BULLETIN DE REINFORMATION DU 18 SEPTEMBRE 2018

Patron d'émission   -  le 18 septembre 2018

Bulletin de réinformation proposé par Alix Wald et Solveig Grieg

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

GRANDS TITRES


 

Débats sur la vente d’armes à l’Arabie saoudite et la situation au Yémen

Hier au Yémen, 7 civils ont été tués par une frappe aérienne attribuée à la coalition pro-gouvernementale menée par l’Arabie saoudite. Ils s’opposent, dans cette guerre par procuration, aux rebelles chiites soutenus plus ou moins directement par l’Iran. Le Yémen, qui était déjà le pays le plus pauvre du monde arabe avant ce conflit débuté il y a maintenant trois ans et demi, subit aujourd’hui selon l’ONU « la plus grave crise humanitaire au monde ».

Alors que la situation en Syrie accapare le devant de la scène internationale, occupant largement la sphère médiatique, la situation du Yémen est complètement éclipsée.

Pendant que l’ONU tire la sonnette d’alarme, l’Europe, elle, ne bronche pas. Les deux camps sont pourtant accusés de crimes de guerres, et le côté saoudien est responsable du plus grand nombre de civils tués. En effet, si les bombardements sont meurtriers, c’est le blocus imposé à une population dépendante en majorité de l’aide humanitaire qui est le plus dévastateur.

Le 5 septembre dernier, ce ne sont pas moins de seize ONG internationales qui ont adressé une lettre ouverte au président Emmanuel Macron

Elles l’ont exhorté notamment à « condamner publiquement et systématiquement toutes les attaques contre des civils » au Yémen et à « suspendre les ventes d’armes à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, dès lors qu’elles sont susceptibles d’être utilisées » dans ce pays. La raison principale du silence autour du Yémen reste les liens diplomatiques étroits qu’entretiennent plusieurs pays occidentaux avec l’Arabie saoudite. Ainsi, la France semble plus soucieuse de la bonne poursuite de ses ventes d’armes aux Émirats arabes unis et à l’Arabie saoudite contribuant, par son silence, à rendre invisible la guerre au Yémen.

 

La République En Marche peine de plus en plus à s’accorder

 

Après une campagne marquée par des promesses diverses et variées, et des discours politiques qui se contredisent à force de s’adapter à divers électorats, le président Macron semble peiner à contenter sa famille politique. Forcé de ratisser dans tous les autres horizons politiques pour réussir à s’opposer au Front National en 2017, le groupe En Marche se trouve en effet à présent face à ses contradictions. Celles-ci sont notamment illustrées par les discordances entre les déclarations d’Emmanuel Macron et celles de monsieur Castaner, porte-parole de son gouvernement et de son parti. Ils se sont récemment ainsi opposés au sujet du prélèvement à la source la semaine dernière, puis des droits à la succession hier.

Plus largement, les députés de la majorité marchent de moins en moins à l’unisson.

La loi Asile et Immigration avait annoncé les prémices d’une possible dissension au sein de ce groupe politiquement hétéroclite. La récente élection du président de l’Assemblée Nationale, a confirmé ces désaccords, puisque désavoué par une cinquantaine de députés d’En Marche. Ceux-ci s’apprêtent à présent à s’étriper pour le poste à pourvoir à la tête du groupe parlementaire. Ainsi alors que le nombre de Français satisfaits de l’action de Macron décline sondage après sondage, n’atteignant pas même 20% lors des dernières estimations, le nombre de conflits et couacs internes au parti augmentent d’autant.

Pour autant l’échéance des élections européennes approche

Oui, et Emmanuel Macron tente tout de même pour celles-ci de créer un parti politique européen reprenant le modèle d’En Marche. Il unirait ainsi à nouveau des familles politiques de tous bords, à l’échelle européenne cette fois-ci. L’ennemi commun de cette alliance sera le réveil des peuples européens, qui se reprennent à rêver de nationalisme, de frontières et d’identité, et ses portes drapeaux hongrois, polonais et italiens. Reste à voir si ces peuples sauront faire front et percer cette mascarade politique, qui commence déjà à se déliter en France.

