BULLETIN DE REINFORMATION DU 26 JUIN 2019

Écrit par - le 26 juin 2019

Bulletin de réinformation proposé par Carl Hubert et Charles Sornac avec la contribution de Fabrice Pelo

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h

 

 

GRANDS TITRES


 

► Les tensions entre États-Unis et Iran pas encore apaisées

Les dernières semaines ont été riches en événements dans le golfe arabo-persique. Le jeudi 13 juin, deux pétroliers norvégien et japonais subissaient des explosions, dues à des torpilles ou à des mines. Des explosions qui peuvent être analysées comme une tentative de torpillage des efforts des diplomaties norvégienne et japonaise pour jouer les médiateurs entre l’Iran et les États-Unis.

Le Premier ministre japonais, qui était alors précisément en Iran, a peu apprécié.

Et il s’est distancié de la thèse américaine selon laquelle ce sont les Iraniens qui étaient à l’origine de ces attaques. Bien au contraire, les officiels japonais ont fait savoir que d’autres forces pouvaient en être à l’origine, y compris Israël et les États-Unis eux-mêmes. Quant aux Iraniens, ils ont dénoncé une provocation.

Une semaine plus tard, c’est un drone d’espionnage américain qui a été descendu sans coup férir par les forces armées iraniennes.

Et pour cause, il avait pénétré dans l’espace aérien iranien. Bien que les Américains s’en défendent, il apparaît crédible que le drone ait bien enfreint la souveraineté aérienne iranienne. En effet, le golfe arabo-persique est assez étroit et les Iraniens ont retrouvé des débris de l’appareil dans leurs eaux territoriales. On a depuis appris que les Iraniens avaient en revanche épargné un avion patrouilleur P-8 qui est également un appareil d’espionnage américain mais qui transportait quant à lui pas moins d’une quarantaine de membres d’équipage.

Cette clémence iranienne explique peut-être que le président Trump ait renoncé à des représailles militaires.

Donald Trump a expliqué sur Twitter avoir renoncé à des frappes susceptibles de provoquer 150 morts côté iranien car il estimait que ce bilan potentiel était disproportionné au regard d’un simple drone sans pilote.

Mais plus largement, force est de constater que les Américains et leurs alliés ne sont pas en position de force dans la région.

En effet, les Iraniens ont prévenu qu’une agression militaire contre leur pays ne resterait pas sans conséquence sur la situation de la région dans son ensemble. Ils sont notamment en situation de bloquer la navigation par le détroit d’Ormuz, entre le golfe arabo-persique et l’océan Indien, ce qui porterait un rude coup à l’économie de plusieurs pays arabes et ferait sans doute exploser le prix du baril de pétrole. Ils sont également en situation d’agir militairement contre l’Arabie saoudite, comme ils l’ont déjà fait ces derniers jours par l’intermédiaire des rebelles houthis, qui ont ciblé des installations civiles et militaires en territoire saoudien. Israël est également inquiet, compte tenu de la capacité de l’Iran à agir depuis la Syrie ou via le Hezbollah libanais.

Comme à son habitude, Donald Trump a décidé de nouvelles sanctions, notamment contre le guide suprême Ali Khamenei, pour pousser l’Iran à la table des négociations.

Reste à savoir si cette tactique sera payante et si les Etats-Unis ne seront pas conduits à négocier en donnant des gages de bonne volonté. Parmi les sujets sur la table : le nucléaire iranien bien sûr, mais aussi la présence iranienne en Syrie et les exportations de pétrole et de gaz de l’Iran.

 

► Le gouvernement envisage de réformer la loi sur la liberté de la presse pour censurer Internet

Afin de lutter contre la « cyberhaine », Nicole Belloubet veut rassembler un groupe de travail en vue d’une réforme de la loi de 1881 sur la liberté de la presse. L’objectif est d’avoir une justice plus musclée et rapide contre les propos dits racistes, antisémites ou homophobes.

En l’état, l’injure et la diffamation tombent sous le coup de la fameuse loi sur la liberté de la presse.

Il s’agit en effet d’un droit pénal spécial. Nicole Belloubet souhaiterait voir ces infractions appartenir au droit pénal commun. Ainsi, les auteurs récidivistes d’injures pourront être jugé en comparution immédiate.

Les opposants à ce projet qui ne veulent pas qu’on touche à la liberté de la presse, ont suggéré d’autres moyens pour punir les propos incorrects.

