BULLETIN DE REINFORMATION DU 15 MAI 2019

Patron d'émission - le 15 mai 2019

Bulletin de réinformation proposé par Carl Hubert et Charles Sornac avec la participation de Fabrice Pelo

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h

 

 

GRANDS TITRES


 

► Hommage national aux commandos morts au Burkina Faso pour sauver deux homosexuels en voyage de noces

Hier matin avait lieu l’hommage national, aux Invalides, en l’honneur des deux militaires tués lors de l’opération pour délivrer deux Français homosexuels en voyage de noces, pris en otages par un groupe islamiste encore mal identifié.

Selon une tradition récente, un hommage citoyen a été rendu aux soldats morts au combat lors du passage des cercueils le long du pont Alexandre III.

Les dépouilles mortelles de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello ont traversé la Seine sous les applaudissements de pompiers, de policiers, de militaires et de simples citoyens. Les cercueils ont été conduits dans la cour d’honneur des Invalides pour l’hommage présidentiel.

Le chef d’Etat a salué ces deux militaires « morts en héros pour la France », puis il leur a remis la Légion d’honneur. La sonnerie aux morts été entonnée, avant la minute de silence et la Marseillaise.

Les ex-otages avaient été accueillis, samedi dernier, à Paris, par Emmanuel Macron.

Cet accueil a été critiqué par le maire de Toulon, chef-lieu où se situe la base du commando Hubert. Cet élu a refusé de « cautionner l’accueil solennel » de ces « touristes inconscients ». De son côté, le sénateur des Bouches-du-Rhône aurait aimé plus de sobriété et l’absence de caméras.

L’Élysée a expliqué que le président de la République « est celui de tous les Français, et aussi de ceux qui ont commis un acte inconscient et irresponsable en négligeant les consignes de sécurité ».

Cette négligence a fait naître une polémique sur les coûts humains et financiers d’une telle opération de sauvetage.

D’après la carte émise par le Quai d’Orsay, le parc béninois, où a eu lieu l’enlèvement, était en partie marqué « zone déconseillée sauf raison impérative », ce que n’est pas le tourisme.

De plus, l’ONG gestionnaire de la Pendjari affirme que les touristes s’étaient aventurés, avec leur guide, près de la frontière entre le Bénin et le Burkina, une zone formellement déconseillée. C’est là-bas qu’ont été retrouvés leur véhicule et le cadavre de leur accompagnateur.

Rappelons que l’ordre de déclencher l’opération de sauvetage a été émis par le président de la République.

 

► Le Conseil d’État croit pouvoir valider la vaccination obligatoire au nom de la santé publique collective

Par deux décisions du 6 mai dernier, le juge administratif suprême a rejeté les recours déposés contre la vaccination obligatoire et contre l’obligation d’utiliser des vaccins contenant de l’aluminium (adjuvants aluminiques). Ces requêtes avaient été déposées par la Ligne nationale pour la liberté des vaccinations et plusieurs particuliers. Ils protestaient ainsi contre la mesure prévue par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 qui a porté de trois à onze les vaccinations obligatoires.

Le Conseil d’État a estimé que ces vaccins étaient nécessaires à la protection de la santé publique.

Il s’est fié aux informations du gouvernement selon lequel l’efficacité de ces vaccins s’élevait de 85% à 100%, selon les cas. Il a également fait confiance dans les études avancées par le gouvernement selon lesquelles le bilan coûts-bénéfices des vaccins était positif, en estimant que « les effets indésirables des vaccins restent limités ». Pourtant, ces effets indésirables sont mal recensés et l’hypothèse d’un lien de causalité entre vaccins et autisme, entre autres, ne peut valablement être écartée sous prétexte qu’il n’est pas scientifiquement démontré.

La seule concession du Conseil d’État aux « vaccinospectiques » est d’ailleurs de rappeler que le ministère de la Santé doit poursuivre les recherches sur les adjuvants aluminiques et leurs alternatives.

En outre, l’efficacité des vaccins n’est pas stable dans le temps chez un individu. En conséquence, si un enfant vacciné contre la rougeole a peu de chance d’attraper cette maladie enfant, il a davantage de risque de la contracter une fois adulte, avec des conséquences autrement plus graves. Parmi les personnes contractant la rougeole, on dénombre d’ailleurs de plus en plus d’adultes.

