BULLETIN DE REINFORMATION DU 8 JUIN 2018

Patron d'émission   -  le 8 juin 2018

Bulletin de réinformation proposé par Alix Lachouette et Gauthier de Saint Wolf avec la contribution d’Yvain, Alix, Raoul et Justin

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00.

 

 

GRANDS TITRES


Edouard Philippe dévoile le plan d’intégration des étrangers

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a réuni un comité pour parvenir à une, je cite : “intégration digne de notre République pour tous ceux à qui nous donnons le droit de séjourner en France ».

Quelles sont les mesures phares ?

Quatre grands axes sont abordés. Sans surprise, l’apprentissage du français minium, en 400 à 600 heures et une instruction civique sont prévus. Constatant un taux d’emploi de 35% chez les étrangers en France depuis moins de 5 ans, l’accès à l’emploi est également une priorité.

Notons que ce constat ne précise pas si les dits étrangers sont en recherche active d’emploi. Enfin, un accompagnement social individualisé pour les réfugiés sera mis en place.

Que penser d’un tel plan ?

D’abord, qu’il est bien ambitieux dans les moyens évoqués. Pourtant, aucun chiffre n’est évoqué par le gouvernement.

Entre les cours linguistiques et civiques, la garde d’enfants des parents souhaitant assistés aux dits-cours, la mise à disposition d’un “Pass Culture” d’une valeur de 500 € et les multiples accompagnent individuels, pour ne citer que ces mesures, on peut déjà évaluer à plus d’un demi-milliard le coût de cette politique. Outre l’aspect financier, on peut douter des résultats qu’obtiendrait un tel plan bâti sur la notion d’intégration et non d’assimilation.

Mais pour une assimilation réussie, ce seraient d’autres moyens n’est-ce pas ?

En effet, doubler le quota de cours de français ne suffit pas à créer une cohérence nationale. Une assimilation requerrait l’acceptation des us et coutumes du pays d’arrivée. Pourtant l’apprentissage de l’Histoire de France et de ses traditions n’est pas évoqué.

La notion d’acceptation encore moins. Plus grave encore, le plan nie en bloc le problème de fond. La politique vise l’insertion professionnelle quand il devrait s’adresser aux questions culturelles et religieuses. En somme, le plan va dans le sens de l’économique: assurer une main d’œuvre bon marché.

La loi anti fausses informations passe devant le Sénat

Ce jeudi les députés vont débuter l’examen de deux propositions de loi visant à contrer la “manipulation de l’information”. Regroupés sous le nom de loi anti fake news par nos journalistes et hommes politiques toujours aussi friands d’anglicismes, ils découlent d’une volonté d’Emmanuel Macron annoncée depuis début 2018.

Que contiennent donc ces deux textes de loi ?

Dans les faits, ils s’axent autour de trois points, qui ne pourraient pour l’instant n’être utilisables qu’en période électorale. Le premier, obligeant les médias à être transparents sur les contenus publicitaires qu’ils diffusent, leur origine et leur coût, n’a pas tant soulevé de débat. Le deuxième, qui donnerait la possibilité à un juge des référés d’ordonner sous 48 heures l’arrêt de la diffusion d’une information qu’il estimerait être fausse et répandue “de mauvaise foi, de manière automatique et massive” est déjà beaucoup plus discuté. Il en est de même du troisième point, qui offre au CSA le pouvoir de sanctionner une chaîne étrangère ou sous l’intérêt d’un état étranger qui porterait atteinte aux intérêts de la Nation.

Les débats autour de ces projets de loi s’annoncent agités ?

De nombreuses voix provenant de tous les partis principaux à l’exception évidemment de la république en marche s’élèvent en effet pour dénoncer ces mesures orwelliennes.

Les détracteurs arguent qu’il s’agit là d’une tentative de contrôler l’information alors qu’il existe déjà des outils légaux pouvant permettre de lutter contre des fausse informations, en offrant moins la possibilité d’en abuser.

Le ciblage contre les médias étrangers inquiète également, ayant en effet toutes les apparences d’une “censure contre tout média étranger qui voudrait offrir un autre point de vue que celui de la communication de l’Elysée” comme rapporté par la présidente de RT France.

Cette loi a été annoncée par M. Macron avec des cibles précises

En effet, et cela car dès sa campagne présidentielle le groupe En Marche s’est fait un devoir de s’élever contre deux médias.

Sputnik et RT seraient coupables à ses yeux de propager des fausses nouvelles. Si aucun exemple concret n’a pu être relevé à charge de ces médias, cela n’a pas empêché le président français de continuer à les cibler, et cela même lors de l’annonce de cette loi début 2018.

