BULLETIN DE REINFORMATION DU 29 MAI 2018

Patron d'émission   -  le 29 mai 2018

Bulletin de réinformation proposé par Erika Gauthier et Alix Wald

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

GRANDS TITRES


L’Italie s’enfonce dans une crise politique majeure

C’est une confrontation sans précédents entre les partis et les institutions représentées par le Président dont le rôle est de veiller à l’équilibre institutionnel du pays. Le Mouvement 5 étoiles a réagi en invoquant l’amendement 90 de la Constitution qui permet de mettre le chef de l’Etat en accusation devant le Parlement italien pour haute trahison ou atteinte à la Constitution.

Comment on est-on arrivé là ?

Cela fait 85 jours que l’Italie se cherche un gouvernement, après les élections législatives du 4 mars. Les deux premiers partis, le Mouvement 5 étoiles et la Ligue, avaient décidé de s’allier le 17 mai, malgré leurs antagonismes. Il y a trois jours, ils nommaient Giuseppe Conte président du conseil, pour former un gouvernement. Or, le président Sergio Mattarella a rejeté dimanche soir sa proposition, refusant l’attribution du ministère de l’Économie à Paolo Savona, économiste eurosceptique. Devant ce refus, Giuseppe Conte a jeté l’éponge. Le président italien a désigné Carlo Cottarelli, incarnation de l’austérité budgétaire et ancien haut responsable du Fond Monétaire International, pour diriger le pays vers de nouvelles élections.

Les réactions se sont fait rapidement sentir

« L’Italie n’est pas un pays libre, c’est un pays occupé financièrement, pas militairement, par les Allemands, par les Français et par les bureaucrates de Bruxelles », a réagi Matteo Salvini de la Ligue. Pour Nicolas Dupont-Aignan, M. Mattarella a été « désigné non par les Italiens mais par l’ancienne majorité parlementaire du Parti Démocrate laminée aux élections. Il n’a aucune légitimité pour bloquer un ministre issu de la nouvelle majorité ». Le FN a dénoncé, lui, « un coup d’État » et un « fascisme financier » de l’Union européenne en Italie.

Incroyable effervescence médiatique et politique autour du clandestin Mamoudou Gassama

Un fait divers impressionnant il est vrai a fait le tour de la sphère médiatique pour atteindre assez vite les milieux politiques qui s’en sont emparés aussitôt. A l’origine de l’histoire, un homme qui escalade quatre étages pour sauver un enfant qui semblait en danger, étant suspendu à l’extérieur du balcon. La performance sportive est remarquable, le courage déployé aussi. Le sauvetage a été filmé tournant rapidement en boucle sur les réseaux sociaux. Plus surprenant, il a ensuite été relayé en une par les plus grands médias français, avant de voir les principales figures du paysage politique français s’y intéresser.

Une belle histoire, mais pourquoi tout cet enthousiasme autour d’un fait divers ?

Il s’avère que Mamoudou Gassama, auteur du sauvetage de l’enfant, est un immigré illégal malien. Cela a immédiatement été mis en avant et lui a notamment valu les honneurs de SOS Racisme et la LICRA, de nombreuses personnalités politiques, jusqu’à être reçu par le président Macron. Celui-ci lui a promis la naturalisation française et une place dans les rangs des sapeurs-pompiers.

Si les médias et politiques semblent unanimes sur le sujet, les débats sont en revanche nombreux sur la toile.

En effet de nombreux internautes remettent en cause la version officielle en s’interrogeant sur des éléments qui leur semblent discutables. Ils remettent en question l’unanimité médiatique d’une nouvelle bien opportune dans le paysage politique actuel. S’il est un peu tôt pour se prononcer sur l’hypothèse d’une mise en scène, il est néanmoins intéressant de remarquer la propension des médias à reprendre et amplifier à l’unisson une nouvelle qui sert à merveille leur rhétorique pro-migratoire. Rien de mieux en effet qu’un sauvetage héroïque commis par un clandestin pour contrebalancer les nombreuses agressions attentats commis sur notre territoire. On ne peut qu’espérer qu’une partie des Français ait appris de l’affaire Théo et de la propension des médias à s’enthousiasmer pour un fait divers et le politiser. Un peu de recul et de mesure s’imposent sur une affaire qui touche à la question migratoire, sujet de plus en plus clivant en France et en Europe.

BRÈVES DE FRANCE


Le gouvernement entend faciliter l’urbanisation des zones littorales

Lors de récentes discussions en commission des affaires économiques à propos de la loi sur l’Évolution du Logement et de l’Aménagement Numérique (loi ELAN), des députés ont introduit des amendements avec l’avis favorable du gouvernement qui conduiraient à assouplir la Loi littoral de 1986 dont le but était de freiner la bétonnisation des côtes et de préserver les espaces naturels. Le projet de loi doit être présenté à l’Assemblée nationale ce 30 mai, et des protestations s’élèvent contre des dispositions facilitant l’urbanisation de zones littorales jusqu’à présent protégées. Les intérêts immobiliers et leurs retombées financières sont importants et les professionnels du secteur se réjouiraient de pouvoir construire plus facilement dans des zones qui attirent notamment les entreprises liées au tourisme.

