BULLETIN DE REINFORMATION DU 25 AVRIL 2019

Patron d'émission   -  le 25 avril 2019

Bulletin de réinformation proposé par Erika Gauthier et Sophie Saint-Honoré.

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00.

 

 

GRANDS TITRES


 

► Surveillance accrue du contenu Internet en vue des élections européennes

A moins d’un mois des élections européennes, une commission du Parlement a publié un rapport sur les dites « fake news » ces supposées désinformations qui expliqueraient tout résultat électoral non conforme aux standards du progressisme actuel. Y sont particulièrement critiqués les réseaux sociaux Twitter et Facebook, ainsi que l’entreprise Google, accusée de ne pas suffisamment combattre ces fausses nouvelles.

Quelles mesures seront prises ?

La commission propose ainsi de restreindre ou de couper les revenus publicitaires des sites coupables de déguiser l’information. Ce mode de fonctionnement a aussitôt été mis en place par Facebook, qui a annoncé hier agir en ce sens, donnant également la possibilité à des vérificateurs de faire chuter la visibilité d’un contenu qu’ils jugent trompeur. Une page de Facebook a spécialement été créée pour détailler la série de mesures prises pour surveiller son contenu avant les élections européennes sur laquelle nous pouvons lire que « Dès qu’un vérificateur confirme qu’un article est effectivement porteur de fausses informations, nous modifions immédiatement son classement pour qu’il apparaisse plus bas dans les fils d’actualité. En moyenne, ceci permet de réduire de plus de 80% son nombre de vues. »

Qui se chargera donc de vérifier ces données ?

En France, le réseau social Facebook affirme travailler avec des sites eux-même régulièrement épinglés par les Bobards d’or pour la véridicité de leurs informations : 20 minutes, l’AFP, les Décodeurs du Monde, CheckNews de Libération, et les Observateurs de France 24 !

Dans la même ligne, Twitter a lancé une option de signalement qui permet à ses utilisateurs de signaler tout contenu relayant des informations non avérées susceptibles d’influencer le résultat des élections européennes à venir.

 

► Sanctions américaines sur le pétrole iranien

Le 22 avril dernier les États-Unis avaient menacé de sanctions tout pays qui continuerait d’acheter du pétrole iranien, afin de réduire à néant les exportations d’hydrocarbures iraniens. Jusqu’à cette date huit pays bénéficiaient d’un régime dérogatoire des sanctions, autorisant l’importation de brut iranien, dont la Chine, la Turquie, l’Italie ou encore la Corée du Sud et le Japon. Moscou et Pékin ont bien entendu ouvertement critiqué cette nouvelle vague de sanctions décidée par Washington, considérant la politique américaine comme « agressive » et « imprudente ». Seuls Israël et l’Arabie saoudite ont répondu positivement à la décision américaine confirmant en quelque sorte, la formation de cette nouvelle alliance entre ces deux derniers et les Etats-Unis. 

Mais les sanctions américaines pourraient-elles réellement mettre fin aux exportations iraniennes ?

En effet, s’il est probable que de nombreux pays de cette liste renoncent finalement au pétrole iranien, la Turquie a d’ores et déjà annoncé refuser de stopper ses négociations. D’autres pays comme la Chine, l’Inde ou encore la Corée du Sud se sont montrés très circonspects à l’idée d’arrêter leurs importations en raison de leurs besoins énergétiques croissants.

La baisse des exportations ne peut-elle pas provoquer la création d’un nouveau choc pétrolier ?

Si l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et l’Irak ont d’ores et déjà assuré pouvoir augmenter leurs exportations afin de satisfaire la demande globale, le risque d’une hausse significative du baril de « Brent » est à prévoir. Avec le Venezuela et l’Algérie en pleine crise politique et la Libye en plein chaos, aucun indicateur ne peut contre-indiquer la tendance du cours. Cela pourrait ne pas faire les affaires de tout le monde, notamment de la France, en pleine crise sociale sur fond de baisse du pouvoir d’achat et de prix du litre d’essence.