Mais la vaccination obligatoire ne doit-elle justement pas permettre d’atteindre une « immunité de groupe » à même d’éradiquer les maladies ?

C’est en effet un des éléments retenus par le Conseil d’Etat. Cependant, compte tenu de ce que certains enfants présentent des contre-indications médicales contre les vaccins et de ce que l’efficacité des vaccins n’est pas parfaite, l’immunité de groupe ne peut jamais être totale. Et ce d’autant moins que la libre circulation des personnes et notamment l’immigration en provenance du tiers-monde conduit à propager les virus, y compris avec des souches nouvelles en Europe.

En raisonnant au niveau du groupe, le Conseil d’État a pu écarter toutes les critiques fondées sur la liberté individuelle.

On a pourtant connu cette institution plus protectrices des libertés individuelles. Comme d’autres juridictions, le juge administratif suprême ne manque jamais de réaffirmer les droits fondamentaux des étrangers par exemple, sans jamais tenir compte des intérêts de la communauté nationale. Dans l’affaire des vaccins, le Conseil d’État fait primer le collectif sur l’individu, sur la base d’arguments partiels et à courte vue. Il semble donc que le gouvernement des juges aille ainsi toujours dans le sens du politiquement correct.

 

► La Commission européenne souhaite supprimer la niche fiscale sur le kérosène pour les vols intérieurs

Selon le journal Le Monde, un rapport commandé par la direction des transports de la Commission européenne préconise la mise en place d’une taxe sur le kérosène des avions.

Depuis 1944, le transport aérien bénéficie d’une niche fiscale avantageuse, alors qu’il a l’empreinte carbone la plus élevée

Cette taxe a permis de développer le trafic aérien international au sortir de la guerre. Mais ce n’est pas la première fois qu’il est question d’installer une taxe sur le kérosène. Il est envisagé de la fixer à 33 centimes par litre de carburant.

Ce projet aurait pour objectif de renforcer la lutte contre le réchauffement climatique.

La Suède a pour sa part déjà mis en place une taxe climat sur les billets, allant de 6 à 39 euros. Cette taxe a eu pour conséquence de diminuer de 5% le nombre de passagers concernant les vols intérieurs. Cette mesure, soutenue à ce stade par La France insoumise, La République en marche ou encore Place publique, pourrait avoir des effets écologiques directs sans nuire à l’emploi. Une telle taxe pourrait permettre de réduire de 10% les émissions de dioxyde sur le territoire européen.

Est aussi mis en avant le bénéfice fiscal important qui serait ainsi généré.

En France, cela représenterait un gain annuel de 3,5 milliards de recettes fiscales, pour autant que ces recettes ne soient pas captées par l’Union européenne ou par un fonds climatique quelconque. Cependant, si elle aboutissait, cette décision aurait pour conséquence une augmentation du coût du transport aérien pour le client. Cette hausse pourrait être de l’ordre de 10% sur le prix du billet.

 

BRÈVES DE FRANCE


 

► Ralliement d’un « insoumis » au Rassemblement national

Andréa Kotarac, conseiller régional La France insoumise en Auvergne-Rhône-Alpes, a annoncé hier son ralliement à la liste du RN aux élections européennes. Trentenaire, tenant d’une ligne républicano-souverainiste, il a déclaré que LFI « ne défend plus les intérêts du peuple mais ceux de la gauche » et souhaite que le RN sorte en tête dans les urnes le 26 mai prochain. Il démissionnera de son mandat électoral et n’a pour l’instant pas annoncé son adhésion au RN. Andréa Kotarac s’était déjà fait remarquer par une visite en Crimée en avril dernier, aux côtés de Thierry Mariani et Marion Maréchal.

 

► La phrase du jour est d’Eric Zemmour

« Les migrants sont des envahisseurs : quand les gens forcent une frontière ça s’appelle envahir un pays. » C’est ce qu’a déclaré le polémiste dans l’émission « La Grande confrontation » sur LCI, présentée par David Pujadas. Il a cité une étude de 2015 de Médecins du monde selon laquelle seuls 13% des « migrants » fuiraient une situation de guerre.

