BULLETIN DE REINFORMATION DU 28 JUIN 2018

Patron d'émission   -  le 28 juin 2018

Bulletin de réinformation proposé par Arthur Van de Water et Erika Gauthier

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00.

 

 

GRANDS TITRES


 

Le sujet de l’immigration clandestine abordé par un sommet européen

Aujourd’hui et demain a lieu à Bruxelles un conseil européen qui réunira les représentants des 28 pays dirigeants. Les sujets qui seront abordés: le commerce mondial – particulièrement avec les Etats-Unis, la proposition française d’un budget pour la zone euro, les négociations du Brexit, et surtout la brûlante question des clandestins, qui focalisera toute l’attention.

Les affolants chiffres de l’immigration en baisse

Le pic d’immigration de l’année 2017 étant passé, l’Europe enregistre donc une considérable baisse du nombre d’arrivées clandestines sur son sol. Ce qui fait dire aux médias et aux pays européens favorables à l’immigration que puisque les choses se sont calmées, aucune mesure particulière ne serait à prendre. Mais le flux de clandestins vers les pays européens a seulement repris son cours habituel, considérable. En somme la déferlante continue à moindre bruit.

Les « plates-formes de débarquement », une idée à l’étude

Donald Tusk, le président du Conseil européen, proposerait l’installation de « plates-formes » où seraient débarqués les clandestins récupérés en Méditerranée. Et cette plate-forme ne serait pas en Europe, mais sur les côtes d’Afrique du Nord. Le but serait donc de décourager les candidats à la traversée, en cassant le modèle économique des passeurs. La question du pays africain qui accepterait d’héberger ce centre de clandestins est évidement à l’étude. La Hongrie juge le concept intéressant, ainsi que le chancelier autrichien Sebastian Kurz. Ce sont les pays pro-immigration qui sont plutôt hostiles au projet, tels la Suède, l’Allemagne ou la France.

Un immigration en baisse, une idée à l’étude qui serait anti-incitative et laisserait les clandestins en Afrique, ces éléments peuvent-ils donner de l’espoir aux « anti-immigrations clandestines » ?

Les partisans d’une Europe ouverte à tous les vents à la submersion migratoire exposent les chiffres de la baisse de l’immigration comme s’il suffisait de laisser les choses se réguler. Les valeurs européennes sont brandies par des dirigeant tels qu’Angel Merkel et Emmanuel Macron, ce dernier prêchant pour une solution JE CITE « européenne respectueuse des valeurs de l’UE ». Dans le même temps, le haut commissariat aux réfugiés des Nations unies affirme que le droit d’asile doit être conservé à tout prix …

Les États-Unis annoncent l’embargo sur le pétrole iranien

Mardi, un responsable du département d’État américain a déclaré que les entreprises qui achetaient du pétrole iranien devaient y renoncer d’ici début novembre sous peine de sanctions américaines. Le but est d’accentuer encore un peu plus la pression après que le président américain Donald Trump ait annoncé le 8 mai dernier, son retrait de l’accord nucléaire iranien de juillet 2015.

Cette décision ne va pas être sans incidence sur le prix du pétrole

L’annonce a provoqué mardi 26 une augmentation des prix du pétrole sur le marché mondial. Son prix sur le marché de New York a augmenté de 3,6 %, c’est-à-dire à 70,53 dollars le baril : « son niveau le plus haut depuis que la Maison-Blanche a annoncé en mai son retrait de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 », précise le Wall Street Journal, qui conclut que la politique iranienne du gouvernement Trumpen risquant la hausse du prix du pétrole, est imprudente, « alors que les élections [de mi-mandat, en novembre] approchent aux États-Unis. La Maison-Blanche n’est pas à l’abri d’un retour de bâton politique ». Dans une intervention à la télévision, le président iranien Hassan Rohani a appelé à l’unité face aux pressions américaines : « Nous allons supporter les difficultés et les pressions, mais nous ne ferons pas de compromis sur notre indépendance, notre liberté et le caractère islamique de notre régime ».

Quelle est la réaction des autres pays ?