Premières plaintes auprès des autorités de protection des données personnelles

Depuis le 25 mai des courriers électroniques inondent les boites mail. La raison est l’application du règlement Général sur la protection des données, qui vise à instaurer des droits comme le droit à l’effacement, le droit au transfert de données, ou le droit au consentement explicite. Une organisation reconnue coupable de manquement au texte pourra être amendée de 20 millions d’euros, pour les petites entreprises, et de 4% de son chiffre d’affaire annuel mondial pour les grands groupes. Les premières plaintes ont été déposées par une ONG de défense de la vie privée contre Facebook, Instagram, Whatsapp et Android, car ceux-ci auraient JE CITE « forcer le consentement de leurs utilisateurs ».

Les grévistes de la SNCF sont au plus bas !  

Le taux de grévistes à la SNCF n’a jamais été aussi bas qu’hier depuis le lancement au mois d’avril. En effet, le taux est tombé à 13,97%. Pour la deuxième fois, le taux des conducteurs en grève tombe sous la barre des 50%, s’élevant à 49,8% lundi, précise la direction dans un communiqué. En ce 23ème jour de grève, 40,9% des contrôleurs et 20,4% des aiguilleurs sont en grève.

Des indépendantistes bretons appellent au boycott du film Bécassine

La figure de Bécassine n’a pas fini de diviser en Bretagne. Ewan Thebaud, porte-parole de « Dispac’h » (révolte en breton), un collectif indépendantiste, anticapitaliste, féministe et écologiste, appelle au boycott du prochain du film de Bruno Podalydès, dont la sortie est prévue le 20 juin prochain. « L’immigration bretonne n’avait rien de la naïveté joyeuse qu’expose le film Bécassine. En plus du mensonge historique, ce film est une insulte à la mémoire de notre peuple, une insulte à toutes les femmes de Bretagne et à toutes les femmes qui connaissent ou ont connu l’immigration » a-t-il déclaré dans un communiqué. Dispac’h appelle à des actions non-violentes lors des avant-premières prévues en Bretagne.

Le chiffre du jour est de 18 !

C’est le nombre de monuments retenus qui bénéficieront des recettes du « Loto du patrimoine ». Cette idée pour trouver de nouveaux financements dans un contexte de baisse de l’argent public alloué à la Culture nous vient de Grande-Bretagne, et est mise en œuvre par Stéphane Bern, nommé par le Président à la tête de la mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril. Le montant dépendra du taux de participation des Français. On trouve par exemple, entre autres, la maison de Pierre Loti à Rochefort, l’aqueduc romain du Gier dans le Rhône, l’Hôtel de Polignac dans le Gers, ou encore la maison d’Aimé Césaire en Martinique.

NOUVELLES DU MONDE


Un demi-millier de clandestins sauvés en Espagne en fin de semaine dernière !

Dimanche soir, le bilan des autorités espagnoles est tombé. Elles ont annoncé avoir secouru plus de 500 sans-papiers, entre samedi et dimanche. Ceux-ci tentaient de traverser la Méditerranée afin d’atteindre l’Europe. Des opérations de surveillance aérienne ont permis à des bateaux espagnols de recueillir près de 300 clandestins entassés dans neuf embarcations. Elles ont ensuite secouru 250 autres qui se trouvaient à bord de huit bateaux, dont trois ont coulé après les sauvetages. Les conditions météorologiques, favorables dans le détroit de Gibraltar, semblent être à l’origine de la hausse des tentatives de traversée de la Méditerranée.

Migrants et émeutes

Alors que la toile s’enflamme pour l’acte d’un demandeur d’asile, la situation dans les centres d’accueil est toute autre. La situation a ainsi dégénéré dans un refuge pour demandeurs d’asile à Fürstenfeldbruck, en Allemagne. Un Nigérian a roué de coups et menacé avec une barre en fer des membres du service de sécurité du centre. Alors que les agents l’ont poursuivi pour l’interpeller, 30 à 40 Nigérians ont mené une véritable chasse à l’homme pour les stopper.

L’un des agents de sécurité a été touché à la tête par une barre de fer et doit être hospitalisé. Six autres employés ont subi des blessures et les portes et fenêtres du centre ont été endommagées. Pourtant, seulement 3 Nigérians ont été arrêtés.

Un bilan plus conséquent a touché le camp de mirant de Moria, en Grèce, ce week-end. Une bagarre géante entre Kurdes, accusés de ne pas faire le ramadan, et réfugiés syriens et irakiens musulmans a fait 72 blessés dont 10 graves. Le représentant du Parti démocratique du Kurdistan en Grèce a suggéré que de nombreux réfugiés dans le camp avaient hérité d’une idéologie similaire à celle de l’État islamique.

Et la bonne nouvelle du jour est la baisse du nombre de consommateurs de tabac en France !

D’après le BEH (bulletin épidémiologique hebdomadaire), entre 2016 et 2017, un peu plus d’un million de personnes ont décidé de jeter leur ultime mégot. Cette diminution, qui concerne principalement les hommes de 18 à 24 ans, est liée entre autres, à l’augmentation du remboursement des aides au sevrage, ainsi qu’à l’instauration du paquet neutre. En seulement un an, la prévalence du tabagisme quotidien est passé de 29,4 % en 2016 à 26,9 % en 2017, une baisse importante qui n’a pas été enregistrée depuis 2000.

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

↺ L.J. des amitiés françaises

07:30 10:30