BULLETIN DE REINFORMATION DU 23 MAI 2018

Patron d'émission   -  le 23 mai 2018

Bulletin de réinformation proposé par Joséphine Rivière et Hervé Bouloire avec la contribution d’Anne-Sophie Gauthier et Robert Scott.

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00.

 

 

GRANDS SUJETS


La Ligue du Nord et le mouvement Cinq Étoiles s’allient et fondent un gouvernement commun

C’est officiel Matteo Salvini de la Ligue du Nord et Beppe Grillo du Mouvement Cinq Étoiles sont parvenus à un accord gouvernemental. Cette annonce constitue un coup de théâtre dans la mesure où Matteo Salvini s’était refusé initialement à une alliance avec le mouvement Cinq Étoiles réputé trop à gauche.

C’est Giuseppe Conte, personnalité politique acquise au mouvement Cinq Étoiles qui a été désigné Premier Ministre

Originaire de Naples, ce juriste universitaire est totalement inconnu du grand public, Sa nomination a rapidement déclenché une polémique. En effet, selon des informations relayées par la presse anglo-saxonne, nombres d’affirmations reprises sur son CV seraient fausses, ou en tout cas non vérifiables. Aucune trace de lui n’a été trouvée à l’Université de New-York, où il prétend avoir fait un séjour académique, ni à l’International Kultur Institut de Vienne,Enfin, l’Université de Cambridge, également citée, a botté en touche au prétexte de confidentialité. Des imprécisions que d’aucun met sur le compte du talent méridional pour l’embellissement de CV, pratique plus ou moins toléré en Italie, mais qui pourrait gêner aux entournures le Mouvement Cinq Étoiles, soucieux de paraître exemplaire.

Malgré ces polémiques, les deux mouvements s’accordent sur un programme commun, résolument eurosceptique et national.

Les deux forces politiques sont moins différentes qu’il n’y paraît. Contrairement au cliché véhiculés par les médias de propagande français, le Mouvement Cinq Étoiles n’est pas à proprement parler un mouvement de gauche, en dépit de sa proposition de revenu citoyen. Hostile au droit du sol, il souhaite restreindre l’accès au droit d’asile et durcir la politique migratoire.

La Ligue du Nord et le mouvement Cinq Étoiles se rejoignent également sur la critique de l’Union européenne, dont les exigences en termes de maîtrise des budgets publics pèsent lourdement sur l’économie italienne. Le programme final a cependant adopté une position plus mesurée, renonçant notamment à la sortie de l’euro et exaltant l’identité européenne. Le véritable enjeu portera donc sur la maîtrise des déficits publics.  Sur le volet migratoire en revanche, aucune concession : l’alliance promet l’expulsion d’au moins 500 000 étrangers en cinq ans, avec pour y veiller un Matteo Salvini ministre de l’intérieur

Ce nouveau gouvernement patriote donne déjà des sueurs froides à Bruxelles et à Paris. Bruno Le Maire, qui avait cru bon de critiquer dimanche l’accord entre les deux partis italiens, a été vertement tancé par Matteo Salvini sur les réseaux sociaux.

Mariage princier : la nouvelle dérive médiatique ?

 Ils se sont dits oui à Windsor, château royal de la couronne britannique. Le prince Harry et Meghan se sont mariés dans ce haut-lieu de la monarchie. La cérémonie était attendue, certains spectateurs campant même depuis des jours pour voir passer le cortège des futurs époux. A priori, un grand signe de ferveur et d’attachement à la monarchie de la part des anglais.

Un message semblait avoir été délivré au cours de la cérémonie…

L’accent a été mis sur les origines afro-américaines de la mariée. Le sermon de l’évêque épiscopalien Michael Curry soulignait l’esclavage dans l’histoire ou le rôle de Martin Luther King. Parmi les invités, on constate un grand nombre d’acteurs venus de Hollywood qui semblent avoir remplacé l’aristocratie classique. Pourtant, il s’agit d’un mariage princier, mettant en scène la monarchie britannique.