 

► Zemmour s’est vu proposer la place de n° 3 sur la liste du Rassemblement national

L’Express rapporte que Marine Le Pen aurait sérieusement songé à proposer une place à Eric Zemmour sur la liste pour les élections européennes. Sébastien Chenu aurait notamment cherché à le convaincre de jouer un rôle plus direct dans la sphère politique. Après la décision de confier la tête de liste à Jordan Bardella, il se serait vu proposer la troisième place, mais il n’a pas accepté cette proposition qui ne lui permettait pas de contrôler la composition et le positionnement de la liste. On apprend qu’une même proposition aurait été faite par Nicolas Dupont-Aignan, immédiatement déclinée par l’intéressé. Des rumeurs avaient également fait état d’une éventuelle liste avec Marion Maréchal, mais celle-ci a toujours démenti vouloir revenir si vite en politique.

 

► La palme d’honneur d’Alain Delon au festival de Cannes suscite la haine des gauchistes

A l’occasion du festival de Cannes, Alain Delon recevra une Palme d’honneur pour l’ensemble de sa carrière, ont indiqué les organisateurs.

Cette annonce a suscité la colère de Women and Hollywood, une association féministe fondée par Melissa Silverstein. Il est reproché à l’acteur français d’être opposé à l’adoption d’enfants par des duos homosexuels, d’être un machiste pour avoir assumé ses rôles d’époux et de père, et enfin de s’être déclaré hostile à l’immigration.

On peut au contraire estimer que ces caractéristiques font d’Alain Delon un excellent Français, qui a su superbement représenter son peuple dans le septième art !

 

► Le chiffre du jour, c’est 314 617

C’est le nombre estimé d’articles de loi et de décrets actuellement en vigueur. Le secrétariat général du gouvernement a compté plus de 83.000 articles législatifs et 231.000 articles réglementaires fin 2018. Rien que l’an dernier, 45 lois, 28 ordonnances, 1.267 décrets et 79 accords internationaux ont été publiés au Journal officiel. 75 de ces textes étaient pris pour la transposition de directives européennes. Rappelons que nul n’est censé ignorer la loi…

 

NOUVELLES DU MONDE


 

► Viktor Orban reconnaît sa proximité avec Salvini mais pas avec Marine Le Pen

Le magazine américain The Atlantic vient de publier un article de Bernard-Henri Lévy, dans lequel celui-ci rapporte son récent entretien avec le Premier ministre hongrois.

A l’approche des élections européennes, Viktor Orban a rappelé qu’il n’avait rien à voir avec Marine Le Pen car elle serait une « ligne rouge », d’après les avertissements de Laurent Wauquiez que le dirigeant hongrois qualifie « d’ami ». Considérant que Marine Le Pen ne gouverne pas, elle ne serait pas à l’abri de dérapages propres à l’opposition.

Cependant, Viktor Orban a aussi déclaré son soutien à Matteo Salvini dans son combat contre l’immigration, il le voit comme le champion des populistes face à Emmanuel Macron.

A noter que le parti de Viktor Orban est dans l’attente de la décision du PPE, à la suite d’une suspension temporaire pour avoir prétendument dérogé aux principes de l’Etat de droit.

 

► Londres : découverte d’une sépulture royale saxonne

C’est à Prittlewell, en Angleterre, qu’a été découvert « l’équivalent britannique de la tombe de Toutankhamon », ont annoncé les archéologues, le 9 mai.

Les datations au carbone ont permis d’établir que le défunt était décédé entre 575 et 605 après JC. Les croix en feuilles d’or placées près de ses yeux sont une marque chrétienne, c’est donc la plus ancienne sépulture princière chrétienne saxonne d’Angleterre. La chambre funéraire renfermait de précieux objets, en particulier une lyre faite d’érable et de frêne et une boîte peinte, ce qui en fait la plus ancienne boiserie colorée anglo-saxonne mise à jour.

Ces attributs révèlent l’importance sociale de l’occupant de la sépulture. Les spécialistes considèrent qu’il s’agit probablement de Seaxa, le frère de Saeberht, roi des Saxons de l’est.

Une partie des trouvailles sera exposée au Central Museum de Southend, à partir du 11 mai.

 

► La bonne nouvelle du jour est courtoise

La fête de la Courtoisie aura lieu le dimanche 16 juin, de 11 heures à 19 heures, à l’espace Champerret à Paris. Avec les multiples équipes du bulletin de réinformation, je serai heureux de vous y retrouver ! Ne manquez pas, à 13H30, la remise du prix Grand Duc du meilleur bulletin de réinformation de l’année !

 

 

Etiquettes :

Current track

Title

Artist

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

► L.J. des amitiés françaises

18:00 21:00