BULLETIN DE REINFORMATION DU 8 JANVIER 2019

Patron d'émission   -  le 8 janvier 2019

Bulletin de réinformation proposé par Alix Wald et Sophie Saint Honoré

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

GRANDS TITRES


 

► Le Gouvernement américain ne capitule pas face à la chambre des congrès

Depuis le 22 décembre dernier, une partie des administrations fédérales américaines est paralysée. Certains organismes ne reçoivent plus de financements, et leurs employés sont amenés à travailler sans rémunération ou placés en congés sans solde. Ce blocage, classique mouvement politique américain désigné outre-atlantique par le terme de “shutdown”, fait suite à une opposition frontale entre démocrates et républicains.

Le sujet de cette opposition est hautement symbolique

Il s’agit en effet du mur à la frontière avec le Mexique, et plus précisément de son financement. Le gouvernement souhaitait inclure dans le prochain budget 5 milliards de dollars pour financer la construction de ce mur, promesse centrale de la campagne électorale de monsieur Trump en 2016. La chambre des représentants, à laquelle sied une majorité de démocrates depuis son renouvellement partiel en novembre dernier, s’est opposée à ce financement.

En fin de semaine dernière le président américain s’est exprimé à ce sujet

Il ressort de sa déclaration qu’il n’est pas prêt à céder du terrain, annonçant même être prêt à que cette paralysie des administrations se prolonge sur des mois, voire des années. Les espoirs démocratiques pour une sortie de crise portaient sur des négociations autour du rétablissement de l’action différée pour les arrivées d’enfance. Ce dispositif visant à l’insertion de certains immigrés illégaux avait été mis en place par le gouvernement Obama puis suspendu par son successeur. À l’inverse Donald Trump a menacé de fermer complètement la frontière sud jusqu’à que les sénateurs démocrates lèvent leur opposition.

Ce bras de fer est la première opposition entre les deux partis depuis la prise de contrôle de la Chambre des représentants par les démocrates.

Son issue augurera de la deuxième partie du mandat de Donald Trump. Si le dénouement de ce conflit politique est pour l’instant imprévisible, le président semble toujours bénéficier du soutien populaire. Une campagne de financement participatif pour la construction de ce mur lancée par un vétéran américain suite au blocage a ainsi déjà récolté près de 20 millions de dollars donnés par plus de 300.000 personnes, tandis que la pétition lui étant associée a dépassé les 3.5 millions de signatures.

 

► Les boxeurs au cœur des manifestations

Durant l’hebdomadaire rassemblement des Gilets jaunes à Paris, une séquence filmée a profondément marqué l’opinion publique et les médias français. On voit sur cette vidéo un homme au visage découvert, visiblement sûr de lui, boxer un gendarme totalement dépassé. Ancien champion de France de boxe, catégorie lourds-légers, il se présente comme un « citoyen normal », qui manifeste « pour le futur de [ses] enfants », et comme un « gilet jaune ».

L’événement a pris aujourd’hui une impressionnante ampleur.

En effet, les syndicats des forces de l’ordre se sont tous levés pour que l’homme, un certain Christophe D., ancien boxeur professionnel, soit activement recherché, arrêté et jugé pour ses actions. Celui-ci s’est finalement rendu à la police. Une cagnotte a été mise en place : En quelques heures, elle est grimpée à plus de 74.000 euros. Près de 3.000 personnes y ont déjà contribué. « Tous les week-ends cet homme a défendu pacifiquement ses idées, celles des Gilets jaunes », peut-on lire dans la description de la cagnotte.

Ce coup médiatique sert aussi à cacher un autre combat de boxe, toujours peu reluisant pour les forces de l’ordre.

Oui, samedi dernier à Toulon un autre boxeur a montré ses talents. C’était cette fois-ci un officier de police qui s’est permis de plaquer un homme au mur pour mieux le frapper au visage. On l’aurait vu ensuite se retourner violemment contre les Gilets jaunes sidérés qui filmaient la scène. Honoré par la Légion d’honneur il y a une semaine, l’officier avait déjà eu un avertissement pour avoir cassé la mâchoire d’un de ses collègues deux ans auparavant. Si le procureur de la ville a refusé de mener une enquête, prétextant que « la réaction du policier était proportionnelle à la situation », le préfet a finalement fait appel à l’IGPN, la police des polices, pour enquêter sur le débordement.

