BULLETIN DE REINFORMATION DU 6 NOVEMBRE 2018

Patron d'émission   -  le 6 novembre 2018

Bulletin de réinformation proposé par Gauthier de Saint Wolf et Wilfried Marc.

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

GRANDS TITRES


 

► À l’approche du 11 novembre, la communication du gouvernement laisse à désirer

Emmanuel Macron a débuté une semaine de commémorations pour célébrer le centenaire de la Première Guerre mondiale. Il se rendra dans les terres de l’Est puis du Nord de la France, débutant ce parcours à Strasbourg ce dimanche. Cette “itinérance mémorielle et territoriale” comme la qualifie l’Élysée, honorerait ainsi les morts et blessés de la Grande Guerre. Pour autant le gouvernement avait ouvertement déclaré ne pas vouloir célébrer de victoire militaire. Ainsi le président français aurait pris en accord avec la chancelière Merkel la décision de ne pas faire de cérémonie aux accents trop militaires.

Pourquoi ce choix ?

À l’approche des élections européennes, ce choix de se rabaisser pour ne pas offenser Outre-Rhin paraît politique. L’Allemagne est en effet un des rares pays encore en accord avec la politique européenne pro-migratoire défendue par le gouvernement En Marche. Le président profitera également de son périple pour aborder dans chaque département les préoccupations actuelles de ceux-ci. Un début de campagne européenne à moindre frais donc, dans des régions qui font partie de celles dans lesquelles Marine Le Pen était arrivée en tête aux élections de 2017.

Quelles leçons pouvons nous tirer ?

Ces manœuvres politiques autour d’une commémoration vouée originellement au respect de la mémoire des morts de la Première Guerre mondiale semblent montrer que le président ne fait parfois peu cas de l’histoire de France. Cela s’était du reste déjà vu lors de sa campagne, où il avait jugé utile de dénigrer la France lors d’un discours chargé de repentance à outrance en Algérie. Et ses ministres ne sont pas en reste, l’hommage ce dimanche d’Édouard Philippe à Ho Chi Minh qui fut le bourreau de dizaines de milliers de soldats et de civils français pendant la guerre d’Indochine.

 

► Nouvelle Calédonie : Une victoire à la Pyrrhus du non à l’indépendance.

Nous vous avions annoncé hier, dans le bulletin de réinformation, la victoire du non à l’indépendance de la nouvelle Calédonie. Elle n’est cependant pas aussi nette que cela et ne permet pas de trancher un conflit qui dure depuis déjà de longues années. Ce sont les accords de Nouméa qui avait planifié la tenue de ce référendum. Ils avaient été signés après la prise d’otage dans la grotte d’Ouvéa qui avait fait 25 morts et eu un retentissement international. 30 ans après devait se tenir un référendum c’est chose faite.

Que disent les chiffres exactement ?

Premièrement il faut noter une participation très forte, près de 80%. Pour comparer elle était à peine de 47% à la présidentielle. Il y avait donc un vrai engouement pour ce scrutin. Deuxièmement le non était donné dans les sondages beaucoup plus haut. Ensuite le peuple autochtone de la Nouvelle Calédonie, les Kanaks, représentent 40% de la population. Avec 44% des voix, la communauté kanake s’est très fortement déplacée pour voter.

Quelles peuvent être les conséquences ?

Il faut savoir que la Nouvelle Calédonie possède des ressources minières de cuivre très importantes. C’est donc un atout pour la France aussi avec l’espace maritime autour de la multitude de petits îlots qui composent l’archipel. Les accords de Nouméa qui organisent la future politique commune à la Nouvelle Calédonie, prévoient la possibilité d’organiser des référendums sur l’indépendance tous les quatre ans. Et les indépendantistes comptent bien avoir un nouveau vote.

 

BRÈVES DE FRANCE


 

► Élections Européennes : Le Rassemblement national en tête d’un sondage.

Le dimanche 4 novembre un sondage IFOP indique que le parti de Marine Le Pen est en tête des intentions de vote pour les élections de mai. Le Rassemblement national recueille 21% des estimations (soit 4 point de plus par rapport à la précédente enquête) et devance La République en marche avec 19%. De leurs cotés, Les Républicains et La France insoumise perdent du terrain. Cependant, le parti de Nicolas Dupont-Aignan Debout la France marque une progression, s’élevant dans les sondages à 7%. N’en déplaise aux autorités, le Rassemblement national est bien parti pour arriver en tête des élections européennes en France.

 

► Point sur la route du Rhum

Ce dimanche était tiré le coup de canon annonçant tous les 4ans le départ de la route du Rhum. Cette course de voile mythique rallie Saint-Malo à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe et rassemble des marins de tous horizons. La course reste connue pour sa difficulté, en effet c’est en solitaire que les concurrents doivent affronter l’océan Atlantique sur des navires nécessitant habituellement un équipage allant de 5 à 20 personnes. Six classes de bateaux différents s’affrontent, avec à leur tête la classe des Ultimes, survolant littéralement la mer à des vitesses pouvant dépasser 30 nœuds. Ceux-là rallieront Pointe-à-Pitre en 6 à 7 jours quand les plus lents mettront eux, 16 jours. Cette course est une épreuve d’endurance tant physique que psychologique d’autant plus que la météo ne s’annonce pas clémente dans les prochains jours. Deux navires de la classe ultime ont déjà subi des avaries et se sont déroutés vers l’Espagne. À l’heure où nous parlons le français François Gabart en tête de la course se trouve aux alentours de l’île de Madère, talonné par le Français Francis Joyon. Bon vent à eux !

