BULLETIN DE REINFORMATION DU 14 SEPTEMBRE 2018

Patron d'émission   -  le 14 septembre 2018

Bulletin de réinformation proposé par Gauthier de Saint Wolf et Wilfried Marc

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

GRANDS TITRES


 

Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un « plan pauvreté »

Lors d’une intervention au Musée de l’Homme hier matin, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un JE CITE « plan pauvreté » en 21 mesures qui seront appliquées progressivement sur les quatre prochaines années. Ce plan sera doté d’un budget total de 8 milliards d’euros répartis sur ces quatre ans, et l’Élysée a assuré que les mesures étaient déjà JE CITE « entièrement financées ».

Quelles sont les grandes mesures qui structureront ce plan ?

Emmanuel Macron a annoncé sa volonté de créer un JE CITE «  service public de l’insertion » qui aiderait les départements à mieux accompagner les bénéficiaires de prestations sociales. La deuxième mesure phare serait la création d’un JE CITE « revenu universel d’activité » qui regrouperait sous un même chapeau le RSA, la prime d’activité et les APL. L’objectif affiché étant de JE CITE « garantir un seuil minimal de dignité » et « faciliter le retour à l’emploi ». On y retrouve également l’idée d’un JE CITE « accès universel » à la cantine, avec des repas à la cantine à 1€ dans les zones prioritaires et rurales, ainsi que l’augmentation du nombre de crèches dans les quartiers dit « prioritaires ». Puis le gouvernement compte encourager financièrement les contrats d’insertion par l’activité économique et augmenter l’âge limite d’obligation de formation de 16 à 18 ans tout en encourageant les formations pour les jeunes en décrochage scolaire.

Mais en réalité c’est un peu plus compliqué que cela

Certaines de ces mesures semblent au premier abord aller à l’encontre du programme d’Emmanuel Macron. Si le gouvernement semble donner un coup de barre à gauche pour ne pas provoquer une fracture plus profonde au sein de La République en Marche, il convient néanmoins de prendre du recul quant à ces mesures. Par exemple, le « revenu universel »  n’aurait d’universel que le nom car il serait soumis à des conditions de revenus et des devoirs supplémentaires. Ainsi, il pourrait donc exclure des personnes qui aujourd’hui remplissent les conditions pour bénéficier de certaines aides particulières et pas d’autres. Emmanuel Macron a également affirmé que cette allocation s’inscrirait dans un JE CITE « parcours d;insertion où il sera impossible au bénéficiaire de refuser plus de deux offres d;emplois raisonnables » tout en omettant de préciser ce qui est entendu par « raisonnable ». Un flou qui est également entretenu sur la nature des zones et des écoles dites « prioritaires », ainsi que sur la nature des formations obligatoires qui seront proposées jusqu’à 18 ans. Ce « plan pauvreté », loin de résoudre les problèmes du système social français pourrait donc en créer de nouveaux.

 

Vote du Parlement Européen contre Victor Orban après le rendu du rapport Sargentini.

Le Parlement européen a voté des sanctions contre la Hongrie d’Orban. Et ce, en suivant les recommandations d’un rapport qui selon les autorités hongroises étaient remplies d’imprécisions et de contre-vérités. En effet, pour ne citer que quelques exemples il est reproché au gouvernement hongrois que les nouveaux manuels scolaires dépeignent principalement les femmes comme des mères et des épouses, ou bien il est reproché aux autorités hongroises un manque de prudence en plaçant dans le même centre de migrants un migrant LGBT et d’autres migrants

Quelles sont les leçons du vote ?

Ce vote était pour activer l’article 7 afin supprimer le droit de vote de la Hongrie dans les institutions européennes. Clairement il y a un éclatement du groupe Parti Populaire Européen (PPE) soit la droite classique dans laquelle siège les députés Les Républicains pour la France. Concernant les députés français de ce groupe, dont la consigne était de voter contre le rapport, ils sont seulement trois dont Nadine Morano à avoir suivi la consigne. Avec pour le groupe seulement les deux tiers votant en faveur du rapport contre la Hongrie, le bloc se fissure un peu. La consigne pour les Français et le résultat du vote sont donc inversés. Fait notable de cette séance de vote c’est l’abandon par Sebastian Kürz de la Hongrie, sûrement dû a des intérêts énergétiques.

La fracture idéologique pour les européennes de juin 2019 serait elle donc posée ?