 

BRÈVES DE FRANCE


 

► Les responsables du culte musulman reçus à l’Élysée.

Lundi 7 janvier, Emmanuel Macron a reçu les responsables du CFCM (Conseil français du culte musulman) pour s’entretenir sur l’évolution de la loi 1905 de séparation de l’Eglise et de l’Etat. A l’issue de cette rencontre, Anouar Kbichech, vice-président du CFCM a déclaré : « Le président nous a rassurés sur le fait que ce ne sera pas une modification de la loi contre l’islam ». Le Président a annoncé ses objectifs : « Prévenir et sanctionner les discours djihadistes, assurer la transparence sur les financements du culte, responsabiliser les associations gestionnaires de mosquées ».

 

► Le Rassemblement national (ancien Front national) se prépare à des élections législatives anticipées

Ses responsables pensent en effet qu’une dissolution de l’Assemblée nationale dans les prochains mois voire les prochaines semaines est probable étant donné l’ampleur du mouvement des Gilets jaunes et des violences qui l’accompagnent. Ce serait, selon eux, le seul moyen de sortir de la crise. « Dans la Ve République, le premier fusible, c’est le Premier ministre mais aujourd’hui, cela ne servirait à rien. Donc le plus probable, si les événements continuent et s’aggravent, c’est la dissolution », juge un proche de la présidente du RN, Marine le Pen.

 

► Emmanuel Macron attribue la médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme de l’attentat de Toulouse en 2012

Dimanche, La Chancellerie de la Légion d’Honneur a annoncé avoir décerné la “médaille de reconnaissance aux victimes du terrorisme” à 40 nouvelles personnes, dont 16 à titre posthume. Cette médaille créée à la suite des attentats de 2015, concerne des victimes de six actes terroristes commis en France et un à l’étranger depuis 2007. La médaille a été décernée à trois des quatre victimes juives de Merah. Cette médaille a vocation à rendre hommage aux victimes, contrairement à la Légion d’honneur qui récompense les services rendus à la Nation.

 

► Le travesti Bilal Hassani favori pour représenter la France à l’Eurovision 2019

Les Français n’ont pas eu l’air de comprendre le choix en 2018 du couple Madame Monsieur et de leur chanson Mercy, l’histoire de la naissance d’un enfant de migrants sur un bateau en route vers l’Europe… Pour enfoncer le clou, les maîtres du régime ont choisi, pour représenter notre pays en 2019 au concours européen de la chanson, le jeune travesti ou transsexuel Bilal Hassani.

 

NOUVELLES DU MONDE


 

► Tentative de coup d”état au Gabon et prélude d’une instabilité continue 

Le Gabon semblait jusqu’à présent être un pays stable dans une Afrique tourmentée, mais ce riche état pétrolier aux mains d’une même famille depuis son indépendance est depuis hier perturbé par les germes d’un coup d’État. Un commando de militaires séditieux a pris possession des bâtiments de la radiotélévision gabonaise en appelant au soulèvement général et en se revendiquant de la continuité des émeutes de 2016 ayant suivi la réélection d’Ali bongo. Le président est malade et son absence au Gabon depuis plus de deux mois est un facteur de déstabilisation continue. Le conseil national de restauration constituant les mutins a appelé au soulèvement afin de restaurer les libertés démocratiques gabonaises et de recouvrer la dignité perdue du pays. La majorité du commando a été interpellée et plusieurs membres tués dans les affrontements mais l’instabilité semble perdurer alors que les réseaux sociaux sont coupés de même que les émissions de télévision et de radio.

 

► ONU : Israël et des pays alliés bloquent la demande de la Palestine d’être membre à part entière des Nations unies

La Palestine avait demandé à l’ONU d’élever son statut diplomatique. Actuellement « État observateur », la Palestine demande à celui de membre à part entière et un droit de vote. Le représentant d’Israël aux Nations unies, l’ambassadeur Danny Danon a fait pression pour rejeter cette initiative. Danny Danon a expliqué que l’Autorité assurait un soutien financier aux familles de combattants tués lors d’attaques, qu’Israël considère comme des terroristes. L’ambassadeur israélien avait mobilisé avec lui tous les pays alliés à Israël. Au lendemain des pressions diplomatiques israéliennes, l’Autorité palestinienne a abandonné son intention de pousser le Conseil de sécurité à intervenir dans cette affaire.

