BULLETIN DE REINFORMATION DU 4 FEVRIER 2019

Patron d'émission   -  le 4 février 2019

Bulletin de réinformation proposé par Kirkor Sureken et Justine Bertrand

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

GRANDS TITRES


 

► Le pape François en visite aux Émirats arabes unis

Ce dimanche, le pape François est arrivé aux Émirats arabes unis pour une visite de deux jours. C’est la première fois qu’un chef de l’Église catholique pose le pied sur la péninsule arabique, berceau de l’islam. Le pape François semble marcher dans les pas de Saint-François d’Assise. Il y a huit siècles, celui-ci avait rencontré le Sultan Malik Al-Kâmil sur le delta du Nil. La cinquième croisade battait alors son plein, mais la rencontre fut pacifique.

Quel est le programme ?

Aujourd’hui, le pape François doit participer, avec 700 autres responsables religieux de toutes confessions, à une Conférence mondiale sur la fraternité humaine. Mardi, il doit célébrer une messe en plein air. Pour information, près d’un million de catholiques vivent dans le pays qui compte neuf millions d’habitants. Ce sont principalement des travailleurs immigrés venus d’Inde et des Philippines.

Une visite sujette à controverse à cause de la guerre au Yémen.

Les Émirats arabes unis veulent se faire le chantre de la paix et de la tolérance religieuse. Mais ces deux jours à Abu Dhabi pour le Pape ne vont toutefois pas de soi en raison du contexte du conflit des Émirats Arabes Unis et de l’Arabie saoudite avec le Yémen.

Pour certains catholiques, cette visite n’est pas justifiée.

C’est le point de vue d’Emile Nakhleh, ancien directeur du programme d’analyse de la stratégie politique de l’islam de la CIA. Il est à lire dans le journal américain National Catholic Reporter.

Pour d’autres catholiques, cette visite est une mission diplomatique.

C’est ce qu’explique le frère Paul Lansu, conseiller du mouvement catholique Pax Christi international. Selon lui, cette visite du Pape est une opportunité de convaincre les responsables des Émirats de changer de politique suite au désastre fait au Yémen avec les Saoudiens. Il s’agit du vingt-septième voyage du pape François à l’étranger. Souhaitons qu’il soit couronné de succès.

 

► Gilets jaunes XIIe samedi de manifestation

La douzième samedi de manifestation des Gilets jaunes était sous le signe d’hommage aux victimes de la répression policière. Malgré la minimisation du nombre de participants par les médias dominants le mouvement ne s’essouffle pas.

L’exécutif dégaine une loi anticasseur

Dans la soirée de 30 janvier les députés ont donné le feu vert à la loi controversée dite anticasseur. L’arsenal juridique de la loi comprend des interdictions de manifester préalables qui peuvent être prononcées par le préfet à l’encontre des individus représentant une menace d’une particulière gravité pour l’ordre public. En cas de manquement à ces interdictions la personne contrevenante risque une peine de six mois d’emprisonnement et 7500 €. Des critères objectifs ont été ajoutés à ce dispositif, à savoir la personne devra avoir commis de atteintes graves à l’intégrité physique des personnes ainsi que des dommages important aux biens. Ainsi à la lecture du texte l’intention de l’auteur n’est pas sanctionnée.

Une loi faite sur mesure pour entraver le droit de manifester.

Vous avez dit Vichy

Les réactions des députés de l’opposition n’ont pas tardé à riposter ; pour le député centriste Charles de Courson qui a presque atteint le point Godwin, « On se croit revenu sous les régime de Vichy », le PS dénonce « les lettres de cachet », une loi de circonstance selon le PCF. Le Rassemblement national s’est également opposé au texte qui assimile les manifestants qui exercent un droit constitutionnel et des hooligans interdits de stade.

Eric Ciotti, (Les Républicains), a défendu un texte opportun et pertinent qui « va faire progresser la sécurité de nos concitoyens, des forces de l’ordre et des manifestants ». Il faudrait le rappeler aux nombreuses victimes de LBD, plus connu comme Flash-Ball.