Absolument. Après le déplacement de Viktor Orban en Italie et sa bonne entente avec Matteo Salvini, ils avaient déjà dénoncé ensemble l’Europe de Macron. Si le PPE éclate et que la partie votant contre lui rejoint les centristes et les libéraux, alors le Parlement sera majoritairement sur la ligne Macron, pro mondialisation et immigration. Si au contraire c’est la ligne Orban-Salvini-Le Pen-Seehoofer qui l’emporte, alors tout sera différent. Si vous voulez plus de détails n’hésitez pas à consulter l’excellent site de réinformation le Visegrad Post www.visegradpost.com

 

BRÈVES DE FRANCE


 

Deux attaques terroristes à la prison de Fresnes en moins d’une semaine

D’après le syndicat Force Ouvrière Pénitentiaire de Paris, deux tentatives d’assassinats terroristes ont eu lieu au centre pénitencier de Fresnes cette semaine ! Hier matin, pendant la mise en place des promenades des détenus, un individu a brandi un couteau et a couru en direction d’un surveillant en criant “Allahou akbar ! ».

L’homme était censé être non radicalisé mais avait été placé avec des terroristes islamistes. S’il n’y a pas eu de blessé cette fois-ci, c’est dans la même prison qu’un détenu a envoyé trois surveillants à l’hôpital. Il s’agit du terroriste qui avait essayé de tuer des militaires à la tour Eiffel en août 2017.

Bien connu pour sa violence envers le personnel, il avait déjà nécessité l’intervention de l’équipe spéciale des ERIS le mois dernier. Décrochant le tabouret pourtant scellé au béton, et s’en était servi comme arme.

Le président du Syndicat national des gynécologues estime que l’IVG est un homicide.

Bertrand de Rochambeau subit la critique des militants féministes et laïques après avoir justifié son refus de pratiquer l’interruption volontaire de grossesse. Dans un entretien filmé, il qualifie cet acte “d’homicide”.

Selon la loi, aucun médecin ni sage-femme ne peut être obligé à pratiquer une IVG. Mais la pression est grande et il est très mal vu de refuser.  Sur Twitter la coprésidente du planning familial, Véronique Séhier, a estimé que cette clause de conscience était une entrave aux droits des femmes

Le chiffre du jour est de 56%

56% des Français estiment que leur pouvoir d’achat a baissé en 2018 d’après le baromètre annuel de Cofidis et de l’institut CSA sur les Français et leur pouvoir d’achat. Toujours selon ce baromètre, 71% des Français pensent que les mesures du gouvernement ne changeront rien à la situation, et 47% pensent qu’ils ont amélioré leur pouvoir d’achat en ayant recours aux bons plans, à l’économie collaborative et au crédit à la consommation. 74% des plus de 65 ans estiment avoir perdu du pouvoir d’achat et 70% des jeunes estiment que leur pouvoir d’achat a augmenté ou est resté stable.

Enfin, les Français restent optimistes car ils sont également 56% à penser que leur situation va s’améliorer sur les 12 prochains mois, dont 70% des 18-24 ans.

C’était un 14 septembre

Le 14 septembre 1515 dans la plaine de Marignan l’Armée française et ses alliées vénitiens font face aux armées de l’empereur Charles Quint composées de Suisses et de Lansquenets. Après une première journée d’affrontement le 13, les combats reprennent de plus belle. L’artillerie française commandée par le Sénéchal d’Armagnac fait des ravages dans les rangs ennemis. Puis Bartolomeo d’Alviano commandant la cavalerie légère vénitienne renverse les Suisses et les lansquenets impériaux. Ces derniers se replient sur Milan laissant la moitié de leurs hommes sur le champ de bataille. François 1er inaugure donc son règne par une magnifique victoire.

Paris : Le gérant d’une librairie anticonformiste menacé par des jeunes d’extrême gauche

En juillet dernier, rue de Médicis dans le VIe arrondissement de Paris, en plein quartier latin, La nouvelle librairie a ouvert ces portes. Cette Librairie ne se cache pas d’être de droite, elle est d’ailleurs dirigée par François Bousquet rédacteur en chef de la revue Éléments. Cependant, lundi 10 septembre, un article dans l’express est mis en ligne, dénonçant une « librairie d’extrême-droite » faisant presque appel au vandalisme. Dans la nuit suivant la parution de l’article, la vitrine fut recouverte d’autocollants et graffitis antifas. Le lendemain, dans l’après-midi, 5 militants d’extrême-gauche ,casques de moto à la main, sont entrés dans la boutique en insultant François Bousquet de « sale fasciste », et en menaçant de revenir avec ces camarades, François Bousquet de la Nouvelle librairie a décidé de porter plainte.

L’union des étudiants juifs de France veut faire supprimer l’application « Égalité & Réconciliation ».

