BULLETIN DE REINFORMATION DU 11 SEPTEMBRE 2018

Patron d'émission   -  le 11 septembre 2018

Bulletin de réinformation proposé par Philippe Brisebois, Gauthier de Saint Wolf et Christian Bieber

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

GRANDS TITRES


 

Erik Tegnér un candidat à la présidence des Jeunes Républicains pas comme les autres

Erik Tegnér 25 ans est pour l’instant l’unique candidat déclaré à l’élection du futur président des Jeunes Républicains qui doit avoir lieu mi-octobre. Son programme bouscule et est plutôt différent de la ligne officielle du parti dirigé par Laurent Wauquiez. En effet il prône l’union des droites, de Debout la France au Rassemblement Nationale en passant par Les Républicains bien sûr mais aussi le Parti Chrétien Démocrate et d’autres.

En quoi est-ce révolutionnaire ?

Jamais un parti de droite classique n’a osé officiellement revendiquer cette appellation d’union des droites vers le Rassemblement National ou le Front National. Et ce au grand dam des adhérents selon Erik Tegnér JE CITE : « Pendant la campagne de Laurent Wauquiez, j’étais étonné de voir qu’environ la moitié des jeunes LR que je rencontrais étaient prêts à parler et travailler avec le Front national. Mais par peur des pressions, personne n’assume devant les caméras. »

Et quelles sont les réactions ?

Pour Sébastien Chenu porte-parole du RN, Nicolas Dupont-Aignan ou Jean-Frédéric Poisson cette candidature va dans le bon sens. Ils étaient d’ailleurs présents à la soirée de lancement de la campagne d’Erik Tegnér la semaine dernière aux côtés d’autres figures de la droite hors les murs comme le porte-parole de Génération Identitaire, Romain Espino. Pour beaucoup de cadres des Républicains cela ne passe pas. Pour Cédric Rivet Sow le président des Jeunes avec Valérie Pécresse déclare : « Qu’attend le parti pour condamner et pour l’exclure ? » Ce à quoi répond Laurent Wauquiez je cite encore : « Je ne fonctionne pas par l’exclusion et l’anathème. Il a le droit de porter ses idées. Il y a des débats et les adhérents des Républicains tranchent. »

 

L’Afrique du Sud entre techniquement en récession

Selon l’Office sud-africain de la statistique le PIB a reculé de 0,7 % au deuxième trimestre après avoir reculé de 2,6 % au trimestre précédent. Ce recul du PIB lors de deux trimestres consécutifs suffit techniquement à placer l’Afrique du Sud en récession, pour la première fois depuis la crise financière de 2009, et intervient dans un contexte politique et économique troublé.

Quels sont les facteurs explicatifs de cette récession ?

La corruption d’Etat dont est accusé l’ancien Président Zuma a porté un coup à l’économie sud-africaine. Sous son mandat, le chômage a explosé, dépassant les 37%, et l’évasion fiscale s’est démocratisée. Ayant hérité d’une économie exsangue, Cyril Ramaphosa a augmenté la TVA afin de tenter d’équilibrer les budgets ce qui a donc réduit la consommation. Le secteur agricole a souffert des sécheresses qui ont touché la région du Cap Occidental et a reculé. Le secteur manufacturier, le commerce et les transports ont également baissé. A l’échelle internationale, l’Afrique du Sud a souffert de la crise des marchés émergents, caractérisée par un dévissement des indices de ces marchés, en particulier de la Turquie, de l’Argentine, du Brésil et de l’Afrique du Sud. Cela a entraîné une dévaluation record de certaines monnaies cet été, et le peso argentin, la livre turque, le real brésilien et le rand sud-africain ont chuté et ont entraîné avec eux, à des degrés variés, les roupies indienne et indonésienne et le yuan renmibi chinois. Dans le cas de l’Afrique du Sud, l’annonce de la récession a fait plonger le rand à des niveaux historiquement bas.

Quel est le futur pour l’Afrique du Sud ?

Certains observateurs sud-africains contestent le fait que l’Afrique du Sud soit dans une vraie récession et la situation n’est pas désespérée. Néanmoins plusieurs économistes sud-africains, dont le directeur général de la Nedbank, l’une des quatre plus grosses banques sud-africaines, tirent le signal d’alarme : si le gouvernement maintient son projet de réforme agraire consistant à saisir une partie des terres des fermiers blancs sud-africains sans compensation financière, alors le pays basculera, L’agence Moody’s classera l’Afrique du Sud comme étant à haut risque, les investisseurs étrangers fuiront cette économie basculante et le pays traversera une crise bancaire sans précédent dont il pourrait avoir du mal à se relever économiquement et politiquement.

