Les histoires de l’art du 30 juillet 2020 : « Les Quatre Saisons de Nicolas Poussin (1594-1665). L’Hiver et les Métamorphoses d’Ovide (8 après JC.) » (7/7)

Patron d'émission le 30 juillet 2020

Marie Christine Lasnier consacre l’émission au thème : « Les Quatre Saisons de Nicolas Poussin (1594-1665). L’Hiver et les Métamorphoses d’Ovide (8 après JC.) » (7/7)

Ce tableau {L’Hiver} rappelle quelque chose de l’âge délaissé et de la main du
vieillard : admirable tremblement du temps ! Souvent les hommes de génie ont
annoncé leur fin par des chefs-d’œuvre : c’est leur âme qui s’envole.
(Chateaubriand, Vie de Rancé, 1844)

In nova fert animus mutatas dicere formas corpora {Je me propose de dire les
métamorphoses des formes en des corps nouveaux}
(Ovide, Métamorphoses, I, 1)
Omnia mutantur, nihil interit {Tout change, rien ne meurt}
(Ovide, Métamorphoses, XV, 165)

L’homme peut se fondre dans l’animal, la plante ou la pierre ; le monde et l’univers
vivent et respirent comme l’homme. Micro- et macrocosme se reflètent l’un l’autre.
Car si l’homme se sent intégré à la nature, la divinité s’y manifeste aussi.
(Xavier Darcos, Ovide et la mort, 2009, Presses Universitaires de France, p. 308)

Ô Dieux, que véritable est la Philosophie,
Qui dit que toute chose à la fin périra,
Et qu’en changeant de forme une autre vestira.
(Ronsard, Contre les bûcherons de la forest de Gastine, Elégie XXIV, 1584)

Références :

Poussin, Le Printemps, 1660-1664, Louvre.

Poussin, L’Été ou Ruth et Booz, 1660-1664, Louvre.

Poussin, L’Hiver ou Le Déluge, 1660-1664, Louvre.

Poussin, L’Automne ou La grappe de Canaan, 1660-1664, Louvre.

Poussin, Paysage orageux avec Pyrame et Thisbé, 1651, Francfort.

Pierre Paul Prud’hon, La Fortune, vers 1800, coll. Prat.

Pythagore, 6 ème siècle avant JC. Portail royal de Chartres, 12 ème siècle.

Tétraktys de Pythagore, « Tout est nombre ».

 

 

 

Commentaires Facebook

En cours

Title

Artist

Background
Intervenir sur l'émission
EMISSION EN COURS

► Il était une fois…

19:30 21:00