BULLETIN DE REINFORMATION DU 19 JUIN 2018

Patron d'émission   -  le 19 juin 2018

Bulletin de réinformation proposé par Philippe Brisebois, Gauthier de Saint-Wolf et Christian Bieber.

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00.

 

 

GRANDS SUJETS


► Angela Merkel fait face à un ultimatum sur la question migratoire

En effet, après plusieurs jours de tensions cristallisées par le changement de gouvernement italien, la main tendue à l’Allemagne et à l’Italie par l’Autriche pour coopérer sur la question migratoire et la crise de l’Aquarius, Angela Merkel ne peut plus ignorer l’aile droite de la coalition qu’elle a eu tant de mal à réunir lors des dernières élections. Le parti conservateur bavarois, le CSU, réuni autour du ministre de l’Intérieur, a ainsi adressé un ultimatum de deux semaines à Angela Merkel afin qu’elle restreigne l’accueil des clandestins aux frontières.

Que cela signifie-t-il concrètement pour l’Allemagne ?

D’après les termes de l’ultimatum, passé le délai prévu de deux semaines, si Angela Merkel n’a pas pris de mesures pour refouler aux frontières tous les clandestins déjà enregistrés dans d’autres pays de l’Union Européenne, alors le ministre de l’Intérieur décrètera la fermeture des frontières. D’après une agence de presse allemande, Angela Merkel aurait accepté ce délai qui doit coïncider avec la tenue d’un sommet européen les 28 et 29 juin prochains. Néanmoins la chancelière compte utiliser ce délai pour convaincre sa coalition que l’Allemagne ne doit pas faire cavalier seul, elle a d’ailleurs déclaré ce lundi JE CITE « La manière dont agit l’Allemagne va déterminer si l’Europe va rester unie ou pas. Il s’agit d’un défi européen qui nécessite une réponse européenne. » FIN DE CITATION.

Nous comprenons donc que les enjeux dépassent la question allemande.

Effectivement, cette défiance vis-à-vis d’Angela Merkel, et la perte de pouvoir et d’influence de celle-ci en Allemagne témoigne d’une situation chauffée à blanc à l’échelle de l’Europe. Les partis eurosceptiques et nationalistes sont en progression en Allemagne, poussés par l’arrivée massive de plus d’un million de clandestins entre 2015 et 2016, dans une dynamique qui vient compléter le Brexit, le nouveau gouvernement autrichien, le nouveau gouvernement italien, la quasi-sécession des membres du groupe de Višegrad et un sentiment de défiance qui traverse l’Europe, cristallisé autour de la question migratoire. Dans ce climat où la France paraît tout à coup bien isolée, les prochaines élections européennes pourraient bien voir triompher les partis eurosceptiques et, dans un même mouvement, signer l’arrêt de mort de l’Union Européenne telle que nous la connaissons aujourd’hui.

► Nouveau revers pour Theresa May sur le Brexit.

La chambre des Lords vient de voter un droit de veto pour le Parlement concernant l’accord final sur le Brexit qui doit être voté mi 2019. Il a été adopté contre la volonté du gouvernement, avec 354 voix pour et 235 voix contre. Le Parlement pourra donc renvoyer le gouvernement à la table des négociations afin de modifier l’accord final.

Quelles sont les causes de cette fronde ?

Dominic Grieve député conservateur l’un des meneurs de cette révolte a déclaré JE CITE: « Nous allons faire tomber le gouvernement » FIN DE CITATION. Alors que Theresa May avait promis un droit de décision au Parlement elle leur a finalement juste proposé une possibilité de consultation déclenchant l’ire des parlementaires. D’un côté les députés europhiles veulent absolument pouvoir influer sur le Brexit. D’un autre coté les partisans d’un Brexit dur ne veulent pas que les europhiles arrivent à diluer l’accord séparant Londres et Bruxelles. Theresa May essaye d’être dans la posture de celle qui défend la volonté du peuple britannique qui est de sortir de l’UE

Que va donc devoir céder Theresa May ?

Elle a déjà annoncé l’augmentation du budget de la sécurité sociale de près de 20 milliards d’euros, 20 milliards étant les économies faite grâce à la sortie de l’UE. La NHS l’équivalent de la sécurité sociale française étant en crise depuis de nombreuses années. Mais après les élections anticipées de l’année dernière où elle a perdu sa majorité absolue, elle est obligée de négocier afin de conserver une majorité. C’est donc le deuxième gouvernement d’Europe de l’ouest qui tremble en ce moment.