 

BRÈVES DE FRANCE


 

► Retisser le lien social par les livres

C’est bien la surprenante bonne idée qu’a eu un couple en aménageant une grange à livres à Saint-Armand. Une collecte de 10.000 ouvrages permet à ceux qui le veulent de lire sur place ou d’emprunter librement les livres, sans aucune contrainte. « Les gens peuvent venir en famille, s’acheter une petite bouteille de vin, pique-niquer sur le terrain, aller voir les poules et les lapins avec les enfants et passer l’après-midi à lire dans un décor viticole et bucolique ». Renouer avec le nature et les différentes générations à travers la lecture ? Voilà une ambition qui mérite un grand OUI !

 

► Jean-Pierre Marielle vient de nous quitter

Il était reconnaissable à sa voix caverneuse, sa barbe fleurie, ses sourcils broussailleux et son regard pénétrant. C’est à l’âge de 87 ans que s’est éteint hier l’acteur français Jean-Pierre Marielle des suites d’une longue maladie. 

Jean-Pierre Marielle le cabotin « décalé, pas calé » fut une figure emblématique du cinéma populaire français. Acteur prolifique qui joua dans plus de cent films, fut à la fois ce peintre illuminé et lubrique des « Galettes de Pont-Aven », ce veuf janséniste du chef d’œuvre d’Alain Corneau « Tous les matins du monde » adapté du roman de Pascal Quignard ou encore ce gynécologue misogyne truculent de « Calmos ». Il tourna sous la direction des plus grands : Audiard, Labro, Sautet ou Lautner. De cet acteur qui incarnait un cinéma français populaire et gaulois nous regrettons la disparition.

 

► Florian Philippot, président des Patriotes, a proposé « une alliance de circonstance » à l’UPR de François Asselineau en vue des élections européennes.

En effet, le parti des Patriotes et l’Union populaire républicaine (UPR) sont les seuls partis à proposer le Frexit qui « vaut plus que tout le reste », selon Florian Philippot. Ce dernier aurait exprimé le 23 avril, le souhait de faire liste commune avec le parti de François Asselineau. Toutefois, l’alliance n’a pas encore été concrétisée et aucun des deux partis n’atteint les 5% nécessaires à l’obtention d’au moins un siège en France.

 

► Un résumé des 26 incendies d’églises qui ont eu lieu en France sur une année

En l’espace d’une année, au moins 26 incendies ont défiguré des églises et autres lieux de culte catholiques partout en France. Cette vague de profanations, dégradations fortuites ou délibérées à l’encontre des églises et lieux de culte chrétiens s’élevait ainsi à 1063, en hausse par rapport à 2017 (1038), selon le ministère de l’Intérieur, contre 541 actes antisémites et 100 antimusulmans. L’incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris se révèle être le point culminant de cette déferlante.

 

► La dissolution du Bastion Social a été prononcée ce mercredi

La dissolution du Bastion Social a été prononcée ce mercredi en Conseil des ministres, comme l’avait promis le président Emmanuel Macron fin février. D’après le ministère de l’Intérieur, cette décision a été prise « pour mettre fin aux exactions répétées commises » en marge de rassemblements sur la voie publique. Souvent obligé de se défendre physiquement face aux agressions des « antifas » et autres extrémistes de gauche, le Bastion Social entendait avant tout « offrir un foyer aux Français délaissés par les pouvoirs publics » et organisait des distributions de nourriture et de vêtements aux plus démunis.

 

NOUVELLES DU MONDE


 

► Netanyahou veut donner le nom de Trump à une colonie israélienne sur le Golan

Mardi 23 avril, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a annoncé qu’une colonie israélienne du plateau de Golan porterait le nom du président américain Donald Trump. Il remercie ainsi ce dernier pour sa reconnaissance de la souveraineté d’Israël sur ce territoire. « Tous les Israéliens ont été profondément émus lorsque le président Trump a pris la décision historique de reconnaître la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan » a-t-il souligné. En effet, fin mars, le président américain avait reconnu la souveraineté d’Israël sur la partie du Golan conquise à la Syrie pendant la guerre des Six Jours de 1967.