Ce qui soulève le problème de la « peoplisation » de la Couronne.

Ce n’est pas la première fois que la famille royale entre dans le jeu médiatique. On se souvient des épisodes tumultueux dans la vie du prince Charles ou de celle de Lady Di au cours des années 1980 et 1990. La famille royale est ainsi entrée dans l’ère du divorce et des paparazzis. Pour le meilleur et pour le pire. Mais encore, ne cherchait-on pas à soumettre les rites royaux aux convenances médiatiques du moment.

Pourtant, il y a eu quand même eu récemment ce souci de redorer – sans jeu de mots – le blason de la famille royale.

Il y a 7 ans, quand le prince William se mariait, le choix d’une cérémonie plus classique avait été retenu. En 2011, le mariage de William et de Kate n’avait pas débouché sur un festival de politiquement correct. Cela n’avait pas empêché les anglais d’aimer celui qui est second dans l’ordre de la succession au trône britannique. Les peuples ne demandent pas à leurs souverains d’incarner les platitudes en cours, mais de donner un cap. Car même quand on règne de manière symbolique, le symbole a un sens.

BRÈVES DE FRANCE


Emmanuel Macron, président Big Brother veut « vérifier les comportements » pour lutter contre les discriminations à l’embauche

Sous couvert de trouver une justification au taux de chômage des banlieues, 2 fois et demi supérieur à la moyenne nationale, Emmanuel Macron a indiqué hier vouloir mettre à l’épreuve 120 entreprises au travers de tests anonymes et ce afin de JE CITE « vérifier les comportements à l’embauche ». Rien que cela ! Puisqu’il ne s’agit pas d’un problème de compétences des candidats pour notre président Jupitérien, c’est forcément la faute aux entreprises qui sont de mauvaise foi. Ces épreuves se baseront sur l’envoi de CV avec un profil français de souche et un profil extra-européens. Pour être exempt de tous soupçons l’entreprise se verra forcer d’embaucher un quota de français immigrés. Après l’épreuve, viendra la délation, puisque les juges pour condamner les entreprises. Nul ne doute, que ces condamnations seront relayées par les officines de délation antiracistes et sera très préjudiciable à l’image de marque des entreprises. Notons qu’une opération similaire avait déjà été menée en 2016 auprès des entreprises du CAC 40 et avait couté plus de 200 000 euros au contribuable français.

Succès de Pèlerinage de Pentecôte Chartres-Paris

La Pentecôte a été marquée par un autre pèlerinage : celui de Chartres à Paris, organisé par la Fraternité Saint-Pie X. Ce pèlerinage a lieu en même temps que son homologue qui se déroule en sens inverse, de Paris à Chartres, mais toujours sur une centaine de kilomètres. Il a réuni au total 6 000 personnes. Outre la messe du dimanche, célébrée par le supérieur de cette fraternité sacerdotale, Mgr Fellay, la clôture de ce rassemblement a eu lieu à Paris, place Vauban. À l’ombre du dôme des Invalides, une messe a ainsi été dite.

Le nouveau dictionnaire de novlangue est sorti !

Comme vous le savez chers auditeurs, l’essayiste Michel Geoffroy en collaboration avec la fondation Polémia, publie régulièrement une nouvelle version augmentée de son dictionnaire de novlangue. Cette année, soulignons l’apparition d’une trentaine de nouveaux mots employés par la très inventive caste médiatique. Parmi ce florilège, notons l’arrivée des termes de « casseurs » utilisés pour désigner les milices d’extrême gauche,  ceux « déracinés » et « exilés » pour désigner les immigrés clandestins ou encore celui « trublion » employé pour désigner un islamiste menaçant. Vous pouvez vous procurer, ce nouveau dictionnaire de novlangue sur le site de Polémia pour la modique somme de 10 euros

La phrase du jour nous vient de Jérôme Fourquet

Selon Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion et Stratégies de l’Ifop, « le vivre-ensemble est de plus en plus un discours incantatoire, qui est d’autant plus omniprésent dans le débat public qu’il a de moins en moins de réalité concrète ».

