BULLETIN DE REINFORMATION DU 16 DECEMBRE 2019

Patron d'émission le 16 décembre 2019

Bulletin de réinformation proposé par Jean Bernard et Antoine Martin avec les contributions de Guillemette Pâris et Robert Scott

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

GRAND TITRE


 

► Élections législatives anticipées en Grande-Bretagne : pari gagnant pour Boris Johnson

Politologues, sondeurs, journalistes… la plupart étaient formels : acculé, le Premier ministre britannique serait balayé. On allait voir ce que l’on allait voir. Les conservateurs empêtrés dans le processus sans fin du Brexit perdraient la majorité absolue. Les Anglais fatigués des manœuvres politiciennes avaient ouvert les yeux et regrettaient leur vote. Un nouveau référendum serait probable qui aboutira à l’annulation du Brexit. Il n’en fut rien. Ce jeudi 12 décembre, les conservateurs ont gagné des dizaines de sièges supplémentaires assurant à Boris Johnson une confortable majorité tandis que le parti travailliste s’est effondré, y compris dans les circonscriptions ouvrières historiquement rouges.

Comment expliquer cette nette progression ?

Plusieurs facteurs entrent en compte. Avec 365 sièges sur les 650 de la chambre basse, le parti conservateur obtient son meilleur résultat depuis toujours, tandis que son adversaire travailliste enregistre sa pire défaite depuis 1935. Cette victoire sans conteste est tout d’abord celle de Boris Johnson : « brexiter » de la première heure, sa personnalité loufoque a pu jouer en sa faveur ainsi que la simplicité de son message « Get Brexit done » contrastant avec la dispersion de son principal rival Corbyn incapable de trancher la question du Brexit et de donner un cap au parti travailliste. A cela s’ajoute, le choix de Nigel Farage, vainqueur des élections européennes avec son Brexit party, de ne présenter des candidats que dans les circonscriptions travaillistes et de soutenir un maximum de candidats conservateurs. Stratégie payante qui a permis aux travaillistes « brexiters », qui ne voteront jamais conservateurs, de reporter leurs voix sur les candidats de Farage plutôt que de s’abstenir.

Une ombre au tableau pour Johnson : le raz-de-marée conservateur n’a pas franchi le mur d’Hadrien

En Écosse, le parti nationaliste (SNP), ancré au centre-gauche dans le paysage politique, a enregistré d’excellents résultats en remportant 48 des 55 sièges. Européiste, pro-LGBT, immigrationniste, le parti a revendiqué, par le biais de sa cheffe et Première ministre écossaise Nicola Sturgeon, le droit d’organiser un second référendum qui permettrait à l’Écosse de quitter le Royaume-Uni afin de rester pleinement dans l’Union européenne. Londres pouvant seul autoriser un second référendum, Boris Johnson n’a pas tardé à répliquer par une fin de non-recevoir. Un second front s’ouvre pour Londres : à l’extérieur, Bruxelles, à l’intérieur, Edimbourg.

 

NOUVELLES DE FRANCE


 

► Crèche vivante à Toulouse : l’extrême-gauche interrompt la pastorale par la violence

Ce samedi 14 décembre, une crèche vivante était organisée place Saint-Georges par l’association Vivre Noël Autrement avant qu’elle ne soit interrompue par une cinquantaine d’individus scandant « stop aux fachos » et « nous, on est les anticapitalistes ». Face à ce déchaînement de violence verbale, voire physique, de nature à effrayer les enfants qui jouaient dans ce spectacle traditionnel, les organisateurs ont pris la décision d’y mettre fin plus d’une heure avant la fin initialement prévue. Le média alternatif info-Toulouse, dont l’un des journalistes a été agressé par ces individus, rapporte que parmi eux plusieurs étaient « des membres clairement identifiés de l’association Act Up, Union Antifasciste Toulousaine et d’autres groupuscules de l’extrême gauche, réunis pour tenter de contrôler un nouvel acte des Gilets jaunes ». Une extrême-gauche dont on constatera pour changer qu’elle agit en toute impunité.

 

► Retraite : les policiers garderont leur régime dérogatoire

Dans un courrier adressé aux policiers, le ministre de l’Intérieur indique que les policiers garderont bien leur régime dérogatoire de retraite. « Dès lors qu’ils occupent des fonctions régaliennes de protection de la population » et « compte tenu des dangers auxquels ils sont exposés », les policiers continueront à « bénéficier des dérogations à l’âge de départ à la retraite », a écrit le ministre. Ces avantages ne seront pas réservés aux seuls fonctionnaires directement exposés à des risques, mais également à ceux occupant des fonctions administratives.