BRÈVES DE FRANCE


Les fonctionnaires défendaient leur rémunération à Bercy

Effectivement et c’est dans un contexte pour le moins houleux que se sont déroulées ces négociations entre les syndicats et Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat chargé de la fonction publique. Le journal Le Figaro prévoyait hier matin que les fonctionnaires sortiraient mécontents des discussions et c’est bien ce qu’il est advenu car ce que les syndicats craignaient le plus s’est réalisé : Olivier Dussopt a gelé le point d’indice des salaires pour 2019. Le ministère des comptes publics l’avait annoncé JE CITE : «Nous ne sommes pas favorables à une mesure générale type hausse du point car cela est coûteux pour les finances publiques pour un gain très dilué de pouvoir d’achat pour chaque fonctionnaire» FIN DE CITATION. Une décision prévisible qui a néanmoins déclenché l’ire des syndicats de fonctionnaires au grand complet.

Le chiffre du jour est de 5 millions…

5 millions d’euros, c’est à peu près ce que coûteraient les dégâts occasionnés par la mobilisation étudiante contre la réforme des procédures d’entrée à l’université lors de l’occupation de plusieurs facultés en mai dernier. Au total, quatre universités avaient été occupées et une dizaine de campus avaient été perturbés. Le ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vial, a mis en cause JE CITE « des mouvements radicaux, très politisés, qui revendiquaient la fin de l’Etat de droit, n’ayant rien à voir avec Parcoursup » FIN DE CITATION, a évoqué des dégâts à hauteur d’1,6 millions d’euros de dégradations à Grenoble sur 2.500 m2 totalement ravagés, 600.000 euros à Montpellier et 200 à 300.000 euros à Tolbiac, et a annoncé que la somme totale sera prise en charge par le ministère pour ne pas imposer aux établissements de supporter les coûts eux-mêmes.

Nouvelle attaque islamiste supposée à Nice

Dans la nuit de dimanche à lundi, un homme a attaqué des policiers municipaux de Nice avec un cutter. Il filmait les locaux de la mairie ainsi que des véhicules de police avec son téléphone portable lorsque les policiers sont arrivés sur place. L’homme de 29 ans diffusait également des versets du Coran, à travers les haut-parleurs de son téléphone. Avant d’être interpellé par les forces de l’ordre vers 1h50 du matin, l’homme a essayé de s’emparer d’un cutter qu’il avait rangé derrière son dos, afin d’attaquer les policiers. Lors de son interpellation l’homme a hurlé : « Vous êtes tous des mécréants, je vais vous tuer » avant de cracher sur les forces de l’ordre. Le trentenaire, connu des services de police, présentait un taux d’alcoolémie de 0.64 mg par litre d’air expiré.

Le second chiffre du jour est 56%…

Un sondage d’OpinionWay réalisé pour Public Sénat, Les Échos et Radio Classique a révélé lundi que 56% des Français estiment que la France a fait le bon choix en n’accueillant pas l’Aquarius. 42% des personnes interrogées pensent le contraire et 2% ne se sont pas prononcées.

La France a malgré tout proposé à l’Espagne d’accueillir une partie des migrants débarqués par le navire. Une offre qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd puisque selon le gouvernement espagnol socialiste de Pedro Sanchez, la moitié des 630 migrants présents sur l’Aquarius veulent demander l’asile en France.

Le 19 juin 325 s’ouvrait le premier Concile de Nicée

L’empereur Constantin vient de s’imposer à la tête de l’empire romain. Il proclame le christianisme religion d’état. Mais à l’époque il existe énormément de courants différents qui ne fêtent pas la Pâques ensemble par exemple. Ce concile œcuménique vise à harmoniser les différents courants ainsi qu’à structurer et hiérarchiser le clergé. Ainsi d’un point de vue œcuménique, la date de Pâques est fixée en tant que celle de Rome et diffère donc à partir de ce moment de la Pâques juive. Sont ensuite écrit les 20 canons qui sont les premières règles de l’Eglise qui réglementent l’ordination des prêtres et la hiérarchie des évêchés. Puis le fameux symbole de Nicée, première profession de foi donnant la base de la religion. Cependant des divergences continueront à apparaitre, ce qui conduira au grand Schisme en 1054

NOUVELLES DU MONDE


Affaire dite « Dieselgate » : le patron d’Audi en détention provisoire

Concurrent européen mondial de General Motors, le groupe Volkswagen n’en a pas fini avec le scandale du Dieselgate, initié par l’agence américaine de protection de l’environnement. C’est aujourd’hui au tour de Rupert Stadler, PDG d’Audi, une des filiales de Volkswagen, d’être entendu par la justice. Au volant de la marque depuis 2010, il a été placé hier en détention provisoire et remplacé par le néerlandais Bram Schot. Motif de l’arrestation : soupçon de fraude et de destruction de preuves dans l’affaire des moteurs truqués. Des soupçons qui courraient déjà depuis juin 2015 rapporte le journal Le Monde. Plusieurs enquêtes ont été ouvertes pour fraudes diverses et publicités mensongères à propos de salariés de Volkswagen et ses marques Audi et Porsche, mais aussi de Daimler et de l’équipementier Bosch.