En effet, le syndicat étudiant communautaire a demandé à Android Market et à Apple Store de supprimer l’application payante du mouvement d’Alain Soral. Ils se justifient dans leur communiqué que l’application je cite « est contraire aux conditions générales d’utilisation de l’Apple Store en raison des fake news, des propos et dessins négationnistes, homophobes, racistes ou antisémites que l’on retrouve sur ce site Internet ». Rappelons à nos auditeurs que c’est l’application payante de la catégorie actualités la plus téléchargée en France.

Politique : Macron veut régulariser des Maliens.

Dimanche dernier, à Marseille, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron ont eu l’occasion de se croiser. Le leader de la France insoumise et le président auraient échangé sur la question des clandestins lors d’une réunion organisée par le maire de Marseille : Jean Claude Gaudin. Le président, lors de cet échange, a annoncé :« De toutes façons sur la question des sans-papiers on marche sur la tête. On a des Maliens qui se retrouvent à vivre dans des hôtels depuis douze ans. Ça ne peut plus durer, il va falloir les régulariser ». Le gouvernement a annoncé vouloir créer 1200 places d’hébergement supplémentaires pour éviter la reconstitution de campements.

Richard Ferrand mal élu au Perchoir

Après la promotion de François de Rugy au maroquin de l’écologie, la présidence de l’Assemblée nationale était vacante. Elle ne l’est plus depuis hier et l’élection de Richard Ferrand jusque-là patron des députés de La république en marche. Mais il n’a pas été élu avec le même enthousiasme que son prédécesseur. Avec seulement 254 voix pour, il n’atteint la majorité absolue de seulement 11 voix. Avec 312 élus de LREM il ne fait pas du tout le plein dans son camp, au plus grand bonheur de ses opposants. Pour DI Filipo porte-parole des Républicains le mauvais résultat du vote pour le nouveau président est dû, je cite au « Le diktat de l’Élysée, ces choses très verrouillées, à un moment donné certains ont voulu dire : ça suffit ». Avec les dossiers brûlants qui arrivent bientôt à l’Assemblée nous allons bientôt avoir la réponse.

 

NOUVELLES DU MONDE


 

La phrase du jour nous vient du Dalaï-lama

La phrase du jour est de nul autre que le Dalaï-lama Lama, qui a déclaré que “L’Europe appartient aux Européens“. Cette déclaration intervient dans le cadre d’une conférence de presse qu’il tenait à Malmö, en Suède. Dans cette zone particulièrement touchée par l’immigration, le dirigeant tibétain a su habilement exprimer son opinion. Il a ainsi déclaré que l’Europe était moralement responsable d’aider un réfugié dont la vie est réellement en danger. Le critère du danger réel pour la vie exclut donc d’ores et déjà 95% des immigrés illégaux accueillis à bras ouverts par l’Union Européenne sous couvert de droit d’asile. Par ailleurs, il a précisé que ces immigrés en danger accueillis devaient à terme reconstruire leur propre pays, car l’Europe appartient aux Européens.

Le nouveau livre de l’essayiste anti-Islam Thilo Sarrazin fait fureur en Allemagne.

Thilo Sarrazin avait publié en 2010 « L’Allemagne disparaît », livre politique le plus vendu de la décennie en Allemagne. Ce livre, qui consistait en une critique de l’immigration musulmane, lui a coûté son poste au directoire de la Deutsche Bundesbank. Il vient de récidiver en publiant « Prise de contrôle hostile », œuvre qui décrit comment l’Islam entrave les progrès et menace la société allemande.  La presse allemande s’est évidemment révélée très critique envers ce livre. Celui-ci va en effet totalement à l’encontre de la politique migratoire démentielle suivie par nos voisins d’Outre-Rhin ces dernières années. Il s’avère qu’après deux semaines, plus de 100.000 exemplaires en ont déjà été vendus et le livre trône au sommet des ventes des ouvrages de non fiction en Allemagne. Il semble donc que le peuple allemand commence à arriver à passer outre les castes politiques et médiatiques pour aller s’informer de lui-même.

L’annonce du jour concerne le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie

Le bulletin de réinformation recrute des collaborateurs ! Comme vous le savez, chers auditeurs, le bulletin de réinformation compte une dizaine d’équipes : chacune d’entre elles présente un bulletin toutes les deux semaines. Pour continuer à assurer chaque jour une réinformation de qualité, nous comptons sur des journalistes bénévoles fiables et rigoureux. Leur mission ? Dénicher et décrypter l’information, rédiger des textes accessibles, lire ces textes au micro au petit matin ! Les volontaires de tous âges peuvent s’adresser à Carl Hubert, patron du bulletin de réinformation. Son courriel est hubertcarl@gmail.com.

Vous pouvez aussi écrire à la radio, qui transmettra.

 

 

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

♫ Chansons Françaises

13:30 14:00