 

► La Corée du Nord se rapproche de la Russie

Les tentatives de rapprochement de Donald Trump avec la Corée du Nord ont été brusquement stoppées par le sommet de Hanoï, lorsque Kim Jong-Un a refusé de dénucléariser son pays. Cet épisode l’a poussé à se rapprocher de la Russie, l’ancien « pays frère ». Il doit rencontrer Vladimir Poutine aujourd’hui à Vladivostok.

 

► Des médias étrangers mettent en scène une vidéo pour faire accuser Damas

Des médias étrangers ont truqués une vidéo de la « mort » d’une famille de civils syriens dans la province de Hama, due soit disant à une attaque chimique organisée par Damas. Selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, le but était de faire accuser Damas d’utilisation d’armes chimiques contre les civils. Rappelons que ce n’est pas la première fois que de tels trucages apparaissent. En effet, le procureur de la BBC chargée de la Syrie, Riam Dalati, a déclaré que les images de l’attaque chimique dans un hôpital à Douma le 7 avril 2018 avaient également été mises en scène.

 

► Le principal actionnaire du site ASOS perd 3 de ses 4 enfants dans les attentats survenus au Sri Lanka

Lors des six attentats simultanés survenus au Sri Lanka dimanche 21 avril et qui ont fait 350 morts, trois des quatre enfants du milliardaire danois Anders Holch Povlsen, première fortune du Danemark, propriétaire du groupe de prêt-à-porter Bestseller et principal actionnaire de l’enseigne en ligne de prêt-à-porter ASOS, sont décédés. L’ironie de cette tragique histoire, c’est que le 19 avril, soit 48 heures avant, le site ASOS ouvrait son marché au monde musulman, avec le lancement d’une ligne de vêtements musulmans en Europe.

 

► Donald TRUMP sera le premier dirigeant à rencontrer le nouvel empereur du Japon

En effet, le 1er avril il était révélé que l’empereur Akihito du Japon serait remplacé par son fils le prince Naruhito. Il sera intronisé le 1er mai. Une rencontre est déjà prévue avec Donald Trump, lors d’une visite d’Etat prévue du 25 au 28 mai. Le président américain sera le premier dirigeant étranger à rencontrer le nouvel empereur du Japon.

 

► L’Arabie saoudite exécute 37 personnes

Mardi, l’Arabie saoudite a exécuté 37 personnes condamnées pour « terrorisme ». Selon le ministère de l’Intérieur elles sont coupables d’ « avoir adopté la pensée terroriste extrémiste » et « avoir formé des cellules terroristes ». Toutes ont été décapitées. L’une d’elle a en plus été crucifiée. C’est un traitement réservé aux auteurs de crimes particulièrement graves. D’après le rapport mondial sur la peine de mort pour 2018, publié par Amnesty International ce pays est en troisième position avec 149 mises à mort.

 

► Une vidéo de Daesh révèle l’identité du chef de file présumé des attentats perpétrés au Sri Lanka.

Dans une vidéo de l’Etat islamique diffusée par son agence de propagande « Amaq », un seul homme apparaît le visage découvert. Il s’agit de Mohamed Zahran qui serait peut-être, selon les services de renseignements du pays, à l’origine des attaques meurtrières de Pâques.

L’homme était bien connu pour ses positions radicales et plusieurs organisations musulmanes auraient tenté de mettre en garde le gouvernement contre les idées islamistes de Zahran. Le Sri Lanka compterait 200 adeptes du prédicateur terroriste. Le gouvernement a déclaré mercredi que neuf kamikazes, dont une femme, avaient participé aux attentats du dimanche de Pâques, qui ont fait plus de 350 morts et 500 blessés.

 

► La bonne nouvelle du jour nous vient droit de l’Himalaya

L’alpiniste franco suisse Sophie Lavaud a terminé hier l’ascension des 8.091 mètres de l’Annabelle. Elle approche ainsi plus encore de son but de dompter les quatorze sommets principaux de plus de 8.000 mètres, celui-ci constituant son neuvième. Ayant déjà vaincu l’Everest, ainsi que les sommets particulièrement difficiles et meurtriers que sont le K2 et donc l’Annapurna, elle est en bonne voie de réaliser cet exploit, ce qui ferait d’elle la quatrième femme seulement à accomplir ce tour de force.

 

 

Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

► L.J. des débats

21:30 23:00