 

BRÈVES DE FRANCE


 

Le Sénat auditionnera Benalla !

Alexandre Benalla, devrait être soumis dans les semaines qui viennent à l’épreuve de l’audition parlementaire à propos de l’affaire d’Etat qui a bousculé l’Élysée cet été. Philippe Bas, président de la commission d’enquête, a en effet expliqué à Cnews qu’il « n’excluait pas qu’Alexandre Benalla soit auditionné ». Selon le Figaro, le projet serait en très bonne voie. L’ancien collaborateur de l’Élysée a en outre confirmé lundi après-midi à France Info avoir reçu la convocation.

Le ministre de l’Enseignement veut valoriser l’arabe à l’école

En avant-première d’un rapport sur l’enseignement des langues vivantes au primaire qui lui sera rendu demain, le ministre de l’Enseignement Jean-Michel Blanquer a annoncé ses positions hier à la radio à ce sujet. Il souhaiterait que les cours de certaines matières principales soient partiellement dispensés en anglais dès le CP. Par ailleurs le ministre s’est également prononcé sur l’enseignement de l’arabe, qu’il a qualifié de “grande langue littéraire”, déclarant qu’elle ne devrait pas seulement être apprise par les personnes d’origine arabe. Ainsi préconise-t-il que du prestige soit donné à cette langue, tout comme au chinois et au russe. Non content de faire prendre une part croissante à l’Islam et son histoire dans les cours d’histoire, le gouvernement s’apprêterait donc à tenter la même subversion dans les langues vivantes.

Au-delà de cette polémique, on peut s’interroger sur l’intérêt de vouloir à tout prix faire maîtriser des langues étrangères qui plus est dès la primaire à des élèves qui parlent de moins en moins bien français, ce qui est autrement plus primordial.

Le chiffre du jour est de 14%…

14% c’est l’augmentation du nombre d’écoles hors contrat ouvertes en 2018 par rapport à 2017. L’Education Nationale peut se targuer, avec les scores de république bananière de réussite au bac, de remplir sa mission éducative. Cependant les faits sont là et les écoles hors contrat ont de plus en plus de succès. Il semblerait que les parents aient compris que l’Education Nationale ne permettait pas de construire des hommes et des femmes libres et autonomes mais réussissait parfaitement dans sa volonté de formater leurs enfants… On peut véritablement parler de succès en évoquant les écoles hors contrat, en effet le nombre des écoles ne dépendant pas financièrement de l’Etat ont bondi de 14% par rapport à l’année dernière. Un succès notamment dû au formidable travail accompli par la Fondation pour l’Ecole dirigée par Anne Coffinier, qui œuvre pour le développement des écoles hors contrat.

Tentative d’attentat à l’aéroport de Lyon

Une course poursuite entre un homme et les forces de l’ordre sur les pistes de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry a provoqué ce lundi l’interruption du trafic aérien. Selon des sources policières, l’individu, qui prétendait être « l’envoyé de Dieu » , aurait crié « Allahu akbarr ».

L’homme de 31 ans, interpellé lundi en fin de matinée, s’était introduit sur les pistes en brisant deux portes vitrées situées sur la gauche de l’entrée principale du Terminal 1 de l’aéroport. Tous les vols du troisième aéroport français ont donc été détournés vers Genève.

La Mercedes immatriculée au Luxembourg avait été signalée depuis l’Ain circulant à grande vitesse et à contresens sur l’autoroute.

La famille royale qatarie s’offre l’hôtel de la Marine

Arrivé au terme d’une longue rénovation, l’hôtel de la Marine, somptueux bâtiment de la place de la Concorde à Paris, servira de lieu d’exposition aux collections de la famille royale qatarie, et ce pour les 20 prochaines années, rapporte Marianne. Soupçonné d’accointances avec l’Etat islamique, l’émirat espère ainsi redorer son image. L’accord signé avec le Centre des Monuments Nationaux (CMN) prévoit la location longue durée de l’édifice pour 20 millions d’euros. En juin 2016, le journal Marianne estimait le total des actifs immobiliers de la famille royale qatarie dans la capitale à plus de 3.3 milliards d’euros.

 

NOUVELLES DU MONDE


 

A Chemnitz, en Allemagne, 3 habitants sur 4 ne se sentent pas en sécurité

Selon le journal régional allemand Freie Presse, une enquête menée par la mairie de Chemnitz montre que trois habitants sur quatre ne se sentent pas en sécurité lorsqu’ils sortent le soir dans leur ville. Parmi les 2700 participants à ce sondage, 44% ont aussi affirmé se sentir en danger ou très peu en sécurité pendant la journée.