L’Autriche demande des « éclaircissements » à l’Allemagne après des accusations d’espionnage

Ce samedi 16 juin l’Autriche a officiellement demandé des explications à l’Allemagne, accusée d’avoir espionné des entreprises et des institutions autrichiennes. Le chef de l’Etat, Alexander Van der Bellen, a souhaité des JE CITE « éclaircissements complets » de la part des autorités sur les agissements des services secrets allemands (le BND). Selon le quotidien Der Standard et l’hebdomadaire Profil, le BND dispose d’une liste de 2 000 numéros de téléphone fixe et mobile, fax et adresses électroniques de ministères, organisations internationales, ambassades, entreprises installés en Autriche qui auraient été espionnés entre 1999 et 2006. Réagissant à ce sujet le chef de l’Etat a déclaré JE CITE « Espionner des Etats amis n’est pas seulement rare et indésirable, c’est aussi inacceptable » FIN DE CITATION. En Allemagne le président de la commission du Bundestag chargée de surveiller les activités des services de renseignement a déclaré JE CITE « Nous examinons si ces allégations sont nouvelles ou si elles font partie de ce qui avait déjà été allégué en 2015 » FIN DE CITATION. En effet en 2015 les services secrets allemands avaient déjà dû faire face à des accusations d’espionnage pour leur propre compte ou pour celui de la NSA

Les Etats-Unis défendent la « tolérance zéro » en matière d’immigration

Lundi, devant l’association nationale des shérifs à la Nouvelle Orléans, en Louisiane, le ministre américain de la Justice a défendu la politique de JE CITE « tolérance zéro » de l’administration Trump, en vertu de laquelle des enfants ont été séparés de leurs parents sans-papiers, en assurant vouloir éviter JE CITE « l’anarchie » dans le pays. Jeff Sessions a ainsi déclaré : JE CITE « Nous ne voulons pas séparer les enfants de leurs parents. Mais nous ne voulons pas non plus que des adultes amènent leurs enfants illégalement, mettant ces enfants en danger » FIN DE CITATION. Cette simple application de la loi à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique a déclenché un torrent de critiques, de l’opposition démocrate à l’ONU.

La phrase du jour nous vient de Melania Trump…

D’ordinaire très réservée face aux médias, la première dame étatsunienne est hier sortie de son silence avec une déclaration, à contre-courant de la politique menée actuellement par l’administration de son mari, rapportée par sa porte-parole. JE CITE « Mme Trump déteste voir des enfants séparés de leur famille, dit-elle. Elle pense que le pays doit respecter la loi mais doit aussi être gouverné avec cœur » FIN DE CITATION.

Le ministre de l’Intérieur italien s’oppose à la communauté rom

Matteo Salvini a annoncé ce lundi la possibilité d’un recensement des Roms en Italie, visant à potentiellement expulser ceux étant de nationalité étrangère et en situation irrégulière. Cette déclaration a provoqué l’ire de l’opposition, qui n’a pas hésité à crier au fascisme. Pour autant cette décision d’expulser des étrangers en situation irrégulière est totalement légale, tout comme l’était celle de refuser les immigrés illégaux de l’Aquarius. Elle va qui plus est dans le sens de la campagne électorale de la Ligue du Nord, qui au vu de son succès correspond aux attentes du peuple italien

Et la bonne nouvelle du jour est œnologique puisque le vin français a toujours la cote !

Peu après la fin de l’édition 2018 de Bordeaux fête le vin, plus grande manifestation oenotouristique d’Europe, ses organisateurs ont annoncé une fréquentation record. Plus de 500.000 dégustations ont en effet été servies, pour plusieurs centaines de milliers de visiteurs. Un succès populaire majeur pour la 20ème édition de l’événement. Dans le même temps, plus à l’Est, les quelques 1000 dernières bouteilles de la cave du vigneron bourguignon Henri Jayer se sont vendues à près de 30 millions d’euros. Les vignobles français sont donc toujours aussi appréciés par les simples dégustateurs comme par les plus fortunés.

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Lisez aussi

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

► L.J. de la nouvelle droite

12:00 13:30