BULLETIN DE REINFORMATION DU 13 MARS 2019

Patron d'émission   -  le 13 mars 2019

Bulletin de réinformation proposé par Jean Bernard avec les contributions de Guillemette Paris et Robert Scott

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h

 

 

► L’avocat déloyal Robert Bourgi perd la légion d’honneur pour cinq ans

C’est l’homme qui a offert à François Fillon pour 13.000 euros de costumes avant les élections présidentielles. Dans deux documentaires diffusés sur France 5 et BFMTV il y a un an, Robert Bourgi s’était vanté d’avoir organisé ce don et sa fuite dans la presse afin de faire tomber le candidat des Républicains. Le barreau de Paris lui a interdit l’exercice de la profession d’avocat pendant un an, dont six mois avec sursis, suite à cette révélation. La légion d’honneur lui est désormais retirée symboliquement pour une durée de cinq ans.

 

► L’Assemblée nationale ne sera plus nationale

La création d’une assemblée bi-nationale franco-allemande réunissant cent députés des deux pays a été votée lundi dernier, sur proposition de La REM, des Républicains, du PS, du Modem, de l’UDI et du groupe Libertés et Territoires. Ce nouvel organe législatif se réunira dès le 25 mars. Il formulera notamment des propositions afin d’harmoniser le droit français et le droit allemand. Il sera également possible de déroger au droit national dans les régions frontalières. Pour le président de l’Assemblée, Richard Ferrand, il s’agira d’« ancrer le réflexe franco-allemand dans le travail parlementaire ».

 

► Nord : un préfet condamné pour l’évacuation d’un camp illégal de migrants

L’évacuation d’environ 600 migrants ordonnée en septembre 2017 à Grande-Synthe par la préfecture, près de Dunkerque, dans le Nord, n’est pas passée. Le tribunal administratif de Lille vient en effet de condamner cette expulsion. Une nouvelle que se sont empressées d’annoncer plusieurs associations requérantes dans ce dossier, parmi lesquelles la Fondation Abbé Pierre, Médecins du Monde ou encore la Ligue des Droits de l’Homme. D’après la justice, « l’évacuation s’est faite en dehors de toute base légale et [les magistrats] reprochent, par conséquent au préfet du Nord d’avoir eu recours à la force publique ».

 

► Assises de la France des Gilets jaunes à Rungis

Résistance Républicaine et Riposte Laïque organisent le dimanche 17 mars de 10h à 18h, « les Assises de la France des Gilets Jaunes ». L’événement se passera à l’Espace Jean Monnet, 47 rue des Solets à Rungis, accessible par le RER C, station Rungis-la-Fraternelle.

Après quatre mois de mobilisation, il s’agit de faire le point sur un mouvement qui déconcerte. Si des Gilets jaunes l’ont délaissé devant la tentative de récupération par l’extrême gauche, d’autres ont choisi de rester fidèles aux revendications d’origine du mouvement : la baisse des taxes et des impôts et la demande de départ d’Emmanuel Macron.

Des témoignages de Gilets jaunes seront présentés, avec la participation de Franck Buhler, un des fondateurs du mouvement. La parole sera donnée à de nombreux intervenants : responsables d’associations, de partis politiques, de syndicats policiers, de contribuables, ainsi qu’à des journalistes et à des avocats.

L’événement aura un certain retentissement européen avec la participation d’Uli Windisch, président du site helvétique « Les observateurs.ch » ainsi que celle de  Mario Borghezio, député italien président de la Lega. Inscription en ligne sur le site de Riposte Laïque.

 

► La bonne nouvelle du jour

Le Pape a annoncé que les archives du pontificat du pape Pie XII seront mises à la disposition du public à compter du mois de mars 2020 deux jours après le 80ème anniversaire de l’élection d’Eugenio Pacelli au pontificat. Pie XII est né à Rome en 1876. Il est devenu pape à l’issue d’un conclave d’une journée. Son action durant la Seconde Guerre mondiale, notamment sa passivité à l‘égard du régime nazi, a été l’objet d’une violente controverse qui lui vaudra une légende noire artificiellement fabriquée et entretenue. Plusieurs millions de feuillets seront désormais disponibles après treize ans de catalogage. Déplorant qu’on ait souvent par le passé « discuté et critiqué avec préjugé et exagération » le pontificat du pape Pacelli, le pape François estime que l’accès réservé aux spécialistes de certains documents d’époque a déjà permis de « correctement réévaluer les multiples aspects de ce pontificat : pastoral avant tout, mais aussi théologique, ascétique et diplomatique ». La publication des onze volumes des « Actes et documents du Saint-Siège relatifs à la Seconde Guerre mondiale », entre 1964 et 1981, avait déjà permis de mettre en lumière l’action du Souverain pontife durant la guerre.

 

 

Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

♫ Musique

10:30 10:45