BULLETIN DE REINFORMATION DU 28 SEPTEMBRE 2020

Patron d'émission le 28 septembre 2020

Bulletin de réinformation proposé par Jean Bernard et Guillemette Pâris.

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

GRANDS TITRES

 

► Le jour même de sa condamnation, l’actualité Eric Zemmour

Le journaliste politique Eric Zemmour a été condamné le vendredi 25 septembre dernier à 10.000 € d’amende, au remboursement des frais de justice engagés par diverses associations militantes, et à la publication, à ses frais, d’encarts proclamant sa condamnation dans divers médias : une sorte de mea culpa public sous la contrainte.

Qu’est-ce que l’on reproche à Eric Zemmour, cette fois-ci ?

On lui reproche des propos tenus le 28 septembre 2019 à la Convention de la Droite, organisée par le Cercle Audace et les magazines L’Incorrect et Valeurs Actuelles. Voici la phrase incriminée : « Les femmes voilées et les hommes en djellaba sont une propagande, une islamisation de la rue, comme les uniformes d’une armée d’occupation qui rappellent aux vaincus leur soumission. »

L’ironie de cette condamnation, c’est qu’elle a eu lieu en pleine actualité de violence islamique sur le territoire français

Alors que se déroule le procès des attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, un autre attentat a été commis vendredi, jour de la condamnation d’Eric Zemmour, devant les anciens bureaux du journal satirique. Quatre personnes ont été blessées, dont deux journalistes de l’agence Premières Lignes, qui produit l’émission Cash Investigation. 

Pour Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, « manifestement, c’est un acte de terrorisme islamiste ». Le principal suspect est un Pakistanais entré dans le pays en 2018 en raison de sa prétendue minorité. Alors qu’il est âgé officiellement de 18 ans, les photographies montrent un homme d’une quarantaine d’années.

Le mot de la fin revient à Aurélien Taché, adepte du « en même temps » jusqu’à la contradiction :

Il faut plus que jamais défendre fermement la liberté d’expression. Mais il va également falloir que nous soyons fermes quand les polémistes comme Eric Zemmour et l’extrême droite détournent cette liberté pour appeler à la haine.

 

► La Covid-19 en chiffres : bilan de neuf mois d’épidémie mondiale

Depuis la première alerte reçue par l’OMS, le 31 décembre dernier, la nouvelle pneumonie virale a tué près d’un million de personnes dans le monde : c’est presque autant que le sida et le paludisme réunis en un an.

Les continents ne sont pas égaux face à l’épidémie

Quelles que soient les mesures qui ont été prises, il est certain que cela a beaucoup mieux fonctionné en Asie, pourtant touchée en premier, qu’en Amérique et en Europe.

A population comparable en nombre et en moyenne d’âge, le Japon a subi 1.550 morts, l’Allemagne 9.500, la Russie 20.000, le Mexique 76.000. Toujours à population comparable, il n’y a eu que 10.300 morts en Indonésie, mais 204.000 aux États-Unis et 140.000 au Brésil, qui n’a toujours pas surmonté la première vague.

Quant à la France, 22e pays le plus peuplé du monde, nous sommes officiellement le 8e pays le plus endeuillé par la Covid-19. 

L’impact économique est très variable

Au deuxième trimestre 2020, où ont eu lieu l’essentiel des confinements et des mesures restrictives, beaucoup de pays ont vu chuter leur PIB par rapport au deuxième trimestre 2019 : -24 % pour l’Inde, -21 % pour le Royaume-Uni, -19 % pour la France et le Mexique, -18 % pour l’Italie et l’Afrique du Sud, -11 % pour le Brésil et l’Allemagne, -10 % pour le Japon, -9 % pour les États-Unis et la Suède, -5 % pour l’Indonésie et la Russie. Seule la Chine a réussi à dépasser la crise.

