BULLETIN DE REINFORMATION DU 30 MARS 2020

Patron d'émission le 30 mars 2020

Bulletin de réinformation présenté par Kirkor Sureken et Justine Bertrand

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

GRANDS TITRES


 

► Patrick Devedjian, le départ d’un esprit libre

L’ancien ministre, Patrick Devedjian, président du département des Hauts-de-Seine, est décédé à 75 ans dans la nuit de samedi à dimanche après avoir contracté le coronavirus. Il avait été diagnostiqué positif au Covid-19. Il en avait lui-même parlé sur Twitter la semaine dernière, se voulant rassurant et confiant sur son état de santé. Il est le premier responsable politique d’envergure nationale à être victime du coronavirus. Il avait tenu à rendre hommage au personnel soignant dans un dernier tweet :

« Je suis touché par l’épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants. Fatigué mais stabilisé grâce à eux, je remonte la pente et leur adresse un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades. »

Né à Fontainebleau, ce fils d’un réfugié arménien a combattu inlassablement pour la reconnaissance du génocide arménien et le développement de l’Arménie. En 1964, il entame sa carrière politique à l’extrême droite en adhérant au groupe Occident, aux côtés d’Alain Madelin, Hervé Novelli ou encore Gérard Longuet.

Six ans plus tard, il devient avocat au barreau de Paris et compte parmi ses clients Charles Pasqua ou encore Jacques Chirac dont il deviendra deux fois ministre de 2002 à 2005, comme ministre délégué chargé des Libertés locales puis comme ministre délégué à l’Industrie. C’est ainsi qu’il se rapproche du mouvement gaulliste et participe à la création du RPR. Il en deviendra notamment le porte-parole.

Jean Pierre Raffarin a salué dimanche « un ministre qui a fait honneur à la fonction. L’un des meilleurs ». Nicolas Sarkozy a souligné dans un tweet « Patrick Devedjian était un homme passionné, entier, sincère, engagé » et l’Elysée a rendu hommage à sa passion des idées.

 

► Les industriels et financiers Français : alliés de la population ou bien alliés du Covid-19 ?

Depuis le début de la crise, des éléments laissent penser que l’oligarchie souhaite profiter de l’épidémie pour s’en mettre plein les poches. Entre autres, il y a par exemple les restrictions concernant la prescription de la chloroquine mise en avant Docteurr Raoult. Les Russes ont annoncé ce week-end avoir inventé un traitement à partir de ce produit, ce qui confirmerait les études du Docteur français.

Dans l’esprit de la superclasse mondiale, les doutes concernant la chloroquine apparaissent donc plus porter sur son efficacité à faire de l’argent que sur son efficacité thérapeutique. En effet, la chloroquine serait un traitement peu cher à produire et à vendre pour l’industrie pharmaceutique.

 

► La SRLF lance un appel aux industriels à participer aux efforts contre le Covid-19

La SRLF est la société des médecins réanimateurs français et francophones qui publie chaque jour de nombreux contenus sur le Covid-19, à retrouver sur www.srlf.org et sur les réseaux sociaux.

Comme nos auditeurs le savent peuvent être, l’infection par le virus provoque de graves situations de détresse respiratoire. L’appel lancé par la SRLF intervient dans le contexte d’une pénurie de respirateurs. Sans cet appareil, le taux de mortalité Covid-19 va encore augmenter, alors que déjà seulement une personne sur deux ressort des soins intensifs.

Voici un communiqué du Professeur Éric Maury, président de la SRLF : « Ce jour, nous lançons un appel aux industriels français, en particulier du secteur automobile, des pneumatiques, des compresseurs… à participer à l’effort de guerre et de se rapprocher au plus vite des fabricants de ventilateurs ».

Une réponse positive à cet appel sera peut-être une occasion pour l’industrie de prouver à la population qu’elle n’est pas l’alliée du Covid-19.

 

► Aux États-Unis, Trump veut engager l’industrie automobile contre l’épidémie

Pour lutter contre l’épidémie, le président Trump a exigé que les industriels américains redirigent leur production, en invoquant une loi datée de 1950 et la Guerre de Corée. L’appel lancé par la SRLF est une invitation à suivre cet exemple.

 

► En Italie, des masques de plongée Décathlon transformés en respirateurs « sauvent des vies »

Face à la pénurie du matériel médical en Italie, un ingénieur italien a eu l’idée de transformer des masques de plongées Décathlon en respirateurs artificiels. « Les résultats sont incroyables » explique-t-il au micro d’Europe 1. L’hôpital français devrait peut-être également se tourner vers cette entreprise, Française de surcroît, pour lancer une production de respirateurs. Quoiqu’il en soit, après des décennies de délocalisations industrielles pour enrichir les plus cupides, il est assez cocasse que l’Europe en soit réduite à utiliser des masques de plongée pour soigner des asphyxies.

