BULLETIN DE REINFORMATION DU 9 SEPTEMBRE 2019

Patron d'émission - le 9 septembre 2019

Bulletin de réinformation proposé par Solveig Grieg et Wilfried Marc

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

GRANDS TITRES


 

► Elections municipales et régionales sous tension en Russie

Hier, les Russes étaient attendus aux urnes pour élire 16 gouverneurs régionaux, les parlementaires locaux de 13 régions dont la Crimée, ainsi que les maires de Moscou et Saint-Pétersbourg.

Quels sont les enjeux de ces élections ?

Ces élections pourraient conforter la politique du président Poutine, ou au contraire la fragiliser. En effet presque tout l’été, de nombreuses manifestations rassemblant quelques milliers d’individus ont été organisées à Moscou ou à Saint-Pétersbourg pour contester la réforme des retraites, mais aussi les pressions faîtes aux différents candidats de l’opposition pour ces élections.

Ces manifestations ont dû faire les choux gras des médias occidentaux…

Effectivement, de nombreux médias et journaux français notamment, s’en sont donnés à cœur joie pour critiquer les arrestations violentes et les interpellations policières lors des manifestations, et ainsi rappeler que la Russie est un état soi-disant autoritaire et policier qui bride sa population. Les Gilets jaunes doivent s’en mordre les doigts !

Mais en réalité, ces tensions révèlent un phénomène politique intéressant : si le président Poutine reste une figure assez appréciée des Russes, ce n’est pas le cas de son parti, vivement critiqué de toutes parts : ainsi, si 45 nouveaux députés doivent être élus dans le parlement de Moscou, aucun ne se présente officiellement sous l’étiquette « Russie Unie », le parti de Poutine !

Y a-t-il une véritable pression faîte sur ces candidats par le Kremlin ?

Rien n’est moins sûr, quoique nombre d’entre eux se sont plaints d’une lourdeur administrative particulièrement pénible… Alors que la commission électorale déplore de son côté la médiocrité et les nombreuses erreurs des dossiers d’inscriptions de certains candidats, notamment ceux de l’opposition n’ayant jamais eu de véritable expérience politique.

Et même si aucun membre de son parti ne se présente aux élections de députés à Moscou, Poutine peut toujours compter sur les nombreux candidats indépendants (près d’un quart d’entre eux) : en refusant toute étiquette politique, ils ne s’engagent pas dans une contestation stérile de la politique du président, mais sont au contraire des soutiens de la politique gouvernementale.

 

► Rupture des négociations entre Américains et Talibans

Le président américain Donald Trump a annoncé une nouvelle rupture des pourparlers de paix avec les Talibans en Afghanistan, menaçant de la fin définitive des négociations. Si les discussions entre les Talibans et les autorités américaines sont nombreuses, ces nouvelles tractations portaient un réel espoir d’une paix durable en Afghanistan. Elles n’incluaient cependant pas les autorités de Kaboul, considérées comme des marionnettes illégitimes par les forces talibanes.

La rencontre historique entre Américains et Talibans à Camp David dans le Maryland a été avortée à la suite d’un attentat trois jours plus tôt.

Cette attaque, dans laquelle un soldat américain a trouvé la mort, a en effet marqué une rupture du cessez-le-feu préliminaire aux négociations. Elle faisait pourtant suite à un assouplissement considérable des positions américaines vis-à-vis des Talibans. Par exemple, l’abandon de la proposition de retrait de toutes les armes en possessions des Talibans et la contrainte de la reconnaissance du gouvernement de Kaboul par les Talibans.

Les insurgés islamistes avaient ainsi souligné leur position de force alors que la volonté américaine d’un retrait rapide était évidente .

Le processus de paix marquait une reconnaissance implicite des autorités talibanes contre laquelle les Américains étaient intervenus en 2001 sur la base de soupçons de soutien à Al Qaïda .

La finalité de l’accord était le retrait définitif des forces américaines et l’initiation de négociations directes entre les autorités de Kaboul et les Talibans en vue d’un gouvernement mixte. Les Talibans n’avaient pourtant pas exclu, dès le début des négociations, une reprise des opérations militaires.