 

► Seine-Saint-Denis : Le cri d’alerte des juges pour mineurs.

Les magistrats tapent du poing sur la table dans une tribune (signée par le président du tribunal : Thierry Baranger) publié ce lundi. Elle se veut comme un signal d’alarme à l’intention de la société et du gouvernement. Les juges pour enfants déplorent les délais de prise en charge, le manque de personnel, et les restrictions budgétaires. Les cosignataires indiquent « qu’il s’écoule jusqu’à dix-huit mois entre l’audience au cours de laquelle la décision est prononcée par le juge pour enfants et l’affectation du suivi à un éducateur, un manque flagrant de personnel, lié aux restrictions budgétaires, dans un contexte où la dégradation des conditions de travail éducatif et social en Seine-Saint-Denis rend plus difficiles les recrutements ». La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a constaté une situation « très grave », avant de renvoyer la responsabilité au département de Seine-Saint-Denis.

 

► À la prison de Draguignan, les détenus mieux traités que les gardiens

La direction de la maison d’arrêt de Draguignan dans le Var a provoqué l’ire de son personnel de surveillance en annonçant l’achat pour les détenus de consoles de jeux Playstation 4, rapporte le site Actu pénitentiaire. Indignés par cette décision – le prix d’une machine dépassant les 500€ – les surveillants sont également inquiets : les consoles nécessitent une connexion internet pour fonctionner, un luxe pour les détenus mais un problème pour les gardiens qui craignent également des trafics et des dégradations. Une indignation d’autant plus grande que lors de la canicule de l’été dernier, l’obtention de fontaines à eaux pour les surveillants ne s’était pas faite sans difficultés.

 

► Provins : l’uniforme dans les écoles publiques

Quelques élèves de la commune de Seine-et-Marne ont effectué leur rentrée des classes vêtus d’un uniforme scolaire. Six écoles élémentaires de Provins ont pris part à cette initiative, encore au stade de l’expérimentation. Une tenue comportant « un pantalon coupe droite, un gilet bleu ciel, des polos brodés de la devise républicaine et un blouson style aviateur » pour un montant de 137€. 62% des parents d’éleves s’étaient déclarés favorables à cette mesure municipale

 

► Un gendarme retrouvé mort dans l’hôtel de Matignon.

C’est dans les jardins de la résidence et des bureaux du Premier ministre qu’un gendarme de la garde républicaine a été retrouvé mort avec son arme de service près de lui. Il était affecté à la vidéosurveillance du bâtiment. Selon des sources internes, une lettre de ras le bol et d’alerte sur les conditions de travail des fonctionnaires de gendarmerie avait été remis à la hiérarchie. Cela pousserait donc vers la piste du suicide. Si le suicide est confirmé il s’agirait du 35ème suicide de gendarme depuis le début de l’année, un triste record.

 

NOUVELLES DU MONDE


 

► Test pour Donald Trump avec les élections de mi-mandat aujourd’hui.

Deux ans après son élection à la tête de la première puissance mondiale, Donald Trump est face au verdict des urnes. En effet aujourd’hui se déroule les élections qui renouvellent le congrès. Malgré une opposition certaine des médias, les bons résultats économiques et sur le chômage devraient lui permettre de garder sa majorité au Sénat mais pas de conquérir la chambre de représentants qui resterait sous contrôle démocrate. Si le président étasunien arrive à remporter la majorité dans les deux chambres, il pourrait faire passer toutes les réformes qu’il veut de manière quasi automatique. Si au contraire c’est l’opposition qui gagne, alors l’immobilisme risque de gagner le géant outre atlantique.

 

► Extradition de Cesare Battisti, un nouveau pas de franchi

Hier le procureur général du Brésil a demandé à la cour Suprême de statuer sur la possible extradition ou non du terroriste italien Cesare Battisti que réclame Mattéo Salvini et la justice italienne. Pour que cela soit possible il faut que le décret refusant son extradition signé par le président Lula en 2010 soit cassable.

Pour rappel le terroriste communiste avait était condamné par contumace en 1993 à la prison à perpétuité pour quatre meurtres et complicité dans plusieurs autres meurtres.

 


Nous vous invitons à vous rendre le week-end prochain au quatrième Forum de la Dissidence : de la fondation Polémia qui a pour thème «  Face à la censure, tous dissidents ! », Rendez-vous donc samedi 17 novembre à partir de 14h00, au New Cap Event Center, 13 quai de Grenelle, 75015 Paris

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

↺ L.J. du lundi soir

02:00 05:00