 

► Défaite électorale de Corbyn, Mélenchon accusé d’antisémitisme

Dans un récent billet paru sur son blog, Jean-Luc Mélenchon analyse la défaite de Jeremy Corbyn, le candidat travailliste aux élections législatives britanniques. Parmi les causes de la défaite, le patron de la France insoumise écrit « Corbyn a passé son temps à se faire insulter et tirer dans le dos par une poignée de députés blairistes. Au lieu de riposter, il a composé. Il a dû subir sans secours la grossière accusation d’antisémitisme à travers le grand rabbin d’Angleterre et les divers réseaux d’influence du Likoud […]. Il a affiché une faiblesse qui a inquiété les secteurs populaires. » Et celui-ci d’ajouter « Retraite à point, Europe allemande et néolibérale, capitalisme vert, génuflexion devant les oukases arrogantes des communautaristes du CRIF : c’est non. Et non c’est non. » Personne n’est obligé de souscrire au propos, mais on peut au moins reconnaître que c’est construit et argumenté. C’est cependant pour le Crif et certains membres du gouvernement pour qui les mots « oukases arrogantes » sont le signe incontestable d’un esprit malade et antisémite, sommant Mélenchon de s’expliquer sur sa pensée qui rappellerait les années 30.

 

► Le menhir relaxé

Poursuivi pour avoir dit en 2009 que 90% des faits divers ont à leur origine soit un immigré soit une personne d’origine immigrée, le tribunal correctionnel de Paris a relaxé vendredi dernier l’ancien président fondateur du Front national, Jean-Marie Le Pen. Dénonçant un amalgame entre immigration et délinquance, SOS Racisme a été débouté de ses demandes de dommages et intérêts. Pour sa défense, le menhir avait indiqué que la proportion était peut-être un peu excessive mais c’est ce qui lui sautait aux yeux quand il lisait les pages « Faits divers ». Réaction de Maître Frédéric Joachim, l’avocat de M. Le Pen : cette décision du tribunal « est une victoire du bon sens et une victoire du droit ».

 

► L’actrice Anna Karina est morte à l’âge de 79 ans des suites d’un cancer

Le 71e Festival de Cannes en 2018 l’avait invitée et mise en haut de l’affiche, reprenant une image du couple mythique qu’elle formait avec Jean-Paul Belmondo dans Pierrot le Fou. Née Hanne Karin Bayer le 22 septembre 1940 à Solbjerg au Danemark, Anna Karina – surnom qu’elle devra à sa rencontre avec Coco Chanel – avait commencé à travailler comme mannequin et à chanter dans son pays d’origine avant de venir à Paris à l’âge de 17 ans.

 

► Foie gras : mythes et réalités

Une courte vidéo parue sur la chaîne YouTube « Pas vegan », ce 13 décembre, déconstruit le discours tenu par les associations militantes de défense des animaux. Ce reportage d’une douzaine de minutes dans une ferme qui produit du foie gras de canard artisanal démontre que les animaux gavés ne souffrent pas contrairement à ce que prétendent des militants de la cause animale. D’une part, la production de foie gras n’est pas une invention de l’ère industrielle. Elle est multiséculaire. On en trouve des traces dans les pyramides égyptiennes. D’autre part, les études scientifiques ont constaté que les animaux ne souffrent pas du gavage lorsqu’il est correctement réalisé. Le foie gras n’est pas une maladie mais un processus de stockage énergétique naturel propre aux oiseaux migrateurs. Amateurs de foie gras, en cette période de Noël ne vous privez pas, à condition de consommer artisanal et de préférence français !