 

► Le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, annonce sa démission

Jim Yong Kim, le président américain de la Banque mondiale, a annoncé lundi 7 janvier sa démission, prévue le 1er février, soit quatre ans avant la fin de son deuxième mandat. Dans un communiqué, le président américain a simplement précisé qu’il allait rejoindre “une société” et se focaliser “sur les investissements dans les infrastructures dans les pays en développement”, avant d’ajouter que “le travail de la Banque mondiale est plus important que jamais alors que les aspirations des pauvres progressent dans le monde”. C’est Kristalina Georgieva, jusqu’alors directrice générale de la Banque mondiale qui le remplacera par intérim.

 

► Les données privées de centaines de personnalités publiques allemandes piratées

La chancelière allemande Angela Merkel est également concernée ! Entre le premier et le 24 décembre, un compte Twitter a dévoilé les données personnelles de centaines de personnalités allemandes : factures, numéros de téléphone, échanges privés, photos, listes d’adhérents de partis, coordonnées bancaires. Cette attaque cible des personnalités de gauche : des groupes de pseudo musique notoirement engagés pour les clandestins, des journalistes, des personnalités de tout l’échiquier politique – à l’exception du parti Alternative fur Deutschland.

 

► Israël exige une indemnisation de sept pays arabes.

C’est le site lesobservateurs.ch qui le relate. « Le temps est venu de corriger l’injustice historique des pogroms dans sept pays arabes et en Iran, et de restituer, aux centaines de milliers de Juifs qui ont perdu leurs biens, ce qui leur revient de droit », a déclaré la ministre israélienne des Retraités et de l’Égalité des sexes Gila Gamliel. L’État hébreu entend demander officiellement des indemnisations à la Tunisie, la Libye, au Maroc, à l’Irak, à la Syrie, à l’Égypte, au Yémen et à l’Iran. Un cabinet d’expertise comptable aurait planché pendant plus d’un an pour estimer le montant qu’estime avoir subi Israël : pas moins de 250 milliards de dollars. Cette somme est exigée au titre des Juifs ayant été chassés ou ayant dû fuir ces pays après la création l’État d’Israël en 1948.

 

► Washington veut garantir la sécurité des Kurdes avant de retirer ses troupes

Le conseiller à la Sécurité nationale des États-Unis, John Bolton, souhaite que la sécurité des Kurdes soit assurée avant que les troupes américaines ne quittent la Syrie. En effet, en visite à Jérusalem le 6 janvier il a rappelé qu’il n’y avait pas de calendrier établi concernant le retrait de celle-ci. Avant de déclarer « Nous ne pensons pas que les Turcs devraient entreprendre d’action militaire qui ne soit entièrement coordonnée et acceptée par les États-Unis, afin de ne pas mettre en danger nos troupes, mais aussi de respecter les exigences du président qui souhaite que l’opposition syrienne, qui s’est battue avec nous, ne soit pas en danger ». Donald Trump avait déclaré quelques jours avant qu’il n’avait « pas oublié » ses alliés kurdes, confiant vouloir « les aider ».

 

► Bonne nouvelle : Des ingrédients druidiques pour les antibiotiques de demain ?

Une équipe internationale de chercheurs gallois a identifié une nouvelle souche de bactérie présente dans une terre particulière des Highlands, en Irlande du Nord.

C’est le lieu de découverte et son histoire qui provoquent la surprise ! Car cette terre très alcaline, située dans l’enceinte d’une église construite sur un ancien lieu païen, était selon la légende déjà utilisée par les druides, pour ses vertus curatives…

Selon le biologiste Paul Dyson, « Les médecines traditionnelles méritent d’être explorées dans le domaine de la recherche de nouveaux antibiotiques. »

 

 

Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

♫ Lyrique

15:00 16:00