 

► Google actualités censure le site Breizh Info

En cherchant, dans Google Actualités le terme Breizh Info, vous ne trouverez plus d’articles qui renvoient vers ce site breton. Au contraire, on ne trouve désormais par cette recherche que des articles qui dénigrent son travail. Le site de réinformation qui traite de l’actualité bretonne, nationale et internationale semble avoir disparu des radars…

Yann Valérie, le rédacteur en chef de Breizh Info, donne sa version

« Depuis une semaine, le site Breizh Info a été intégralement déréférencé de Google Actualités après 6 années d’existence quotidienne. Prudents au départ, nous pensions à une possible erreur technique, comme nous l’avait laissé entendre un employé. En réalité, après plusieurs tentatives de réinscription, nous nous sommes rendus compte que nous avions tout simplement été effacés et bannis de Google actualités. ».

Les conséquences sont nombreuses pour Breizh Info

La principale est une baisse du lectorat. Mais la baisse de l’audience du site aura également un impact sur les revenus publicitaires du média indépendant. Face à cette situation, la rédaction s’affirme déterminée à poursuivre plus que jamais son travail d’information « politiquement incorrecte ».

La politique de censure des géants du web semble donc se poursuivre silencieusement mais de plus en plus drastiquement…

 

BRÈVES DE FRANCE


 

► Les tulipes de Jeff Koons : le cadeau empoisonné dont les Parisiens paieront le prix

Suscitant de nombreuses polémiques depuis plus de deux ans, le gigantesque « Bouquet de tulipes » réalisé par l’artiste multimillionnaire Jeff Koons a été installé dans les jardins du Petit Palais à Paris. Un bouquet de fleurs monumental de douze mètres et de 33 tonnes, aurait été soi-disant « offert » par l’ambassade des États-Unis à la France en hommage aux victimes du Bataclan.

Anne Hidalgo et son équipe, n’osant pas renoncer à ce cadeau, par peur d’une « polémique internationale » si la France refusait, l’acceptèrent volontiers.

Un geste généreux, dont la mairie de Paris devra payer la production, ainsi que 3 millions d’euros pour son installation : l’artiste ne donnait que l’idée, à la ville de financer sa réalisation ! Cette construction, emblématique de l’art industriel, paraît totalement inappropriée au beau milieu de monuments chargés d’histoire à Paris.

 

► 2000 personnes évacuées de la gare de Marseille Saint-Charles

Dimanche 8 septembre, à la suite d’un « bruit suspect » signalé par un passager, pas moins de 2000 usagers ont été évacuées de la gare de Marseille Saint-Charles par principe de précaution. Les marins pompiers de Marseille sont allés sur place pour sécuriser le périmètre et trouver la source du bruit. Sur Twitter, la SNCF a indiqué aux passagers qu’un bagage a été oublié à bord d’un train. Le trafic a été interrompu à 15 heures et a repris progressivement vers 18 heures.

 

► Pierre Ménès dénonce le racisme anti blanc

En réponse aux propos tenus par Lillian Thuram auprès d’un quotidien italien disant que les Blancs pensent être supérieurs, Pierre Ménès a réagit sur Cnews : « Le vrai problème, en tout cas en France, dans le foot, c’est le racisme anti-blanc […] J’invite les gens à prendre leur voiture et aller faire le tour des matchs en région parisienne. Allez voir ces matchs-là et comptez les Blancs ». Pour l’animateur, le problème n’est rien d’autre que la stigmatisation des personnes blanches. Il prend pour preuve l’expérience vécue par son fils, « J’ai essayé de le mettre au foot, même s’il n’avait aucun talent. Il y est allé, et au bout de deux fois, il a dit : « Papa, je n’y vais plus ». Et quand j’ai demandé pourquoi il a répondu : « On ne me parle pas, on ne me dit pas bonjour, on ne me passe pas la balle ».

 

► Poursuivi pour « crime contre l’humanité » il est libéré à cause d’une erreur de procédure

Kunti K., libérien mis en examen pour « crimes contre l’humanité, actes de torture et de cannibalisme, utilisation d’enfants soldats et esclavage », a été remis en liberté vendredi. Pourquoi cela arrive-t-il ? A cause d’une erreur de procédure !

Cet ex-commandant de l’ULIMO (United Liberation Movement of Liberia for Democracy) est également soupçonné d’avoir ouvert le ventre d’un homme à coups de hache, pour manger son cœur.

Le conseil du colonel Kunti K. a demandé au juge un permis de communiquer avec son client mais laissé sans réponse du magistrat.

Après une demande de remise en liberté de son client, elle a été automatique.