 

BRÈVES DU MONDE


 

► Syrie : WikiLeaks jette un nouveau pavé dans la marre

Un troisième lot de documents rendu public, ce 14 décembre, par le site fondé par Julian Assange apporte des éléments compromettants sur l’élaboration du rapport final de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OAIC) publié en mars 2019. Parmi ces papiers dévoilés par WikiLeaks figure un mémorandum rédigé par l’un des inspecteurs de la mission envoyé par l’OAIC dans la ville de Douma pour établir les faits concernant des attaques chimiques perpétrées le 7 avril 2018. Dans ce mémorandum, l’inspecteur soutient que la version finale du rapport ne correspond pas à la version des vingt inspecteurs envoyés sur le terrain syrien. Selon lui, elle refléterait plutôt l’opinion établie par des inspecteurs envoyés en Turquie afin de recueillir le témoignage de réfugiés syriens présents lors des attaques de Douma. Si le rapport final ne désignait pas nommément le Gouvernement syrien et l’armée loyaliste comme coupables, sa formulation ne laissait cependant aucun doute sur son parti pris.

 

► La phrase du jour

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, est convaincu

qu’on sous-estime beaucoup le risque et les dangers que représentent aujourd’hui les combattants djihadistes de Daech qui sont en prison.

Selon lui, « 10 000 combattants de l’Etat islamique, actuellement en prison, sont prêts à reprendre le combat ».

 

► Le chiffre du jour

C’est une première, cette année les fonds envoyés par les migrants et diasporas dans leur pays d’origine vont dépasser le total des investissements directs des entreprises étrangères dans les pays à bas et moyen revenus. Selon la Banque mondiale, ils devraient atteindre les 550 milliards de dollars (494 milliards d’euros) en 2019, soit plus du triple de l’aide publique au développement. Les cinq plus grands pays bénéficiaires sont l’Inde, la Chine, le Mexique, les Philippines et l’Égypte. Ce chiffre pourrait même être bien plus élevé en raison des flux financiers qui ne sont pas inscrits dans les statistiques officielles, comme l’envoi d’argent en espèces par des proches.

 

► Jeremy Corbyn s’excuse après la défaite historique du Labour

Après le pire score de son parti depuis 1935 avec 203 députés sur 650 à la Chambre des communes, contre 262 auparavant, Jérémy Corbin a déclaré hier « Je suis désolé que nous n’ayons pas été à la hauteur et j’en prends la responsabilité », dans une lettre ouverte publiée par le Sunday Mirror. Sur un siège éjectable depuis l’annonce des résultats, Jeremy Corbyn a promis de démissionner début 2020.

 

► Victoire italienne face à la censure pratiquée par Facebook 

Le 9 septembre 2019, la page Facebook de CasaPound, mouvement politique italien d’orientation nationaliste, était supprimée par Facebook. La juge Stefania Garrisi du Tribunal de Rome a condamné le 11 décembre 2019 le réseau social international à la rétablir sous peine d’une amende de 800 € par jour et l’a également condamné au paiement des frais de justice à hauteur de 15.000 €. Selon le jugement, Facebook doit respecter les principes constitutionnels italiens comme celui qui garantit le pluralisme des partis politiques (article 49 de la Constitution). Facebook a rétabli la page en question mais seule l’Italie est concernée par le rétablissement du site qui reste inaccessible depuis la France et les autres pays européens.

 

► Allemagne : projet de loi « contre l’extrémisme de droite et les crimes haineux »

Présenté vendredi par la ministre de la Justice, Christine Lambrecht, la politicienne du SPD tente de renforcer considérablement la loi Netzwerkdurchsetzungsgeset [NDLR : loi destinée à sanctionner les infox et contenus haineux sur les réseaux sociaux], déjà très controversée. Ce projet de loi prévoit l’obligation pour WhatsApp, Gmail, Facebook, Tinder et autres réseaux sociaux de divulguer les données sensibles des suspects tels que les mots de passe ou adresses IP à chaque policier ou autres autorités sans décision du juge.

 

► La chaîne de télévision américaine Hallmark Channel restreint la diffusion de publicités pour l’organisation de mariages homosexuels

La chaîne de télévision Hallmark Channel est une chaîne de télévision chrétienne américaine, qui produit et diffuse principalement des émissions et des fictions à destination de la famille. Depuis le 2 décembre dernier, ces programmes sont entrecoupés de publicités pour le site de préparation de mariage Zola. Des spots présentant des mariages religieux homosexuels ont déclenché un tollé, qui a contraint la chaîne à faire machine arrière précipitamment. Quatre spots sur les six variantes existantes ne seront plus présentés au public, car trop « controversés ».

 

 

Commentaires Facebook
Étiquettes :

En cours

Title

Artist

Background
Intervenir sur l'émission
EMISSION EN COURS

♫ Soirée musicale

21:15 24:00