 

BRÈVES DE FRANCE


 

► Le Conseil d’Etat donne raison à Google

Le Conseil d’État a consacré ce vendredi la victoire de Google soutenu par Microsoft, l’ONG américaine Reporters commitee for freedom press, l’ONG britannique Article 19 et la fondation Wikimedia sur l’autorité administrative CNIL à propos du droit à l’oubli des internautes. La haute juridiction administrative a décidé que le droit à l’oubli ne pouvait s’appliquer qu’en Europe et pas à l’extérieur de ses frontières, conformément à la décision de la Cour européenne de justice saisi d’une question préjudicielle par le Conseil d’État. Le Conseil d’État a annulé la délibération de la CNIL qui condamnait Google pour avoir limité le droit à l’oubli aux seules versions européennes du moteur de recherche.

 

► Le Conseil constitutionnel déclare conforme la loi organique d’urgence

Loi organique d’urgence pour faire face à l’épidémie de Covid-19 a été déclarée conforme à la constitution par une décision du 26 mars 2020. Le Conseil constitutionnel, présidé par Laurent Fabius, (affaire du sang contaminé et « Al-Qaïda fait du bon boulot »), suspend tout recours jusqu’au 30 juin toute question prioritaire de constitutionnalité (QPC) et fait fi des règles de procédures prévues à l’article 46 C, notamment les délais de délibérations et de vote des assemblées qui ne peut être inférieur à quinze jours après son dépôt (article 45 C).

Le Conseil constitutionnel par son refus de contrôler les règles de procédures prive de débat tous parlementaires de la majorité ou de l’opposition de discuter et ou d’amender le texte. L’exécutif procédera-t-il par décrets lois pour faire face à l’urgence sanitaire ou le macronisme se transforme-t-il en régime autoritaire ?,

 

NOUVELLES DU MONDE


 

► L’Espagne achète des tests défectueux à une entreprise chinoise

Le mécontentent envers l’exécutif augmente en Espagne pour sa mauvaise gestion de l’épidémie de Covid-19, l’exécutif a admis avoir acheté 650000 tests de dépistage défectueux à une entreprise chinoise, Bioeasy, qui n’a pas de licence de vente en Chine et qui n’est pas référencée comme distributeur recommandé. La sensibilité des tests ne correspondrait pas aux études effectués selon un spécialiste nous rapporte L’Indépendant.

Les affaires douteuses continuent surtout en période de crise mondialisée.

 

► Grèce : les migrants repartent chez eux

Selon un article paru le 28 mars sur Le Salon Beige, les migrants qui attendaient à la frontière grecque depuis plus d’un mois ont perdu l’espoir d’entrer en Europe.

Ils ont été déçus par le comportement des autorités grecques qui ne leur ont pas ouvert les portes. De plus, les responsables turcs leur ont expliqué les risques encourus à rester dehors dans le contexte de l’épidémie Covid-19. En conséquence, les migrants ont décidé vendredi de quitter la zone tampon entre la Turquie et la Grèce.

 

► Quatre athlètes russes rattrapés par le dopage

Le rapport du juriste canadien Richard McLaren, commandé par l’Agence mondiale antidopage avait mis en lumière en 2016 un système institutionnalisé de dopage en Russie, nous apprend 20 minutes. Quatre athlètes Andrey Silnov champion olympique en 2008 du saut en hauteur, Natalia Antyukh championne olympique du 400 haies ont été sanctionnés et la vice championne du monde en 2007 de 1500 m Yelena Soboleva et la lanceuse de marteau Oksana Kondratyeva seront jugées au Tribunal arbitral du sport.

 

► La BCE lance une bombe pour défendre l’euro

L’institution s’autorise à acheter plus que 33% de la dette d’un pays pour son programme de rachat d’actifs de 750 milliards d’euros pour soutenir certains pays en difficulté.

C’est une bombe s’est exclamé l’économiste Frederik Ducrozet en ajoutant qu’il n’y a plus de limite au QE de la BCE, entendez « quantitative easing », la planche à billets en bon français. Les obligations de certains pays, notamment l’Italie, ont bondi jeudi à cette nouvelle.

 

► Éphéméride

Le 30 mars 1945, sentant sa fin proche, Mussolini écrit :

« Je n’ai aucune illusion sur mon destin. On ne fera pas mon procès parce qu’on sait que d’accusé, je deviendrais accusateur public… je ne crains pas la mort. Quiconque craint la mort n’a jamais vécu et, moi, j’ai vécu, même trop. La vie n’est qu’un trait entre deux éternités ; le passé et l’avenir… après la défaite je serais couvert de crachats mais, ensuite, on viendra me purifier de ces souillures avec vénération. Je sourirai, car mon peuple sera en paix avec lui-même. »

 

► La citation du jour est de Confucius

Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.

 

► La deuxième citation du jour est de Professeur Raoult.

Les conneries finissent toujours par se payer

 

► La bonne nouvelle du jour médicale

À 101 ans, un centenaire espagnol a survécu cette semaine au coronavirus et a pu sortir de l’hôpital ce jeudi 26 mars. Né en 1919, l’homme à la santé de fer avait déjà survécu à la grippe espagnole !

 

 

Commentaires Facebook
Étiquettes :

En cours

Title

Artist

Background
Intervenir sur l'émission
EMISSION EN COURS

↺ Les mardis de la mémoire

14:00 15:00