BULLETIN DE REINFORMATION DU 14 SEPTEMBRE 2020

Patron d'émission le 14 septembre 2020

Bulletin de réinformation proposé par Kirkor Suréken et Justine Bertrand

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et à 21h00

 

 

GRANDS TITRES


 

► Gilets jaunes : bilan de la manifestation du samedi 12 septembre

Malgré les slogans, c’est une rentrée à faible mobilisation (6000 en France, 2500 à Paris selon France Info). Le ministre de l’Intérieur Gerald Darmanin avait fait descendre la tension la veille en annonçant que les nouvelles grenades de désencerclement seraient moins puissantes que celles jusqu’alors utilisées.

139 personnes ont été placées en garde à vue en marge de la manifestation dans la capitale.

Près de 300 personnes ont été interpellées à la suite d’affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre dans le nord-ouest de Paris. Des poubelles ont été incendiées, du mobilier urbain renversé et deux voitures brûlées dans la capitale.

Les Gilets jaunes se sont mobilisés également à Marseille, Nice, Canes et Antibes pour dénoncer la baisse de leur pouvoir d’achat.

 

► Marion Maréchal annonce la fin du parti Les Républicains

Marion Maréchal a été interviewée le 11 septembre dernier par Le Figaro. À l’occasion de cette interview, elle a répondu à de nombreuses questions concernant le traitement de l’insécurité par Emmanuel Macron, la gestion de l’économie par le Gouvernement en temps de crise sanitaire, l’éviction de ses proches des instances du Rassemblement national ainsi que le pôle de recherche qu’elle souhaite développer au sein de l’ISSEP, notamment sur une nouvelle forme d’écologie par exemple.

Dans cette interview, Marion Maréchal a aussi déclaré : « Nous allons assister à la mort de LR ». Cela devrait intervenir quand les élections présidentielles de 2022 seront lancées. Selon son analyse, une grande majorité des élus Les Républicains rejoindra Emmanuel Macron, ce qui entraînera la fin du parti. Marion Maréchal distingue cependant des électeurs des élus et pour elle l’électorat LR n’ira ni du côté de Macron, ni vers le RN et se retrouvera orphelin.

 

BRÈVES DE FRANCE


 

► Manifestations de Gilets jaunes : Éric Drouet relaxé en appel

Le journal Le Figaro nous a informé le 11 septembre dernier qu’Éric Drouet, l’une des figures emblématiques du mouvement des Gilets jaunes, a été relaxé vendredi en appel pour l’« organisation » de deux manifestations « sans déclaration préalable », fin 2018 début 2019. La cour a estimé que : « en l’absence d’enquête plus approfondie sur l’organisation et le mode de fonctionnement du mouvement Gilets jaunes, il ne peut être exclu que le prévenu ne soit pas l’organisateur du rassemblement et n’ait fait que relayer une information ».

 

► L’Institut Iliade organise ce samedi son colloque annuel à Paris

« La nature comme socle », c’est le titre du colloque que l’Institut Iliade qui s’est donné entre autres pour mission de fonder une « écologie à l’endroit ». L’écologie telle que la pratique les Verts par exemple est une écologie à l’envers, c’est-à-dire une écologie qui veut défendre la nature en faisant fi de la biologie et de l’enracinement culturel. En ce sens, elle n’est qu’un autre symptôme de l’idéologie libérale-libertaire et encourage la mondialisation et ses effets délétères.

L’Institut Iliade souhaite de son côté une écologie qui tienne compte de l’héritage biologique et culturel, des lois de la filiation, des frontières naturelles entre les sexes, les peuples, etc. L’objet du colloque est donc de réfléchir à une manière spécifiquement européenne de façonner notre environnement.

Ce colloque aura lieu samedi 19 septembre 2020, de 10h00 à 18h30, à la Maison de la Chimie, 28 rue Saint-Dominique 75007 Paris. Comme orateurs, nous aurons : Philippe Conrad, Rémi Soulié, François Bousquet avec Michel Maffesoli, Henri Levavasseur, Jean-Philippe Antoni, Slobodan Despot, Anne-Laure Blanc, Fabien Niezgoda avec Hervé Juvin et Julien Langella, Alain de Benoist, Lionel Rondouin, Jean-Yves Le Gallou. Venez nombreux, le prix d’entrée est de 10 €.

 

► Les cerveaux de l’opération « faux Jean-Yves Le Drian » condamnés

Anthony Lasarevisch et Gilbert Chikli ont été condamnés respectivement à 7 et 11 ans de prison par la Cour d’appel de Paris pour avoir appartenu au gang du faux Le Drian, nous rapporte France Bleu. Dans cette affaire plus de 150 personnes ont été contactées depuis Israël, notamment le roi du Maroc, les patrons de Total et Vinci, par une personne se présentant comme le ministre de la Défense entre 2015 et 2017 pour réclamer une aide financière pour des opérations secrètes de l’Etat français. Le montant des dommages et intérêts s’élève à plus de 50 millions d’euros.

