BULLETIN DE REINFORMATION DU 15 MARS 2021

Patron d'émission le 15 mars 2021

Bulletin de réinformation proposé par Solveig Grieg et Wilfried Marc

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

 

 

GRANDS TITRES


 

► La cérémonie des César : un malaise palpable

Vendredi 12 mars s’est tenue à l’Olympia la 46e cérémonie des César, récompensant le cinéma français. La cérémonie était dirigée par Marina Foïs, elle-même secondée par Laurent Laffite et Blanche Gardin. Le discours d’entrée résumait l’année 2020 par l’absurde, rythmée par des blagues crues, dont l’une critiquant la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. Parmi les César figurait le film Adieu les Cons d’Albert Dupontel, qui n’était pas présent à la cérémonie. Sacré meilleur espoir masculin pour son film Tout simplement noir, Jean-Pascal Zadi a choisi de mettre en avant la diversité et la notion d’humanité « J’ai envie de parler d’Adama Traoré, de Michel Zecler”, faisant référence à la violence policière.

Une apparition a particulièrement fait parler d’elle

Venue sur scène pour le César des meilleurs costumes, la comédienne Corinne Masiero, connue pour son rôle de Capitaine Marleau, est arrivée sur la scène des Césars habillée en Peau d’âne avant de se dévêtir à la stupéfaction générale, pour dénoncer la souffrance des intermittents du spectacle. « Alors j’ai un autre costume si celui-là il te plaît », dit-elle à la maîtresse de cérémonie Marina Foïs avant de dévoiler une robe imbibée de sang, des tampons hygiéniques suspendus aux oreilles. Elle finit complètement nue, laissant apparaître le message « No culture, no future », faisant allusion à la fermeture des salles de cinéma.

Quel a été l’effet obtenu ?

Cette apparition a fait l’effet d’une bombe, principalement dans un sens négatif. Si la salle n’a pas paru choquée outre mesure, les réactions hostiles se sont succédées depuis vendredi sur Twitter. Une joueuse de tennis parle d’un « malaise sérieux », d’autres déplorent le fait que les impôts financent cette culture-la. Certains internautes promettent de ne plus aller au cinéma, tirant à boulets rouges sur une culture « de caniveau », touchant au sordide. Il semble que bon nombre de personnes eussent préféré une dénonciation sous une autre forme au lieu de cette apparition malsaine.

► La CDU allemande et Angela Merkel dans la tourmente

Hier se déroulaient deux scrutins régionaux importants en Allemagne, à quelques mois des élections législatives cruciales de septembre. Si les deux régions, le Bade Wurtemberg et la Rhénanie Palatinat, étaient toutes deux aux mains des verts et de la gauche allemande avant les élections, la CDU enchaîne les scandales et les défaites électorales dans un pays qui voit lui aussi se développer une certaine forme de lassitude vis-à-vis de ses gouvernants.

Mais revenons aux élections : quels en sont précisément les résultats ?

Dans le Bade Wurtemberg, tenu par le vert Winfried Kretschmann, la CDU s’allie régulièrement aux écologistes pour faire barrage à la gauche et la droite radicale. Cette coalition de circonstance, dans un 1and perdu il y a seulement dix ans par la CDU, se fait au détriment du parti de Merkel : il perd 5 points par rapport aux derniers scrutins, ne rassemblant que 23% du corps électoral loin derrière les écologistes qui caracolent à 31%, et commencent à se demander s’ils ne pourraient pas gouverner seuls… En Rhénanie Palatinat, land voisin de la France, le parti de gauche allemand, le SPD, reste loin devant la CDU malgré une campagne pourtant particulièrement active et prometteuse.

Quelles sont les raisons des échecs du parti d’Angela Merkel ?

