes nouvellement arrivées grèvent les acquis sociaux et tirent les revenus du travail vers le bas. Ce collectif œuvre pour la nomadisation forcée des personnes et va dans le sens du grand capital, peu importe le coût social. 

 

► Prochaine exposition de l’Institut Iliade : « La nature comme socle »

Du 25 au 30 juin à Lyon, l’Institut Iliade annonce l’arrivée de son exposition « La nature comme socle » dans la capitale aux deux collines.

De manière consciente ou non, les Européens se savent à la fois de la nature et dans la nature. Cette exposition, à travers le regard sensible des photographes, participe à la réflexion indispensable que nous devons mener sur notre rapport à la nature et au monde sauvage.

Rendez-vous fin juin à la Galerie 41, 41 rue Saint-Georges 69005 Lyon.

 

► Nicolas Hulot contre la fronde anti-éoliennes

Lu dans Le Point, l’éphémère ministre de la Transition écologique est vent debout contre la récupération politique sur fond de campagne électorale. Hulot s’indigne « je suis attristé de voir que la transition écologique fait à nouveau l’objet de confrontations sur de mauvaises bases » avant de prévenir sur un ton presque menaçant « s’ils cherchent le tout nucléaire, qu’ils le disent » en pointant d’un doigt tremblant les déchets nucléaires « et qu’ils répondent à la question de savoir où stocker les déchets ultimes. Dans leur jardin ? ». 

L’ancien présentateur d’Ushuaia vole au secours de son prédécesseur, la très voluptueuse Barbara Pompili qui doit compter avec le principe, que le Sénat a voté, dans la nuit du 17 à 18 juin, selon lequel les maires ont droit de veto sur l’implantation d’éoliennes.

L’ancien ministre vert risque de voir rouge s’il apprenait qu’une nouvelle réglementation du ministère des Armées limite l’installation d’éoliennes dans un rayon de 70 kms autour des radars militaires, décision datée de 16 juin, entrée en vigueur le 18 juin.

 

► Que pensez-vous de la condamnation de Damien Tarel, gifleur du Président, à 4 mois de prison ferme ?

C’est la question posée à un sondage sur le site boulevardvoltaire.fr. La réponse est la suivante. 83 % des sondés ont estimé que la décision est trop sévère, tandis que 10 % ont estimé qu’elle est juste.

 

NOUVELLES DU MONDE


 

► Un sommet pour rien

Dans l’article paru dans la Chronique du Grand Jeu, le sommet entre le président russe et américain n’a pas donné comme résultat une annonce fracassante sur les relations entre les deux pays. Le recul américain sur le NorthStream II et le recul de certaines d’aides militaires américaines à l’Ukraine ont été négociées avant le sommet. 

La tension qu’exercent les États-Unis par le biais de son extension otanesque sur la Russie reste constante. Pour preuve selon Jake Sullivan, conseiller de Joe Biden à la sécurité nationale cité par Le Figaro, les États-Unis préparent de nouvelles sanctions contre la Russie. 

 

► Le Premier ministre tchèque ne partage pas son pays

Selon le Visegrad Post, Andrei Babish, premier ministre tchèque, l’immigration massive orchestrée depuis des décennies en Europe occidentale et ses conséquences dramatiques sur la qualité de vie des populations autochtones présente un danger pour l’avenir de l’Europe centrale au vu de ce qui se produit en Europe occidentale. “Nous voyons aujourd’hui et chaque jour en Europe occidentale où la migration non gérée peut conduire. En Allemagne, la polygamie et le mariage des enfants sont tolérés. En Grande Bretagne, il existe des tribunaux islamiques parallèles. En France, des migrants coupent la tête des enseignants ou attaquent les femmes parce qu’elles portent une jupe trop courte ». 

Reste à vérifier la sincérité de cette soudaine illumination d’un politicien mis en minorité à la chambre des députés en prise avec le Parti des Pirates, un parti libertaire de gauche en pleine ascension dans les sondages.

 

► Les talibanes juives en Israël

Des femmes de la communauté des haredim (traduction craignant Dieu) se voilent entièrement, masquant même les yeux. Elles sont ostracisées et souvent prises pour des musulmanes, elles sont mal vues par le rabbinat et les communautés ultraorthodoxes. Les medias israéliens les surnomment les talibanes mais elles préfèrent le terme de femmes modestes.

 

► Les Loups gris sévissent en Turquie 

Une attaque armée a visé, le 17 juin, les bureaux du parti prokurde, le HDP, à Izmir. Un assaillant, Onur Gencer, proche des Loups Gris a abattu une femme, membre du parti, et tenté de mettre le feu au bâtiment avant d’être arrêté. Il dit avoir agi par haine envers le PKK, groupe armé kurde classé terroriste. Le HDP a dénoncé une intervention tardive des forces de l’ordre contre l’attaquant et a désigné comme instigateurs de cette attaque, qualifiée de provocation très dangereuse, l’AKP du président Erdogan, le parti au pouvoir, ainsi que le ministère de l’Intérieur. 

L’assassinat semble être le modus operandi du pourvoir agressif en place en Turquie qui avance masqué en utilisant comme bras armés, d’une part, le MIT les services secrets, notamment dans le triple assassinat de femmes militantes kurdes à Paris en 2013 et, d’autre part, les Loups gris dans l’assassinat en 2007 de Hrant Dink, journaliste arménien.

 

► Roger Waters corrige Mark Zuckerberg

Le bassiste de Pink Floyd a émis une fin de non recevoir à Mark Zuckerberg, pdg de Facebook, qui voulait utiliser contre une somme importante un titre de Pink Floyd, Another Brick in the Wall, Part 2, dans une publicité pour Instagram.

Par ce refus, Waters met hors commerce son œuvre pour certaines personnes qui pensent qu’ils peuvent s’emparer de tout et censurer selon leur propre volonté. Face à un tel pouvoir exorbitant, Waters de s’étonne « comment est-ce qu’on a pu lui donner autant de pouvoir ? Et pourtant il est là, l’un des idiots les plus puissants du monde » et de conclure « Zuckerberg était un petit con quand il était étudiant. Être riche ne change rien, ce sera toujours un petit con ».

Hello Mark ? Is there anybody in there ? Just nod if you can hear me.

 

► La citation du jour est de Jean Gastaldi :

Un papa d’amour est un papa disponible toujours.

 

► Le proverbe du jour est français :

La nature ne peut souffrir que l’on vive sans vieillir.

 

► Le chiffre du jour est… 28.

28 : c’est le nombre de départements qui sont en vigilance orange « orages » ou « canicule » depuis hier.

 

► La bonne nouvelle du jour est spatiale.

Thomas Pesquet est de retour dans la Station après sa sortie dans l’espace. L’astronaute français a regagné sans encombre dimanche l’intérieur de la Station spatiale internationale (ISS) après une nouvelle sortie dans l’espace de plus de six heures, consacrée à l’installation de nouveaux panneaux solaires sur l’ISS.

 

 

Étiquettes :

En cours

Titre

Artiste

Background
Intervenir sur l'émission
EMISSION EN COURS

► L.J. du lundi soir

18:00 21:00