D’après un rapport de la commission des Finances de l’Assemblée nationale du 9 juillet dernier, la première vague devrait coûter à notre pays 22% de son PIB cet année, soit « une dégradation des finances publiques sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale ». L’État devrait émettre plus de 130 milliards d’euros de dette publique sur les marchés financiers.

Et du côté médical ?

Onze vaccins chinois, ainsi que ceux de Sanofi et de l’Institut Pasteur sont entrés en phase d’essais cliniques. AstraZeneca a dû suspendre ses expérimentations en raison d’effets secondaires trop importants.

 

BREVES DE FRANCE

 

► Le Sénat reste aux mains de la droite

Pas de bouleversement au Sénat, renouvelé à moitié ce dimanche 27 septembre. Les résultats du vote de 87.000 « grands électeurs » – des élus issus à 95% des mairies – sont marqués par la stabilité.

La droite et ses alliés renforcent leur assise. Le RN conserve son unique siège détenu par Stéphane Ravier. La vague verte aux municipales de Bordeaux, Lyon, Strasbourg et autres grandes villes permet aux élus écologistes d’atteindre le nombre de dix sénateurs et ainsi constituer un groupe parlementaire.

 

► Une prime de courage aux fonctionnaires persévérants

A partir du 1er octobre prochain, l’Etat accordera une prime de 10.000 € à tous les fonctionnaires qui auront résisté plus de cinq ans à la difficulté d’exercer leurs fonctions en Seine-Saint-Denis. Quinze millions d’euros seront consacrés à cette prime de fidélisation.

 

► Le château de Versailles appelle aux dons

Victime de l’absence des touristes, le château de Versailles fait face à des difficultés financières exceptionnelles. Il est possible de faire un don ou de prendre part au programme de mécénat, sur le site chateaudeversailles.fr

 

► La phrase du jour 

Elle est signée Sylvie Laurent, enseignante à Sciences Po. D’après l’historienne, récemment interrogée par Médiapart dans l’émission A l’air :

Le pauvre petit blanc n’existe pas aux États-Unis. C’est un fantasme, une construction politique. On a créé ça en 2016. […] Pour moi c’est un stéréotype. Pour moi il y a une classe moyenne blanche moyenne et supérieure.

Sylvie Laurent est l’auteur d’un livre intitulé « Pauvre petit blanc ». Le mythe de la dépossession raciale qui vient de paraître à la Maison des Sciences de l’Homme. 

 

► Perpignan : peur sur la ville

Louis Aliot, a accepté de prendre trois gardes du corps sur le conseil du ministère de l’Intérieur qui craint des représailles sur la personne du nouveau maire en raison des décisions prises ces dernières semaines. En effet, l’édile a prononcé le 15 septembre dernier la fermeture de 22 heures à 6 heures de toutes les épiceries de nuit afin de lutter contre le trafic de drogue et de cigarettes. Un contrôle effectué lundi 14 septembre dans 35 épiceries de nuit avait, selon Louis Aliot amené à constater des infractions : « trafic de cigarettes, de stupéfiants, travail illégal. Cela ne peut pas durer. Perpignan n’est pas une zone de non-droit » a-t-il ajouté en conférence de presse.

 

► Nos 5000 lits de réanimation ne suffisent plus

Suite à une accélération des admissions en quelques semaines, les patients de la Covid-19 occupent aujourd’hui 20% des capacités nationales en réanimation. 

Le ministre de la Santé Olivier Véran a déclaré hier : « Nous avons appris du coronavirus et nous nous sommes organisés pour pouvoir mobiliser jusqu’à 12.000 lits de réanimation. Mais cette mobilisation demande de déprogrammer d’autres soins. » Les hôpitaux de Paris qui ont dû reporter 80% des opérations pour faire face à la première vague, ont dû en déprogrammer de nouvelles dès le week-end dernier.

 

► Un an après Jacques Chirac, Denis Tillinac s’en est allé

Ami de l’ancien président, fervent admirateur du général De Gaulle, à qui il a consacré un Dictionnaire amoureux paru cette année, l’écrivain et journaliste Denis Tillinac est mort dans la nuit de vendredi à samedi des suites d’une crise cardiaque. Auteur insatiable de plus de soixante ouvrages, il avait été distingué par l’Institut de France pour l’ensemble de son œuvre. 