 

► Didier Raoult soutenu par ses confrères

RT nous apprend que près de deux cents médecins ont signés une lettre publiée dans le Figaro saluant les efforts déployés par le microbiologiste dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 par des dépistages massifs effectués par l’IHU Méditerranée infection, mais aussi le traitement à base d’hydroxychloroquine. Les signataires appellent leurs collègues à laisser en paix le professeur marseillais qu’ils qualifient d’immense chercheur de dimension mondiale.

 

► Bernard Debré est mort

Urologue, ministre, député, jumeau de l’ancien président de l’Assemblée nationale, fils de Michel Debré, est décédé à l’âge de 75 ans des suites d’une longue maladie le dimanche 13 septembre. Il avait secoué le monde médical avec son Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux. Pour ce guide, il eut comme remerciement de l’ordre des médecins une sanction d’un an d’interdiction d’exercice pour non confraternité. Sanction qui fut par la suite commuée en blâme.

 

► Sarkozy, les singes et les nègres

Nicolas Sarkozy, lors de son passage télévisé le 10 septembre, a créé la polémique par l’association entre les singes et nègres, nous rapporte RTL. Mais l’ancien président de la LICRA Alain Jakubowicz est venu à sa rescousse en déclarant, « je connais Nicolas Sarkozy, on peut dire beaucoup de choses sur lui », … et de continuer, « est-ce que ça mérite le tintouin qu’on est entrain de faire ? Franchement, ça contribue au climat délétère dans notre société ».

 

NOUVELLES DU MONDE


 

► Erdogan menace directement Macron

RT France rapporte que, Recep Tayyip Erdogan a prié son homologue Macron de ne pas chercher querelle à la Turquie en réponse aux critiques émises par le président français deux jours plus tôt. La virilité de l’intervention du néo sultan Erdogan dénote face aux timides réactions européennes de menace de sanctions économiques aussitôt balayé d’un revers de main par l’homme fort de la Turquie. Erdogan, lors d’un discours télévisé le 12 septembre, a accusé Macron de « manquer de connaissances historiques » et que « la France ne pouvait pas donner de leçon d’humanité », et de lancer ensuite à son homologue, par ondes interposées, sur un ton de parrain mafieux, « Macron, vous n’avez pas fini d’avoir des ennuis avec moi ». Il a ensuite menacé la Grèce de « se tenir à l’écart » des actions « erronées » soutenues par la France.

La Grèce de son coté a annoncé une importante réorganisation de ses forces armées et un programme d’achat d’armes, notamment dix-huit chasseurs Rafales, quatre nouvelles frégates et des hélicoptères.

Rappelons à Erdogan que la bataille de Lépante a mit fin à l’expansion ottomane.

 

► Un Brexit difficile

Un projet de loi que le Gouvernement britannique a présenté le mercredi au parlement contredit en partie l’accord signé sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Ce texte donne à Londres le pouvoir, qu’il est censé partager avec l’UE selon l’accord de sortie de l’UE, de prendre unilatéralement des décisions commerciales dans sa province d’Irlande du Nord. Le président du Conseil européen à exhorter les Britanniques de revenir à l’accord conclu avec l’UE. Le Parlement européen avait menacé vendredi dernier d’opposer leur veto contre tout accord commercial avec le Royaume-Uni, si celui-ci ne respectait pas les termes l’accord.

Le Gouvernement britannique ne semble pas céder et a déjà rejeté le jeudi deux ultimatum de Bruxelles lui intimant de retirer son projet son projet de loi avant fin septembre, sous peine de poursuite judiciaire.

Dans ces conditions nous irons vers un « no deal » avec le Royaume-Uni.

 

► Aliyev critique le transfert d’armes russes vers l’Arménie

Eurasia.net nous rapporte que, le président azéri a contacté, le 13 août, son homologue russe Poutine pour lui faire part de son inquiétude des transferts d’armes à l’Arménie, pays avec lequel l’Azerbaïdjan est en conflit depuis les années 90. L’aide militaire et matérielle russe à l’Arménie montre l’intention ferme des Russes de protéger l’Arménie dans la région. L’Azerbaïdjan bénéficie de l’aide matérielle de la Turquie. Des manœuvres militaires conjointes se produisent comme une démonstration de force envers son voisin et de coopération militaire entre l’Azerbaïdjan et la Turquie. La question est de savoir jusqu’où la Turquie ira dans son assistance envers l’Azerbaïdjan, sachant que l’Arménie est soutenue par la Russie ?

 

 

Commentaires Facebook
Étiquettes :

En cours

Title

Artist

Background
Intervenir sur l'émission
EMISSION EN COURS

► L.J. de la résistance française

18:00 21:00