Si le constat est juste, les solutions consistant a arroser de subventions publiques les banlieues rappellent trop l’inefficace politique de la ville… Interrogé par Jean-Jacques Bourdin, l’ancien Premier ministre, Dominique de Villepin, estime que« Les Italiens ne veulent pas être pauvres et étrangers dans leur pays ». Marine Le Pen a quant à elle jugé « souhaitable » et « raisonnable » l’idée défendue par la nouvelle coalition au pouvoir en Italie d’expulser un demi-million de clandestins,« le tout c’est qu’ils ne les expulsent pas vers la France. »  Mélenchon à propos de la polémique de la responsable voilée de l’Unef admet que « la religion devient de plus en plus ostentatoire ».

LR / FN : l’alliance impossible ?

Hier soir, figurait à l’ordre du jour du Bureau politique des Républicains l’exclusion de Jean-Jacques Edard. Bien que maire d’une petite ville de 2000 habitants de Gironde, Cavignac, celui-ci a fait parler de lui en avril dernier en acceptant de s’associer avec la conseillère régionale FN en Nouvelle-Aquitaine et secrétaire départemental de la fédération départementale, Edwige Diaz. Tous deux ont lancé une association baptisée « Pour la France ». Des élus et adhérents du Front national, des Républicains et divers-droite en font partie. Marine Le Pen ne s’y était pas opposée. Nicolas Dupont-Aignan avait salué cette initiative y voyant une étape dans la fusion, par la base, des droites qu’il appelle de ses vœux. Une stratégie qui n’a pas eu l’heur de plaire à la très juppéiste fédération LR de Gironde et qui visiblement ne convainc pas davantage la direction LR et son chef Laurent Wauquiez…

Facebook : les identitaires, la censure et les libertés publiques.

La suppression par Facebook de la page de Génération Identitaire, qui rassemble plus de 200.000 abonnés, a suscité un vif débat public. Dominique Reygnié, directeur général de la Fondapol, s’en est ému dans une tribune parue dans le Figarovox. Selon lui, « la question posée par la fermeture du compte de Génération identitaire est, à proprement parler, cruciale : il s’agit de savoir si nous sommes engagés dans un processus de privatisation de nos libertés publiques et en dehors de tout contrôle de type juridictionnel ou parlementaire. » Nicolas Bay, patron du Front national au Parlement européen, a lui aussi soulevé la question de cette censure politique et directement interpellé le président-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, auditionné hier par les députés européens. Ce dernier s’est contenté d’une réponse évasive affirmant qu’il était très attaché à la liberté des opinions politiques.

NOUVELLES DU MONDE


Balkans : nouvelle barrière anti-immigration

La Croatie fait face à une nouveau flux migratoire arrivant depuis la Bosnie. L’objectif des migrants n’a pas varié : rejoindre l’Europe Occidentale, en passant par la Slovénie. Ce dernier pays pourrait se retrouver dans un avenir proche avec 60.000 clandestins bloqués à la frontière de l’Autriche peu encline à les laisser entrer.

Cette nouvelle route balkanique traverse l’Albanie, le Monténégro, la Bosnie-Herzégovine avant de rejoindre la Croatie puis la Slovénie. Alors que la Croatie reste passive pour le moment, le Monténégro semble quant à lui décidé à empêcher ce scénario d’advenir. Vojislav Dragovic, chef du département de la police des frontières au ministère de l’Intérieur du Monténégro a déclaré à la télévision publique que la construction d’une barrière frontalière avec l’Albanie était envisagée.

D’autant que l’Albanie ne semble pas disposée à reprendre les clandestins qui arrivent au Monténégro, en dépit d’accords bilatéraux entre le Monténégro et l’Albanie. La Hongrie a déclaré être disposée à offrir au Monténégro 25 km de grillage frontalier sur les 172 km que compte la frontière. Un bel exemple de coopération européenne !

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

↺ L.J. des amitiés françaises

07:30 10:30