 

BRÈVES DE FRANCE


 

► Rouler sur les autoroutes coûtera plus cher

Les tarifs autoroutiers augmenteront ce mois de 1,8 à 1,9%. ce qui a mis en colère le sénateur centriste de l’Eure qui a réagit à l’antenne de Europe 1 : «  les sociétés d’autoroutes font des profits absolument colossaux et se versent des dividendes de grande ampleur sur le dos des automobilistes ».

Si le sénateur déplore les effets des accords de l’État avec les sociétés d’autoroutes il ne propose pas la résiliation de ces contrats publics qui serait le début d’une solution en faveur des usagers des autoroutes. On pourrait penser à un système de vignette annuelle comme en Suisse ce qui permettrait à un plus grand nombre d’automobilistes d’emprunter l’autoroute ainsi éviter le réseau national plus accidentogène. Plus généralement il faudrait revoir le système de contrat de partenariat public-privé.

 

► Le tribunal administratif permet à Dieudonné de se produire sur scène

Le maire de Marcq-en-Baroeul apprenant que Dieudonné M’Bala M’Bala allait se produire dans sa ville, a déposé plainte, résilié le contrat de location de la salle et pris un arrêté d’interdiction. Le juge administratif saisi en référé par l’artiste a suspendu l’arrêté au motif que le maire est tenu de préserver l’exercice des libertés fondamentales notamment la liberté d’expression. Le juge relève que le maire ne rapporte aucune circonstance précise laissant supposer un climat particulièrement tendu dans la commune, ni l’impossibilité de remédier à des risques de trouble à l’ordre public.

Un revirement de jurisprudence administratif en la matière, qui marque une pause dans le traitement concernant l’humoriste.

 

► Le mur des cons, Françoise Martres condamnée

Il s’agit d’un mur de bureau du syndicat de la magistrature sur lequel les photos des victimes ou de prévenus étaient mis en exergue pour leur appartenance politique ou apparence physique, son existence fut apportée à la connaissance du public par un journaliste de France 3 en 2013.

La présidente du syndicat Françoise Martres, juge également à l’époque, fut poursuivie et condamné, à 500€ d’amende avec sursis, 5000 € de dommages et intérêts et 10.000€ au titre des frais de justice. Si des voix s’élèvent pour dénoncer la légèreté de la sanction, celle-ci peut s’expliquer notamment une décision en opportunité mais pas en droit du juge. Il paraît de là compréhensible le réflexe de protection corporatiste.

 

► Denain (59) : Pour obtenir des papiers, un migrant algérien reconnaît un enfant contre 4.000 euros

Un Algérien a été condamné par le tribunal d’instance de Denain, dans le Nord, pour des faits particulièrement sordides, rapporte le journal La Voix du Nord de vendredi. En situation irrégulière, Abdelhakim D. résidait en France depuis plusieurs années. Pour tenter de régulariser sa situation, l’homme a proposé un marché à une mère célibataire en difficulté financière. Il lui a ainsi offert de reconnaître son fils contre la somme de 4.000 euros, un geste qui lui permettait d’obtenir le titre de séjour tant convoité. Quelques semaines plus tard, la Denaisienne a dénoncé les faits auprès de la police.

 

► La Bajon : La Coluche du XXIe siècle ?

La comédienne La Bajon étrille et égratigne les politiques de tous bords dans ses vidéos à succès depuis deux ans. Elle fait cela si bien que certains de ses fans la compare avec sa gouaille et son franc-parler à Coluche. Actuellement, elle est en tournée dans toute la France avec son spectacle « Vous couperez ? ». Pour info, elle vient de réaliser un entretien culturel avec le journal en ligne nommé Le Média. Dans cet entretien, elle parle de sa vie de comédienne, de sa collaboration avec Vincent Leroy, des sketches et personnages qu’ils créent ensemble, et des Gilets jaunes. À retrouver sur Youtube.

 

NOUVELLES DU MONDE


 

► Grande saisie d’or au Japon

Deux Israéliens ont été arrêtés au Japon pour tenter de faire entrer illégalement 220 kg d’or, nous rapporte The Times of Israel qui décrit la saisie comme la plus importante jamais effectuée au Japon. L’or était dissimulé dans des pièces détachées pour voitures en provenance de Hong-Kong et destiné à être vendu au marché intérieur. La perte de taxe d’importation aurait été de 650 k€ pour le Gouvernement nippon si l’opération réussissait, nous connaissons la susceptibilités des Japonais à ce sujet depuis l’affaire Ghosn.