 

► Pour la première fois, deux « femmes imames » célèbrent une prière musulmane en France

Eva Janadin et Anne-Sophie Monsinay, deux françaises converties à l’islam et présentées comme étant des « femmes imames», ont dirigé samedi une prière à Paris, devant une assemblée mixte, une cérémonie célébrée pour la majeure partie en français. L’une porte une jupe longue alors que la seconde porte un jean. Les deux femmes veulent moderniser leur religion. Elles disent « contrer l’islamisme et le conservatisme ». « Ce moment est important pour l’islam de France, notamment parce que cette prière permet de garantir l’égalité homme-femme dans le culte musulman », déclare Eva Janadin, l’une des deux imames lors de son discours d’ouverture.

 

► Deux sœurs jugées pour avoir financé le terrorisme grâce aux aides sociales

Jeudi dernier, Anissa et Assia Tahar écopèrent d’une peine de cinq et sept ans de prison dont les deux tiers avec sursis, pour association de malfaiteurs et financement d’une entreprise terroriste, faits commis entre 2013 et 2015. Les deux sœurs sont soupçonnées d’avoir transféré de l’argent provenant de l’aide sociale au bénéfice de leurs proches, partis faire la guerre pour le comte de l’Etat islamique en Syrie. Cette famille du Pas-de-Calais s’illustre par son engagement massif en faveur de Daesh. En effet ce sont 34 membres de cette famille qui partiront faire le djihad en Syrie, aucun d’eux ne reviendra de cet exil. En tout, les deux sœurs récupéreront 32000 euros de la caisse d’allocation familiale.

 

NOUVELLES DU MONDE


 

► La plateforme LinkedIn accusée d’être utilisée pour recruter des espions

Selon un rapport du New-York Times, certains services d’espionnage étrangers se serviraient de la plateforme LinkedIn afin de recruter de nouveaux espions. Sur ce réseau social, les Chinois seraient les plus actifs dans cette pratique. Ces dernières semaines, plusieurs personnalités influentes auraient été contactées, notamment un ancien Premier ministre danois et un ancien officiel de l’administration Obama. Ils auraient reçu des messages via la plateforme, les invitant à une rencontre en Chine pour un emploi très bien rémunéré.« Au lieu d’envoyer plusieurs espions aux États-Unis pour recruter une seule cible, il est plus efficace de rester derrière un écran et d’envoyer des demandes d’amis à des centaines de cibles via des faux profils » explique William Evanina, directeur du Centre national de contre-espionnage et de sécurité

 

► Google accusé de revendre les informations confidentielles de ses utilisateurs 

Google est accusé de récolter des informations à l’insu de ses utilisateurs pour ensuite les revendre aux annonceurs, a révélé jeudi dernier le Financial Times. Une enquête a été ouverte en Irlande, pays où siège le géant du web. Techniquement, Google utiliserait un mouchard à travers un lien internet invisible qui donnerait à l’annonceur un accès immédiat et illimité à tout l’historique de navigation de l’utilisateur. La méthode est si rapide que l’utilisateur ne peut pas s’en rendre compte. Selon le Financial Time, en plus de constituer une très grave infraction au règlement, cette pratique donnerait un avantage considérable au géant californien sur ses concurrents. 

 

► La phrase du jour nous vient de Benyamin Netanyahou !

Avec l’aide de Dieu, nous allons étendre la souveraineté juive à toutes les colonies qui font partie de la Terre d’Israël et de l’État d’Israël

a déclaré le Premier ministre le premier septembre dernier s’adressant aux colons de Cisjordanie. Les colonies constituent un obstacle à un accord de paix entre Israël et les Palestiniens. Ceux-ci craignent que Benyamin Netanyahou profite du soutien du président américain pour violer les résolutions internationales. Les Israéliens sont de nouveau appelés aux urnes le 17 septembre. Benyamin Netanyahou mise sur le soutien des colons et de la droite nationaliste pour rester au pouvoir.

 

► La bonne nouvelle du jour est archéologique !

Un ancien ouvrier des travaux publics a découvert 14 000 pièces en alliage de cuivre et argent du XIIe siècle enterrées dans la Creuse ! La trouvaille qui date de 2014, avait jusqu’à présent été tenue secrète… Certaines ont été frappées à Poitiers par Richard Cœur de Lion ! Comme le prévoit la loi, le fruit du trésor découvert sera partagé entre celui qui l’a découvert et le propriétaire des lieux.

 

 

Etiquettes :

Current track

Title

Artist

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

↺ L.J. de la chrétienté

02:00 05:00