À l’inverse les nombreuses informations erronées avancées par de grands médias français voir même directement par l’AFP mais jouant en sa faveur ont évidemment été oubliées.

BRÈVES DE FRANCE


Le gouvernement veut faire travailler les handicapés.

La ministre du Travail, Muriel PENICAUD, et la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, Mme Sophie CLUZEL, ont présenté cette semaine leur politique de l’emploi des handicapés. Cela s’inscrit dans le, selon leurs mots bien sur, « projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel ».

Les entreprises ont déjà l’obligation d’embaucher 6 % de personnes handicapées. Mais la moitié des sociétés préfèrent s’acquitter d’une pénalité financière.

Pour remédier à cela, la ministre veut :

  • simplifier les différents formulaires et taxes à payer

  • obliger les entreprises à déclarer leur effort en faveur de l’emploi handicapé

  • verser des aides supplémentaires pour payer des formations et postes de travail adaptés.

La Croix Rouge va porter plainte contre Yann Moix.

L’inénarrable Yann Moix a encore frappé. Le chroniqueur et pseudo-écrivain a accusé l’association La Croix Rouge de, je cite, “tout faire pour qu’un jeune [migrant] ne soit pas considéré comme mineur.”

Il évoque l’utilisation des tests osseux, censés définir l’âge avec précision, mais décriés par la majorité des acteurs associatifs et de nombreux responsables politiques. “La Croix-Rouge française va déposer aujourd’hui à Paris une plainte en diffamation à l’encontre de Yann Moix”, a annoncé à l’AFP le directeur général de la Croix-Rouge française, Jean-Christophe Combe.

Nous rappelons à nos auditeurs que lors de la cérémonie des Bobards d’or en mars dernier, qui distingue les désinformateurs les plus consciencieux, c’est Yann Moix qui avait remporté haut la main le Bobard d’or, grâce à son imagination prolixe dans l’invention de preuves pour défendre les migrants de Calais dans son documentaire.

Le CRIF développe un observatoire de la haine sur internet.

Comme l’avait précédemment annoncé son président, Francis Kalifat, le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France CRIF a lancé le développement d’un observatoire de la haine sur Internet.

Dans la veine de projets tel que le Decodex du journal le Monde, le programme se propose de détecter les informations haineuses au moyen d’algorithmes et d’intelligence artificielle. C’est l’entreprise InSuite, spécialisée dans la gestion de données qui est en charge du projet, un projet pour lequel un partenariat avec Facebook et Google est à l’étude. On peut lire sur le site du CRIF : « Cet observatoire permettra de mesurer le niveau de haine sur les principales plateformes des réseaux sociaux ».

Les comptes de campagne sont validés mais France Info y décèle une anomalie.

La Commission des comptes de campagne a rendu public son rapport hier. La première partie est relative au contrôle des comptes de campagne des candidats aux élections présidentielle et législatives. Elle a validé les comptes des 11 candidats.

Mais pour France info, la commission est passée à côté de factures potentiellement litigieuses. Emmanuel Macron a bénéficié d’importantes ristournes, comme celle de la location de 2 théâtres parisiens à seulement 25% du prix. Le parti des Républicains saisira peut-être la Commission pour qu’elle révise sa décision.

Fins d’émissions à Europe 1

Rien ne va plus depuis que Laurent Guimier, le nouveau patron d’Europe 1 depuis le 22 mai dernier, a repris la barre de la radio, qui accusait une baisse d’audience. Ce dernier avait affirmé au Journal du Dimanche, je cite, “qu’il n’y aurait pas de purge” et “qu’il n’arrivait pas dans cette maison pour tout casser”. Pourtant, vendredi dernier, les auditeurs assidus de l’émission d’ “Au cœur de l’histoire”, présentée par Franck Ferrand ont eu le déplaisir d’apprendre l’arrêt prochain de celle-ci. Depuis, le journaliste originaire de Poitiers ne cesse de recevoir des milliers de témoignages de soutien. Une pétition a été créée. Idem pour l’émission orchestrée par Frédéric Taddeï “Europe 1 Social Club”, et bien d’autres encore.

Marion Maréchal vole la vedette à sa tante

Selon un sondage de BMF TV, 34% des français voient Marion Maréchal comme meilleure candidate aux élections présidentielles de 2022, contre 17% pour Marine le Pen. Après ce sondage, Marion Maréchal a déclaré, je cite, « c’est un honneur, mais ce n’est pas du tout à l’ordre du jour ». En effet, l’ancienne députée Front National s’est engagée dans un projet ambitieux : la création d’une académie de sciences politiques à Lyon. Ainsi, elle souhaite se consacrer à sa nouvelle université, mais n’a cependant pas affirmée qu’elle ne ferait plus jamais de politique.