Ces dispositions placent les entreprises étrangères face à un dilemme, leurs investissements en Iran ou leur accès au marché américain. Par exemple, la Russie a annoncé qu’elle étudierait soigneusement les aspects juridiques de l’appel à la renonciation au pétrole iranien par Washington. « Dans un contexte de guerre commerciale [avec Washington] qui se durcit, il est peu probable que Pékin cesse totalement d’importer du pétrole iranien », juge le New York Times.

BRÈVES DE FRANCE


Des passages piétons parisiens peinturlurés aux couleurs du mariage homosexuel

A l’occasion du défilé des associations LGBTQ (lesbiennes, bi, gay, transsexuel, queer), les passages piétons du quartier du Marais à Paris ont été repeints aux couleurs de ces associations militantes. Ces graffitis devaient être éphémères, mais la mairie a annoncé son intention de rendre ces coups de peintures permanents. Anne Hidalgo déclaré vouloir adresser aux communautés concernées “un signal résolument positif et bienveillant”. Est-ce une façon pour la mairie de Paris de faire oublier aux parisiens les retentissants échecs du nouveau Vélib et de l’Autolib, les vélos et voitures proposés en location à courte durée ?

Danone en crise au Maroc

Déjà empêtré dans des problèmes sanitaires en Russie, la filiale marocaine de Danone est dans la tourmente. Symbole d’une vie trop chère, Danone est boycotté depuis le 20 avril. En quelques mois, le géant français a perdu la moitié de ses parts de marché locales et accuse une perte de près de 13.5 millions d’euros. En réaction, le PDG du Groupe Danone, Emmanuel Faber, s’est rendu à Casablanca. Pour sortir de la crise, il propose de vendre au Maroc le lait frais pasteurisé “à prix coûtant“. Sur le plus long terme, le PDG a annoncé vouloir développer un nouveau modèle économique, construit avec, par, les consommateurs. Une idée dans l’ère du temps, où le pouvoir est donné aux consommateurs. Reste à savoir si l’essai sera transformé ou relèvera de l’illusion.

Évacuation d’immigrés clandestins d’un bâtiment de l’université Paris 8

Depuis cinq mois, des immigrés clandestins occupaient un bâtiment de l’université Paris 8 en toute impunité. Avant-hier, les CRS commençaient à en évacuer une soixantaine. 

Etat des lieux : saccages et slogans anti-France sur les murs.

Où vont-ils être relogés ? Affaire à suivre.

Et le 28 juin 1873 naissait Alexis Carrel, chirurgien de renom et biologiste français lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine en 1912

Alors qu’il n’est qu’étudiant en médecine à Lyon, il assiste un jour à une opération qui voit le malade se vider de son sang devant les chirurgiens impuissants : ils ne savent pas recoudre les vaisseaux sanguins.

Alexis Carrel apprendra la suture très fine auprès des brodeuses de Lyon ! Il appliquera cette technique aux vaisseaux sanguins et devint donc un pionnier de la chirurgie vasculaire.

De nombreuses rues, et surtout la faculté de médecine de Lyon portaient son nom en hommage à ses travaux. Mais les notions de race et d’eugénisme trouvés dans son ouvrage « L’homme cet inconnu » incitèrent les militants d’extrême gauche à faire débaptiser ces lieux dans les années 90.

Alexis Carrel est également l’auteur des moins connues « Réflexions sur la Conduite de la Vie »

NOUVELLES DU MONDE


Le retour de la chasse à la baleine ?

Le Japon va demander la reprise d’une chasse à la baleine partielle à la Commission Baleinière Internationale (CBI). Il soutient que la chasse peut reprendre pour certaines espèces suffisamment nombreuses. Signataire du moratoire de la CBI quant à la chasse des cétacés, le Japon utilisait une faille dans la législation qui autorise la chasse à des fins de « recherches scientifiques ». Malheureusement, les baleines tuées pour la science finissent sur les étals de poissonniers. Tokyo avait été condamné par la communauté internationale pour sa chasse intensive et sauvage qui mettait les cétacés en danger, notamment au début de l’année 2018 où 333 baleines ont été tuées au cours d’une expédition de 4 mois.