 

► La sonde chinoise sur la Lune a froid

La sonde spatiale chinoise Chang’e 4 se trouvant sur la face cachée de la Lune a vu le thermomètre descendre jusqu’à -190°C. Température nettement au dessous de celle prélevées par les missions Apollo sur le coté visible de notre satellite. Afin de ne pas abîmer ses instruments la sonde s’est mise en veille forcée et se garde au chaud grâce à son chauffage à radio isotope.

 

► Un nouveau site mégalithique découvert en Arménie

Lors d’une conférence de presse à Erevan, le mathématicien et astrophysicien Vatchagan Vahradyan a annoncé la découverte d’un site mégalithique en Artsakh. La particularité de ce site est qu’il est similaire au site se d’observatoire astronomique, lieu de culte antique de Karahunj datant de 6000 à 8000 ans qui se trouve à Sissian, pour plus d’information consultez le site de Nouvelles d’Arménie.

 

► Trump relance la course aux armements

Donald Trump a annoncé que les Etats-Unis se retiraient de traité INF (intermediate nuclear forces, forces intermédiaires nucléaires), en prétextant le déploiement du système des missiles 9M729 d’une portée de 500 km. Selon le secrétaire général de l’OTAN, le Danois, Jens Stoltenberg, ce déploiement représenterait une menace directe à l’Europe occidentale.

Vladimir Poutine a réagit : « Nos partenaires américains ont annoncé qu’ils suspendaient leur participation à l’accord et nous la suspendons à notre tour. Notre réponse est une réponse en miroir,… ».

Le ministre russe des Affaires étrangères a réagit à l’initiative américaine en déclarant que Moscou se réservait le droit à une réaction appropriée et à une riposte.

 

► Brexit : Aucune solution trouvée au « backstop » irlandais

Theresa May vient de se voir opposer un refus par Bruxelles concernant la dernière version du traité de retrait du Brexit. Malgré cela, la Première ministre britannique a réaffirmé dimanche sa détermination à mettre en œuvre le Brexit à la date prévue du 29 mars.

Les négociations entre l’UE, Theresa May et les députés britanniques achoppent sur une clause : celle du « backstop » irlandais.

Cette clause est conçue pour maintenir une frontière ouverte entre les deux Irlandes en créant un régime spécial pour Dublin. L’Irlande du nord serait maintenue dans le marché commun et l’union douanière européenne. Une fermeture de cette frontière serait contraire aux accords du vendredi saint de 1999 qui avaient permis de mettre fin aux décennies de violences dans la région.

Pour Marine Le Pen, l’ « Union européenne cherche à recréer une forme de guerre civile en Irlande ».

C’est en effet ce qu’a jugé dimanche la présidente du Rassemblement national sur BFM TV : « La volonté de l’Union européenne, c’est de faire le plus de mal à la Grande-Bretagne. […] on veut en réalité créer les conditions d’une rupture pour éviter que d’autres pays n’aient la mauvaise idée de vouloir quitter l’Union européenne ». Par ailleurs, selon Marine Le Pen, le divorce risque d’être plus douloureux pour l’Union européenne que pour la Grande-Bretagne.

 

► L’expression du jour est de Mère Teresa

Si vous ne pouvez pas nourrir cent personnes, nourrissez-en au moins une.

 

► La bonne nouvelle du jour

Asia Bibi a quittée le Pakistan

Asia Bibi, jeune chrétienne qui fut emprisonnée pendant neuf ans, condamnée à mort puis acquittée, vivait sous la pression des fondamentalistes qui veulent sa mort ; Elle a finalement fui son pays pour aller au Canada rejoindre sa famille, selon son avocat Saif ul Malook.

 

► Le chiffre du jour est 1/10

Plus précisément 8%, c’est le pourcentage d’enfants de moins de treize ans mis en cause dans des affaires de violences sexuelles en 2018, selon les statistiques du ministère de l’Intérieur. La perte des repères moraux, l’éducation soixante-huitarde et l’invasion de la pornographie pourrait expliquer cette évolution sociale.

 

 

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

↺ L.J. de la chrétienté

02:00 05:00