NOUVELLES DU MONDE


Le réacteur nucléaire de type EPR vient de rentrer en fonctionnement

En Chine, pour alimenter la ville de Canton, un réacteur de type EPR vient de rentrer en service. C’est le premier de ce type à devenir opérationnel. Il sera raccordé au réseau après une ultime batterie de test cet été. Le deuxième réacteur de la centrale doit rentrer en fonction d’ici la fin 2019. En France, le chantier de Flammanville lui n’est pas encore fini. En effet des défauts de soudure sur le circuit secondaire risque de retardé encore un peu plus la mise en service.

La phrase du jour est de Tariq Ramadan.

« Ce sont des femmes qui viennent me chercher. Je n’étais pas seulement sollicité comme un intellectuel mais comme un homme. C’est moi qui suis harcelé. (…) Je passe au Bourget pour une conférence, et le service d’ordre doit sortir trois femmes des toilettes parce que j’y vais. » C’est ce qu’a déclaré Tariq Ramadan, accusé viol. Le musulman suisse spécialiste de l’intégration et de l’islam était écouté dans le cadre de sa mise en examen pour viol. Il a admis avoir eu cinq relations extraconjugales consenties.

Le Président Vladimir Poutine à Vienne

Pour son premier voyage diplomatique depuis sa réélection, Vladimir Poutine a choisi d’aller à Vienne en Autriche. Ce choix n’est pas le fruit du hasard. En effet, l’Autriche a été le premier pays à recevoir le Président russe après l’annexion de la Crimée, période où il était un véritable pestiféré diplomatique, et Vienne a compté parmi les seules capitales à ne pas renvoyer les diplomates russes après l’affaire Skripal. Mais surtout, l’Autriche se montre favorable à une levée des sanctions économiques de Bruxelles contre la Russie, tout comme l’a déclaré l’Italie. L’Autriche est le principal centre de distribution du gaz russe en Europe, et donc un partenaire de choix.

La Russie maintient ses troupes en Syrie

Interrogé ce jeudi sur le plateau de la chaine d’information RT, le président russe a exprimé la position du gouvernement concernant le maintien des troupes russes en Syrie. “Pour l’instant, je cite, nous n’envisageons pas de retirer ses unités, elles resteront jusqu’à ce que nos obligations internationales soient accomplies”. Vladimir Poutine a également déclaré à propos des groupes armés terroristes :”Mieux vaut les combattre là qu’en Russie”. Le président russe a néanmoins tenu à préciser que “la Syrie n’est pas un terrain d’entrainement militaire” et qu’aucune installation à long terme n’était entreprise.

L’éphéméride du jour rend hommage à Marguerite Yourcenar.

C’était un 8 juin1903 que naissait Marguerite de Crayencour dite Yourcenar. Elle est connue pour ses écrits qui lui confèrent l’honneur d’être la première femme élue à l’académie française. Après la mort de son père en 1929, elle mène une vie de voyage qui lui inspirera les nouvelles orientales. Femme d’une grande culture, lisant couramment le grec ancien et le latin, elle publie son plus grand succès est « Mémoires d’Hadrien ». Magnifiquement écrit et solidement documenté, l’empereur Hadrien y reprend vie sous les traits de l’un des derniers libres esprits de l’Antiquité. En est tirée la célèbre phrase : « Tout ce que les hommes ont dit de mieux a été dit en grec. »

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR EST… La promesse d’une fin de semaine passionnante. Samedi 9 juin, la librairie FACTA du IXe arrondissement organise une dédicace ce entre 15 et 18 heures en présence de Thierry Bouclier. L’auteur du Dernier des occupants adaptant avec modernité l’oeuvre de Fenimore Cooper : Le Dernier des Mohicans. Monsieur Bouclier pourra également vous dédicacer son précédent ouvrage Qui suis-je ? traitant de l’auteur ADG.

Et ce n’est pas fini ! Le lendemain, dimanche, rendez-vous à l’Espace de Champerret aux portes de Paris. La Fête de la Courtoisie s’y tiendra de 11 à à 19 heures. Venez à la rencontre de toute l’équipe de Radio Courtoisie, de ses patrons d’émission et de ses collaborateurs, qui vous invitent à partager ce moment d’intelligence et d’amitié.

Vous retrouverez les écrivains qui se sont exprimés à la radio et si vous ne pouvez y participer, tout au long de la fête un programme spécial sera diffusé en direct à la Radio Courtoisie depuis l’Espace Champerret de midi à 18 heures.

• Informations pratiques, liste des patrons d’émissions et des auteurs présents en suivant ce lien

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

► Chroniques de la vie parisienne

10:45 11:45