Pour le vice-bâtonnier de Paris, la lutte contre la supposée « haine » est entravée par le trop faible nombre de magistrats et surtout par l’anonymat sur Internet. La proposition de loi Avia bientôt débattue à l’Assemblée nationale a pour objet de faciliter l’identification des auteurs de propos dits « haineux ».

Pour cela, Facebook a d’ores et déjà accepté de fournir les adresses IP des mal-pensants.

Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique, se flatte que cela ne sera fait « que pour la France ». Pour rappel, certains navigateurs comme Tor permettent de dissimuler son adresse IP.

 

► La promotion du burkini, vecteur de l’islamisme, suscite l’opposition

Le burkini, un vêtement islamique pour la baignade, avait déclenché une polémique il y a quelques années sur les plages françaises. Compte tenu de la faiblesse de la réaction des pouvoirs publics, il continue d’être utilisé comme arme des islamistes contre la France.

C’est à Grenoble que, sous couvert de défense de la liberté, des militantes ont pénétré dans une piscine publique vêtues d’un burkini

Cela fait quelques mois que des militantes politiques islamistes tentent de faire plier la municipalité. Leur action a été présentée par elles-mêmes comme un acte de désobéissance civile, ce qui leur permet de s’inscrire sans complexe dans la lignée de Gandhi ou Martin Luther King.

Ce sont principalement des élus LR et RN qui ont manifesté leur opposition à cet habit, devançant Marlène Schiappa.

Il faut rappeler que le Défenseur des droits estime que, conformément à la jurisprudence du Conseil d’Etat, aucun principe de neutralité ne pourrait empêcher le port d’un voile dans le cadre d’une pratique sportive ou récréative. Seuls quelques maires avaient eu le courage de prendre des arrêtés. Pour autant, cette action a suscité l’indignation de la majorité de l’opinion publique, qui y voit une atteinte à l’égalité et la dignité des femmes.

Déplorant l’absence de conditions sereines, le maire de Grenoble a pour l’instant renvoyé la balle au ministère des Sports.

La ville de Rennes a finalement autorisé la baignade en burkini, tandis qu’en Allemagne aussi, la justice a indiqué que l’interdiction d’un maillot couvrant constituait une discrimination. Si la logique juridique actuelle l’emporte, nul doute que le burkini sera de plus en plus visible dans les piscines françaises.

 

BRÈVES DE FRANCE


 

► Le Dr Laurent Alexandre s’oppose à la diffusion d’une carte du monde qui fait état de la moyenne de quotient intellectuel

« Si nous voulons la guerre civile, nous n’avons qu’à diffuser ce genre d’information » alerte le célèbre chirurgien sur Boulevard Voltaire. Cette information est une carte du monde indiquant les moyennes de QI par pays. On la trouve sur Wikipédia et Laurent Alexandre appelle à la suppression de cette carte.

Il considère que, dans nos sociétés multiculturelles, il est extrêmement dangereux d’expliquer « qu’il existe des différences fondamentales et irréversibles entre les communautés » car cela pourrait conduire à des « constats racialistes et injustes ».

Laurent Alexandre est coutumier des appels au mensonge par dissimulation pour protéger les dogmes égalitaristes et le vivre-ensemble. Paradoxalement, s’il pointe des biais méthodologiques qui appelleraient un débat scientifique et de nouvelles études, il souhaite au contraire que la science ne s’intéresse pas à ce type de sujets.

 

► Sciences Po supprime son examen d’entrée, trop élitiste

Naguère, la suppression de l’épreuve de culture générale avait fait grand bruit. C’est désormais l’examen d’entrée en tant que tel que Sciences Po vient de supprimer. Désormais, à compter de 2021, le recrutement se fera sur la base des notes obtenues en terminale, notamment dans les matières de spécialité – alors même que l’on sait que les niveaux sont très hétérogènes d’un lycée à l’autre. L’école prend aussi l’engagement de recruter 30% de boursiers. Encore un faux-nez de la discrimination dite positive et de la prétendue diversité.

 

► Le chiffre du jour, c’est environ 10 000

C’est le nombre de demandes d’asile par mois depuis le début de l’année en France, soit quelque 320 demandeurs d’asile par jour ! Julien Boucher, directeur général de l’Office français pour la protection des réfugiés confirme que les flux ne tarissent pas et au contraire s’accroissent. On note notamment une explosion de demandes de Géorgiens et d’Albanais, respectivement de 86% et 32%. Les Afghans sont néanmoins en tête des demandes en 2019, la France leur accordant l’asile plus facilement que l’Allemagne en particulier.