 

BRÈVES DE FRANCE


 

Nouveau coup dur pour Anne Hidalgo

Lundi, Bruno Julliard, premier adjoint de la maire de Paris Anne Hidalgo, par ailleurs chargé de la culture a annoncé hier sa démission avec fracas. Dans une entrevue accordée au journal Le Monde, il explique que la décision de ce départ est lié à « de vifs désaccords d’orientation et de méthodes de gouvernance ». Il critique également une gestion inefficace et solitaire. Il désire « provoquer un électrochoc nécessaire, utile à la gauche et au camp progressiste et écologiste ». Il annonce également avoir refusé de diriger la campagne de 2020. Dans cette entrevue il a aussi parlé d’un « déficit d’efficacité » et « d’approximations, de précipitation et d’erreurs » dans la gestion municipale. 

« Pas pipi dans Paris », le ridicule devrait tuer

Le 13 septembre dernier, la mairie de Paris mettait en ligne sur les réseaux sociaux une vidéo de sensibilisation au fait de ne pas uriner dans les rues de la capitale. Si le thème abordé peut être légitime, le niveau de la vidéo laisse largement perplexe. Réalisée par l’humoriste Swan Périssé, elle met en scène des chanteurs et comédiens, répétant, tout de papier toilette jaune vêtus et la tête dans des cuvettes, de ne pas uriner dans les rues de Paris. En quelques jours, cette chanson et ses pénibles rimes sont la risée des réseaux sociaux, et à juste titre. Si 6500 euros d’argent public ont été nécessaires pour la réaliser, ce « coup de com » raté laisse méditatif quant à l’utilisation d’argent du contribuable par la mairie de Paris.

Éducation nationale : 1800 postes supprimés en 2019

Lors d’un entretien donné au Figaro, Jean-Michel Blanquer, le inistre de l’Éducation nationale, a annoncé la suppression de 1800 postes (sur 900.000) en 2019, dans le cadre de la réduction du nombre de fonctionnaires décidé par le gouvernement. « Seuls le second degré [les collèges et les lycées, NDLR] et les services administratifs seront concernés. Le volume d’enseignement sera évidemment maintenu à travers le recours aux heures supplémentaires » a indiqué le ministre. En revanche, le budget du ministère devrait croître en 2019 de 850 millions d’euros. Pour calmer la fougue des syndicats, Jean Michel Blanquer annoncé une augmentation des heures supplémentaires.

Tarn : deux militaires violemment agressés

C’est à coup de barres de fer et de manches de pioche que deux militaires ont été attaqués dans le Tarn, à Castres, dimanche 16 septembre en plein après-midi. Alors qu’ils s’apprêtaient à courir en forêt, une vingtaine d’individus les ont accostés. Les assaillants auraient reconnu leurs tenues militaires lorsque les deux individus sont sortis de la voiture. Armée jusqu’aux dents, les agresseurs les ont roués de coups. Après la violence subie, les militaires ont donné l’alerte et la sûreté de Castres a été saisie de l’affaire. Aucune d’interpellation pour le moment.

Jean-Marie Le Pen mis en examen pour des propos vieux de presque 10 ans

En 2009 à l’occasion d’une interview, celui-ci a déclaré « 90% des faits divers ont à leur origine soit un immigré, soit une personne immigrée ». Cette phrase, dont la statistique peut être débattue, a entraîné un dépôt de plainte de SOS Racisme. S’en est suivie une longue procédure judiciaire menant à la levée de l’immunité parlementaire de Jean-Marie Le Pen, puis donc à sa mise en examen ce lundi.

Son avocat a déclaré s’étonner du fait que depuis 2009 la justice n’ait pas eu plus urgent à faire que de poursuivre les propos de Jean Marie Le Pen.