Angela Merkel elle-même dans un premier lieu ! La gestion de la crise du Covid en Allemagne est vivement critiquée par une partie de la population qui s’oppose farouchement au confinement, tandis que les vaccins tardent à arriver. Plusieurs scandales intérieurs viennent ébranler en plus le parti, déjà fragilisé par les tensions intérieures pour savoir qui va remplacer la chancelière Angela Merkel : deux députés de l’Union CDU-CSU ont démissionné de leur poste après que des journalistes ont découvert qu’ils touchaient plusieurs centaines de millions d’euros dans le cadre de contrats d’achats de masques. Un autre député a renoncé jeudi à son mandat après avoir été mis en cause pour des encarts publicitaires de l’Azerbaïdjan dans un journal régional qu’il dirige.
Les élections prochaines sont réellement clés à la fois pour l’Allemagne, mais aussi pour l’Europe qui devra s’adapter aux résultats des élections allemandes, Berlin restant l’une des clés de voûte de Bruxelles.

 

BREVES DE FRANCE


 

► Deux tentatives d’attentats déjoués en France en une journée

Mercredi 10 mars dernier, la direction générale de la sécurité intérieure a déjoué deux futurs attentats en arrêtant, à Mantes-la-Jolie et à Marseille, deux jeunes terroristes alors âgés de 17 et 18 ans. Ces derniers ont été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.
L’un d’eux affirmait éprouver une haine contre la France lors des entretiens et faisait partie d’un groupe Telegram qui réunissait d’autres délinquants du même profil. Le second, franco-algérien, disposait de documents de propagande terroriste et était en contact virtuellement avec des djihadistes. Les deux délinquants ont été jugés ce samedi 13 mars.

► Castex en direct sur Twitch

Depuis plusieurs semaines, les membres du gouvernement ont entamé une intense campagne de propagande. Le but : toucher les jeunes. Invitations d’influenceurs, vidéos Youtube, live Instagram, tout y passe. Les personnalités n’hésitent pas à participer à cette tentative de redorer le blason de l’Etat. Le dernier en date, Castex, en direct ce samedi sur Twitch. En utilisant ce réseau social, à l’origine utilisé par des joueurs de jeux vidéo, il espère « parler avec des personnes qui n’écoutent pas les conférences de presse, ne regardent pas les JT », comme il l’a confié en fin d’entretien. Plus de 80 000 spectateurs ont suivi cet échange. Ainsi, le gouvernement espère toucher les jeunes, mais pour quel contenu au juste ? Ces échanges ne sont en fait qu’une justification de la médiocrité de l’action gouvernementale et une répétition de la doctrine que l’on entend depuis un an déjà : “gestes barrières, distanciation sociale,.. ».
Cependant, Castex en a tout de même profité pour préciser qu’un reconfinement en Ile-de-France n’était “pas exclu”.

► Alliance de la gauche

Dans les Hauts-de-France, à moins de cent jours des élections régionales, Europe Ecologie les Verts et la France Insoumise n’hésitent pas à former une alliance dès le premier tour. Peu surprenant de la part des écologistes aussi communistes que les communistes. L’objectif : contrer la droite qui dirige cette région depuis 6 ans, talonnée par l’extrême droite. Xavier Bertrand affirme ainsi “être le seul à pouvoir éviter la victoire des extrêmes”. Ambitieux projet.

► Éphéméride : assassinat de Jules César

C’est durant les ides de mars en l’an 44 av J-C, que César se fait assassiner au théâtre de Pompéi. Les ides de Mars correspondent au 15 mars dans le calendrier romain, jour de fête en l’honneur du dieu mars. Ce meurtre est le résultat d’un complot de sénateurs romains, qui se nommaient entre eux « les Liberatores ». Les chefs les plus marquants de ce groupe de sénateurs furent Marcus Junius Brutus et Caius Cassius Longinus. Le sénat avait nommé peu avant Jules César dictateur à vie, ce qui déplut à certains, qui pensaient que le régime deviendrait une tyrannie. À la suite de cet assassinat a eu lieu la guerre civile des Libérateurs, suivie de la prise du pouvoir par Octave, qui allait devenir Auguste, premier empereur romain.