 

NOUVELLES DU MONDE

 

► L’Azerbaïdjan lance une offensive dans le Haut-Karabakh

Bakou s’est lancé dans une offensive de grande envergure au Haut-Karabakh après avoir mobilisé ses réservistes et réquisitionné des pickups 4×4 de particuliers. Placée sous la juridiction de la République azerbaïdjanaise pendant l’ère soviétique, bien que peuplée majoritairement d’Arméniens, cette province a été reprise par l’Arménie au terme d’une guerre en 1988-1994. Acteur clé dans la région, la Russie par la voix de son président Vladimir Poutine a demandé la fin des combats et appelé à « mettre en œuvre tous les efforts nécessaires pour éviter une escalade de la confrontation ».

 

► Une loi sur la protection animale votée vendredi 18 septembre en Pologne

Elle interdit la vente vers l’étranger des viandes du pays sacrifiées selon les rites juif et musulman, ainsi que l’exploitation de la fourrure.

Selon, Alain de Peretti, président de l’association Vigilance Halal : « Cette loi me semble astucieuse, car elle préserve la liberté de culte pour les musulmans qui vivent en Pologne donc ne peut être taxée d’islamophobe ».

Il ajoute : « le halal est l’expression de la loi islamique, la charia, qui régit tous les actes de la vie du musulman en fonction de critères subjectifs de « pureté ». Le halal est ainsi un puissant moyen de contrôle social des populations musulmanes ».

 

► Le chiffre du jour 

Le soutien aux manifestations du mouvement Black Lives Matter régresse. Un récent sondage mené par un institut de l’Université de Chicago indique en effet que seulement 39% des Américains les approuvent, contre 54% en juin. 

 

► Salvini plaide coupable…

… d’avoir défendu l’Italie et les Italiens. Devant ses partisans réunis, c’est ainsi que s’est exprimé le chef de la Ligue Matteo Salvini qui comparaîtra le 3 octobre pour avoir « séquestré » 164 clandestins en les empêchant de débarquer en Italie. Il encourt jusqu’à quinze ans de prison.

 

► Déception pour la Ligue du Nord aux élections régionales

En effet la Ligue espérait l’emporter en Toscane, fief de la gauche depuis un siècle. Le Parti démocrate s’est maintenu avec 47% des voix contre 40% pour la Ligue. A noter cependant, que la Ligue a conservé la Ligurie et la Vénétie. Par ailleurs l’alliance entre la Ligue et Fratelli d’Italia, parti héritier du MSI, a fonctionné dans les Marches. Désormais, la droite dirige quatorze régions italiennes contre cinq pour la gauche. Et pourtant c’est cette dernière qui est aujourd’hui aux affaires du pays.

 

► Donald Trump nomme un sixième juge conservateur à la Cour suprême

Amy Coney Barrett, catholique pratiquante et mère de sept enfants, a été choisie par le président Donald Trump pour succéder au juge Ruth Bader Ginsburg. Âgée de seulement 48 ans et nommée à vie, elle pourrait assurer la prééminence des Républicains à la Cour Suprême pour longtemps. 

 

► La bonne nouvelle du jour est sportive 

Le Français Julian Alaphilippe a remporté hier le championnat du monde de cyclisme sur route, au terme d’une course sans faute à Imola, en Italie. Cet habitué des podiums de la Flèche Wallonne a revêtu deux fois le maillot à pois lors du Tour de France 2018, ainsi que le maillot jaune l’année dernière. Il est le neuvième Français à détenir ce titre dans sa discipline.

 

 

Commentaires Facebook
Étiquettes :

En cours

Title

Artist

Background
Intervenir sur l'émission
EMISSION EN COURS

♫ Chansons Françaises

13:30 14:00