L’athlète français Kevin Mayer sacré nouveau dieu du stade

Ce dimanche, le Français Kevin Mayer est devenu le nouveau détenteur du record mondial de décathlon avec 9126 points, battant de 81 points l’Américain Ashton Eaton, dernier tenant du titre. Une performance rare réalisée dans la petite ville de Talence en Gironde. Le décathlon comprend quatre courses : 100m, 110m haie, 400m et 1500m, trois sauts : hauteur, longueur et perche et trois lancers : javelots, disque et poids. Maîtriser simultanément l’ensemble de ces disciplines est d’une grande difficulté et dans certaines d’entre elles, Kevin Mayer approche du niveau des athlètes spécialisés. 

 

NOUVELLES DU MONDE


 

Éphéméride : C’était un 18 Septembre

En 53 après JC naissait Marcus Ulpius Traianus dit Trajan, empereur romain entre 98 et 117. Grand militaire, c’est d’ailleurs par cette voie qu’il sera connu et aimé du peuple. Après la mort de Nerva, empereur éphémère et peu aimé du peuple et du sénat, Trajan prends le pouvoir et part continuer d’agrandir l’Empire, qui connaît sous son règne sa plus grande expansion. La Dacie, l’Arménie, la Mésopotamie, mais aussi le royaume de Pétra, rentrent dans le giron de Rome. Enfin, il sublime Rome avec des monuments dont certains sont encore visibles : la très célèbre colonne Trajan, des thermes, le forum et les marchés de Trajan. A sa mort, c’est Hadrien qui prendra la tête de l’Empire.

Les moines de Tibhirine béatifiés

Durant la guerre civile algérienne des années 1990, un groupe de moines français avait été enlevé de leur monastère en mars 1996 par le Groupe Islamique Armé. Ce dernier avait annoncé leur mort le 23 mai suivant. L’archevêque d’Alger a annoncé, dimanche 16 septembre dernier, leur béatification, ainsi que celle de douze autres religieux. Si les conditions exactes de l’assassinat des moines du monastère de Notre-Dame de l’Atlas n’a toujours pas été élucidé, leur destin a inspiré le réalisateur français Xavier Beauvois, dans le film Des Hommes et des Dieux, sorti en 2010. Si la présence du Pape en Algérie pour les béatifications a été évoquée, le chef de l’Église ne sera finalement pas présent.

Le site internet Amazon enquête sur ses employés pour trafic de données confidentielles

L’entreprise enquête actuellement sur certains de ses employés, soupçonnés d’avoir revendu des données confidentielles à des vendeurs et entreprises tierces exerçant sur la plateforme, contre d’importantes sommes d’argent. Ces informations pourraient notamment leur permettre de mettre leurs ventes en avant. C’est le Wall Street Journal qui a lancé l’enquête dimanche 16 septembre, après avoir remarqué que certaines revues négatives postées par des clients sur des articles vendus disparaissent du jour au lendemain, sans raison apparente. Les retombées de cette annonce ne se sont pas fait entendre : l’action d’Amazon.com à la bourse était en nette baisse hier, touchant son cours le plus bas depuis que la société a atteint les 1.000 milliards de dollars de capitalisation le 4 septembre.

Vol MH17 : de nouveaux éléments incriminant l’Ukraine

Hier, le ministère de la Défense russe a présenté lors d’une conférence de presse des documents démontrant que le missile ayant abattu le vol MH17 de la Malaysia Airlines au-dessus du Donbass en 2014 appartenait à l’Ukraine. Près de 300 personnes perdirent la vie dans le drame. L’enquête menée par les Pays-Bas orientait jusqu’ici les soupçons vers la Russie, pays où fut fabriqué le missile en 1986. Mais la récente découverte du numéro de série du missile a permis à Moscou de retracer l’historique du missile, vendu à l’armée ukrainienne après son assemblage en URSS.

 

 

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

↺ L.J. des sciences et des techniques

07:30 10:30