 

BREVES DU MONDE


 

► Etats-Unis : mauvaise note pour refus d’aveu de domination raciale

À Las Vegas dans le Nevada, lors d’un cours de sociologie, le professeur demande à William Clark, son élève, de « décliner ses identités raciale, religieuse et sexuelle » et confesser appartenir à la domination blanche. Cet élève, métis, d’un père blanc décédé et d’une mère noire, mais assez clair de peau pour être rangé dans la case des oppresseurs, a refusé de se plier à cet exercice. Ce refus a été sanctionné par son professeur si lourdement que cela compromet son passage en classe supérieure. Face à cela, sa mère a décidé de porter plainte à l’école, la Democracy Preparatory Academy et son professeur. Les Clark réclamaient, d’après le Daily mail, des dommages et intérêts et que William soit inscrit par l’État du Nevada dans une nouvelle classe.

► Une campagne de réparation des habitants noirs dans une ville de l’Illinois, aux États-Unis

C’est dans la riche banlieue d’Evanston, dans l’Illinois, aux États-Unis, qu’on assiste pour la première fois à une campagne de réparation des noirs pour la ségrégation et le racisme subie par leurs ancêtres, au temps de l’esclavage. Elle prend la forme de versements d’une somme de 25.000 dollars pour chacun de ses habitants noirs. Le but est de les aider à accéder à la propriété, à l’aide hypothécaire afin de remédier à l’inégalité du logement. C’est l’élue noire, Robin Rue Simmons qui est à l’origine de cette absurde campagne entièrement imprégnée de discrimination positive.

► Loi martiale en Birmanie

La loi martiale a été déclarée dans plusieurs quartiers de Rangoon la plus grande ville de Birmanie alors que les manifestations contre la junte militaire se poursuivent depuis près d’un mois. Le pouvoir administratif et militaire passe entièrement aux mains de l’armée dont la répression sévère a entraîné plusieurs dizaines de morts. Si le coup d’Etat s’était déroulé dans un certain calme en ces premiers jours, les manifestations et scènes de chaos de ces derniers jours sont inédites dans le pays depuis 1980. L’armée semble très affaiblie dans le pays qu’elle contrôle depuis son indépendance.

► L’écrivain Ken Follett au secours de la cathédrale de Dol-de-Bretagne

Amoureux du Moyen Âge, l’auteur gallois Ken Follett a décidé de céder l’intégralité de ses droits d’auteur du livre Notre-Dame à la Fondation du patrimoine. Ensemble, ils ont choisi d’aider la cathédrale de Dol-de-Bretagne en Ille-et-Vilaine en faisant un don de 148 000 € pour sa rénovation.
« Ce cadeau qui tombe du ciel, c’est Noël au mois de mars », se réjouit Denis Rapinel. Le maire de Dol-de-Bretagne va recevoir un don exceptionnel pour aider à l’importante campagne de rénovation de la cathédrale Saint-Samson.
Après avoir d’abord pensé à faire un don pour la reconstruction de Notre-Dame, l’écrivain s’est tourné vers la Fondation du patrimoine pour aider un autre monument français.
Considérée comme l’un des fleurons de l’architecture gothique de Bretagne, la cathédrale rappelle également le passé prestigieux de cette métropole religieuse bretonne, archevêché durant trois siècles, dans laquelle plus de 70 évêques se sont succédé jusqu’à la Révolution.
Grâce à ce don, l’écrivain vient soutenir une petite cité de caractère et un secteur d’activité spécialisé dans l’artisanat d’art, cher à notre patrimoine français !

 

 

Étiquettes :

En cours

Title

Artist

Background
Intervenir sur l'émission
EMISSION EN COURS

↺ L.J. des débats

21:30 23:00