 

NOUVELLES DU MONDE


 

► Royaume-Uni : le Système exploite une scène de ménage supposée contre Boris Johnson

Boris Johnson, artisan du Brexit, est en campagne pour prendre le pouvoir du parti conservateur et la place de Premier ministre. Cependant, la presse à scandale britannique se complaît à étaler sa vie privée.

Dernièrement, le quotidien de centre-gauche The Guardian a révélé que la police londonienne avait été appelée au domicile de Boris Johnson, par ses voisins, en raison d’une dispute avec sa compagne. Les forces de l’ordre ont indiqué qu’il n’y avait rien à signaler. Ce qui n’empêche pas la presse de réclamer un commentaire à l’homme politique qui s’y refuse totalement.

 

► Allemagne : la CDU-CSU interdit à ses membres toute relation avec l’AFD

Le parti d’Angela Merkel a menacé d’utiliser « tous les moyens » pour dissuader ses membres tentés de nouer une alliance avec le parti de droite populiste Alternative für Deutschland. Des élections régionales auront lieu à l’automne, notamment dans plusieurs Länder de l’Est dans lesquels l’AFD pourrait arriver largement en tête. Concrètement, le Parti chrétien-démocrate risque ainsi d’avoir le choix d’appuyer l’AFD ou de tenter de nouer une improbable super-coalition avec l’ensemble des autres partis dont l’extrême-gauche ! Face à ce choix, les hiérarques du parti conservateur ont fait leur choix : le patron de la CSU bavaroise, Markus Söder, a été jusqu’à donner pour consigne de ne pas boire un « café dans un parlement local » avec un membre de l’AFD ! Une réaction de panique qui révèle la proximité entre au moins un pan du parti conservateur et le parti populiste. Le système politico-médiatique s’efforce parallèlement de diaboliser l’AFD en lui mettant sur le dos le meurtre d’un élu local immigrationniste. Au pays de Merkel, tout est bon pour étouffer l’opposition patriote.

 

► L’ONU appelle au rapatriement des familles de djihadistes

C’est Michelle Bachelet, Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, qui a formulé cette requête auprès des Etats qui comptent des ressortissants djihadistes. Elle considère comme inacceptable le maintien en détention de membres de familles de combattants islamistes, dès lors qu‘ils ne sont pas poursuivis pour des crimes.

L’UNICEF a compté 29 000 enfants de djihadistes détenus en Syrie. 20 000 viendraient d’Irak. Pour Michelle Bachelet, les Etats doivent donner la nationalité aux enfants de leurs ressortissants, car leur laisser le statut d’apatride serait « un acte de cruauté », dit-elle. Le Haut-Commissaire ajoute qu’il est du devoir des Etats de réadapter les enfants éduqués pour commettre des actes terroristes.

On estime qu’une centaine d’enfants de djihadistes « français » de papier se trouvent dans les camps du Kurdistan syrien. L’ONU semble peu se préoccuper de la sécurité intérieure des pays qu’elle appelle à rapatrier ces individus.

 

► Les Jeux olympiques d’hiver de 2026 ont été attribués à l’Italie

L’Italie a finalement gagné face à la Suède. Elle accueillera les Jeux olympiques d’hiver en 2026. La cérémonie d’ouverture aura lieu à Milan, tandis que les épreuves de ski alpin se dérouleront à Bormio pour les hommes et Cortina d’Ampezzo pour les femmes. « Cela fera au moins […] 20 000 emplois », a ajouté Matteo Salvini.

 

► La bonne nouvelle du jour est musicale

Le groupe musical Les Brigandes reprend la diffusion de ses productions musicales sur Internet ! Une nouvelle chaîne Youtube a été mise en place, qui permet de visionner les films ou « clips » de ce groupe de variétés françaises et identitaires. Tout au moins pour ceux qui passent le filtre de la censure privée du diffuseur Youtube, dont on rappellera qu’il dépend de la multinationale américaine Google. Mais rassurez-vous : les chansons les plus politiquement incorrectes seront disponibles sur le site Internet les-brigandes.com, qui reprend pleinement son activité !

Nous vous donnons rendez-vous demain à 7h15 pour un nouveau bulletin de réinformation sur Radio Courtoisie.

 


► Nous vous prions aussi de noter que le bulletin de réinformation prendra ses quartiers d’été en juillet et en août.

► En revanche, vous retrouverez dès mardi prochain, 2 juillet à 7 heures votre nouvelle matinale !

Que le Soleil brille dans vos cœurs !

Etiquettes :

Current track

Title

Artist

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

↺ L.J. de la douceur de vivre

02:00 05:00