La ville saxonne a fait l’objet d’importantes manifestations au début du mois contre la politique migratoire d’Angela Merkel suite au meurtre le 26 août dernier de Daniel Hille, un Allemand de 35 ans, par trois demandeurs d’asile irakiens et syrien.

La phrase du jour nous vient du ministre des Affaires étrangères hongrois

Péter Szijjártó s’est exprimé par voie de déclaration et de communiqué au sujet de l’immigration en Europe. On peut ainsi lire JE CITE « La Hongrie est attaquée par les forces pro-immigration dirigées par le président français Emmanuel Macron. […] Leur objectif est de changer la composition des personnes vivant en Europe. Nous résistons à cela. […] Quelle que soit la pression, le gouvernement hongrois se battra pour la cause de l’Europe et de la patrie. »

Apple pourrait relocaliser ses unités de production aux États-Unis

Alors que la guerre des taxes entre les États-Unis et la Chine n’est qu’à ses prémices, des effets secondaires bienvenus commencent déjà à s’annoncer. Ainsi, le géant du numérique Apple pourrait être amené à relocaliser une partie voir la totalité de ses usines d’assemblage aux États-Unis. En effet, tous ses produits étant assemblés en Chine seraient taxés à 25%, ce qui serait évité par un assemblage final réalisé aux États-Unis. Selon les prévisions de la banque d’investissement Merrill Lynch annoncées hier, le scénario le plus probable serait donc que Apple relocalise ses usines aux États-Unis. Le prix de ses produits augmenterait en effet d’un pourcentage moindre, entre 8 et 20% selon la proportion d’usines rapatriées. Cette relocalisation engendrerait la création d’une quantité d’emplois. Cela dynamiserait plus encore une industrie manufacturière américaine qui se porte déjà à merveille. Si ces prévisions se confirment, il en ressortira une victoire de prestige incroyable pour le président américain et sa politique de commerce bilatéral.

La Russie accuse l’armée américaine d’avoir utilisé des armes interdites en Syrie

Deux avions américains F-15 auraient utilisé des munitions au phosphore lors du bombardement du gouvernorat syrien de Deir ez-Zor le 8 septembre dernier. Cette accusation est prononcée par le général de l’armée russe Vladimir Savtchenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie. L’utilisation du phosphore à des fins militaires est interdite par la convention de Genève depuis 1949, une disposition que l’armée américaine a plusieurs fois violée pendant la guerre du Vietnam. Les bombes au phosphore dégagent après leur explosion un nuage blanc hautement corrosif beaucoup plus meurtrier que l’explosion en elle-même. De telles munitions furent massivement employées contre les populations civiles allemandes et japonaises lors de la seconde guerre mondiale

C’était le 11 septembre 1297

La guerre fait une fois de plus rage entre l’Ecosse et l’Angleterre. A la tête des forces écossaises nous avons le fameux William Wallace popularisé par le film de Mel Gibson affrontant le comte de Surrey pour la couronne anglaise. Le film ne reflète d’ailleurs pas à la réalité puisque la vraie bataille a eu lieu à proximité d’un pont. William Wallace demanda à ses troupes d’attendre qu’une première partie de l’armée anglaise traverse le pont avant de charger pour anéantir cette avant-garde et ne pas permettre de retraite par le pont. Par malchance pour les Anglais, quand ils envoyèrent des renforts, le pont s’écroula emportant le reste de leurs troupes. Seul ombre au tableau pour les Ecossais : la mort d’Andrew de Moray meneur avec Wallace de la révolte.

Le bulletin de réinformation recrute des collaborateurs !

Comme vous le savez, chers auditeurs, le bulletin de réinformation compte une dizaine d’équipes, chacune d’entre elles présente un bulletin toutes les deux semaines. Pour continuer à assurer chaque jour une réinformation de qualité, nous comptons sur des journalistes bénévoles fiables et rigoureux. Leur mission ? Dénicher et décrypter l’information, rédiger des textes accessibles, lire ces textes au micro au petit matin ! Les volontaires de tous âges peuvent s’adresser à Carl Hubert, patron du bulletin de réinformation. Son courriel est hubertcarl@gmail.com. Vous pouvez également écrire à la radio, qui transmettra.

Et la bonne nouvelle du jour est technologique !

La société Arianespace signe pour son prochain lanceur Ariane 6 un premier contrat commercial, et pas des moindres. Ce contrat concerne en effet cinq satellites qu’Ariane 6 devra lancer d’ici 2027. Comme un symbole, ces lancements s’effectueront dans le cadre du développement de Galileo, un système de positionnement par satellite essentiellement européen ayant le but avoué de briser le monopole du GPS américain.

 

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

► L.J. de la réaction

21:30 23:00