Expropriation des fermiers blancs en Afrique du Sud :

Mardi dernier, le parlement sud-africain a voté -avec une majorité écrasante- la possibilité de réquisitionner de force les terres des fermiers blancs pour les redistribuer aux noirs, au nom des souffrances passées. A noter que lorsque les premiers colons blancs, les Boers, sont arrivés dans cette région de l’Afrique, une grande partie de ces terres étaient désertes et/ou en tout cas inutilisées. Si les médias européens n’ont à aucun moment relayé l’information, qui est pourtant un cas flagrant de racisme primaire, l’Australie s’est dite prête à accueillir toutes personnes s’étant faîtes spoliées de ses terres.

Massacre au Nigeria :

Cette dernière fin de semaine, deux ethnies, l’une chrétienne et l’autre musulmane se sont affrontées au cœur du Nigéria. En 2016, on comptait déjà 2500 morts à cause des guerres intestines, et l’année 2017 et 2018 devrait être encore plus sanglante. Si les différences religieuses accentuent la crise, surtout avec la présence de Boko Haram au nord du pays, la cause première de l’échauffourée serait la limite entre plusieurs champs fertiles et disputés.

Exercice grandeur nature en Autriche :

L’armée autrichienne s’est cette semaine entraînée à refouler les clandestins aux frontières. Depuis son élection en 2017 grâce à une alliance avec les conservateurs et la dite extrême droite, le jeune chancelier Sebastian Kurz applique sa politique anti-immigration. Entre la proposition de création de camp de tri d’immigrés, l’entrée de Vienne dans le groupe de Visegrad et cette dernière action d’entraînement militaire, Kurz affirme sa position, au grand dam des médias occidentaux. Les journalistes politisées devront pourtant bien s’y faire car son action s’emboite parfaitement avec celle de Mateo Salvini, ministre de l’Intérieur italien, créant ainsi une ceinture de nations anti-immigration au programme cohérent et à la légitimité toute démocratique, contrairement à certains donneurs de leçons de Bruxelles.

Femmes désormais au volant en Arabie Saoudite

Depuis dimanche, l’interdiction de conduire pour les femmes en Arabie Saoudite est levée. Cette décision a surtout des raisons économiques, comme l’a déclaré Martin Hvidt “C’est plutôt une nécessité économique, la levée de l’interdiction de conduire pour les femmes pouvant permettre de les engager dans la production. » Bien que le pays soit ultraconservateur, 60% de sa population a moins de 30 ans et souhaite de grandes réformes. Mais de nombreuses restrictions pèsent encore sur le quotidien des femmes, comme le système de tutelle masculine imposé aux Saoudiennes. Ce système impose notamment aux femmes d’avoir la permission de leur plus proche parent masculin — père, mari, frère, fils — pour étudier, renouveler leur passeport ou quitter le pays.

La Pologne amende sa loi controversée sur la Shoah

En mars dernier, entrait en vigueur une loi polonaise condamnant les textes affirmant la culpabilité de la Pologne dans l’Holocauste. Ce texte défendant l’image des polonais. 

À la demande du gouvernement, mais surtout par la pression internationale, les députés polonais ont amendé cette loi hier. Est ainsi supprimé un passage sanctionnant par des amendes et jusqu’à trois ans de prison ceux qui attribueraient «la responsabilité ou la coresponsabilité de la nation ou de l’État polonais pour les crimes commis par le IIIe Reich allemand».

Et la bonne nouvelle du jour : le célèbre professeur Joyeux ne sera pas radié !

Mardi dernier, la chambre disciplinaire de l’Ordre des Médecins a annoncé que la radiation du Professeur Joyeux a été annulée en appel. Henri Joyeux risquait d’être radié en raison de sa prise de position anti-vaccins et le lancement de pétitions à ce sujet en 2014 et 2015. La plainte lancée par l’Ordre des médecins à son encontre a donc été rejetée car les propos du professeur, selon la décision en appel, « n’excédaient pas le principe de la liberté d’expression ». Henri Joyeux dénonçait la présence de l’aluminium dans les vaccins, hautement toxique pour les enfants, ainsi que la volonté d’abaisser l’âge pour recevoir certains vaccins.

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

► Météo ♫ Musique

05:00 06:00