BULLETIN DE REINFORMATION DU 24 AVRIL 2018

Patron d'émission   -  le 24 avril 2018

Bulletin de réinformation proposé par Gauthier de Saint Wolf, Christian Biber et Pierre Gauloise

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

GRANDS TITRES


La loi dite « asile et immigration » a été adoptée en première lecture ce dimanche

 Nous vous le signalions dans le bulletin d’hier matin, la loi dite « asile et immigration » a été adoptée en première lecture par l’Assemblée Nationale par 228 voix contre 139 et 24 abstentions. Elle a été approuvée par la majorité REM-MoDem et le groupe UDI-Agir-Indépendants. Les Républicains et toute la gauche – socialistes, communistes et « insoumis » – ont voté contre, tout comme les députés frontistes.

Que va changer cette loi ?

Ce texte a pour objectif affiché de faciliter à la fois l’expulsion des déboutés et l’accueil des acceptés, en visant, entre autres, à réduire à six mois l’instruction de la demande d’asile. Aujourd’hui ce délai est de 11 mois. Une autre mesure qui avait fait débat, à savoir l’allongement de la durée maximale de séjour en centre de rétention de 45 à 90 jours a également été adoptée. Il s’agit néanmoins d’un durcissement de façade puisque les députés ont également adopté un aménagement du délit dit « de solidarité », avec un amendement prévoyant des « exemptions » à ce délit, mais aussi la possibilité pour les demandeurs d’asile de travailler dès six mois après le début de leurs démarches.

Comment se sont déroulés les débats ?

Les députés de droite, des Républicains au Front National, ont dominé les débats, usant de tout le temps de parole qui leur était alloué pour mener une vraie bataille des mots en dénonçant un texte laxiste et immigrationiste. L’opposition de gauche n’était pas en reste quant à elle puisqu’elle a également participé de manière très active aux débats, dénonçant quand à elle un texte extrémiste et inhumain. Au sein du groupe LREM, la tension était également palpable puisque ce texte a semblé loin de faire l’unanimité dans la majorité. Une centaine de députés LREM étaient absents lors du vote, 14 se sont abstenus et un seul a voté contre le projet de loi avant d’annoncer son départ du groupe LREM, prenant de court ceux qui souhaitaient l’évincer. Première grande crise donc pour le gouvernement et sa majorité parlementaire qui pour la première fois depuis l’élection d’Emmanuel Macron n’a pas montré un front uni.

Attaque au camion dans le centre ville de Toronto

Hier soir vers 19h30 heure française, un homme au volant d’une camionnette commence son acte terroriste, Sur les rues les plus passantes de Toronto, pleine de monde à cette heure de déjeuner 13h26, il poursuit son chemin sur plus de 3 km et pendant 25 minutes. Finalement il sort de la camionnette et demande au policier de lui tirer dans la tête mais ce dernier le maîtrise sans le blesser.

Quelle est le bilan et que savons nous du terroriste ?

Le bilan est lourd 10 morts et 15 blessés graves dont 4 avec le pronostic vital engagé. L’assaillant lui serait Alek Minassian 25 ans. Un ancien développeur d’application pour téléphone intelligent à son compte. Cependant selon le ministre de la sécurité publique ce n’est pas un acte d’un individu radicalisé ou bien envoyé par l’état islamique car cela n’est apparemment je cite « aucunement liés à la sécurité nationale ». En effet selon les premières informations il n’était pas fiché dans les bases de données du terrorisme.

Quelles sont les réactions des politiques Gauthier ?

Elles sont comme celle de Justin Trudeau je cite : « Nos pensées accompagnent tous ceux et celles touchés par le terrible incident qui est survenu à l’intersection Yonge et Finch à Toronto.» Elles sont dans l’émotion et dans les condoléances et absolument dans la réaction ou dans l’action politique.Affaire à suivre.

BRÈVES DE FRANCE


L’INSTITUT MONTAIGNE s’internationalise.

Ce Think Tank, en novlangue anglicisée, est le groupe de réflexion le mieux vu parmi les chefs d’entreprises. Il est présidé par Henri de Castries et censé être apolitique. En réalité, il est surtout connu pour être proche du CAC40, libéral et progressiste en terme d’immigration. En 2016 par exemple, l’Institut Montaigne proposait d’étendre le concordat à l’islam en Alsace-Moselle ou encore enseigner l’arabe à l’école publique. Le groupe s’internationalise aujourd’hui comme l’indique la lettre de l’Expansion. Il s’est d’abord rapproché d’un autre groupe londonien, la Chatham House dont les réunions sont tenues secrètes. Il a lancé un site internet en anglais. Il reçoit également son premier visiteur émérite étranger. Il s’agit de Strobe Talbott, ancien président de la Brookings Institution, un groupe de réflexion pro-mondialisation puissant aux États-Unis.

La grève à la SNCF pourrait être reconduite en juillet et en août

Ce mardi marque le dixième jour de la grève lancée par l’intersyndicale SNCF pour protester contre le projet de réforme de la SNCF. Le gouvernement s’est opposé à une réunion tripartite voulue par les syndicats et qui impliquerait également le patronat du rail et l’union des transports publics et ferroviaires. Suite à ce refus, les responsables syndicalistes brandissent à présent la menace de maintenir ce calendrier de grève également en juillet et en août. Le patron de la SNCF a néanmoins affirmé que cette menace ne serait pas mise à exécution, indiquant qu’aucun jour de grève ne serait payé.

L’université Montpellier III « évacuée » sans difficultés par la police

Vendredi dernier, l’université de Tolbiac, lieu où l’anarchie régnait l’anarchie depuis plusieurs semaines, a été évacuée par les force de police. Les opérations policières se sont poursuivies ce lundi 23 avril au matin dans les universités de Montpellier et de Grenoble. Le blocage de l’université Paul Valérie/Montpellier III avait été proclamé pour une durée illimitée par un vote de son assemblée dite « générale ». L’évacuation de ce lundi s’est pourtant déroulée sans heurts, la faculté ayant été désertée pour les vacances par les valeureux défenseurs de l’université pour tous. Cette anecdote pourrait prêter à sourire si l’opération policière n’avait pas mobilisé près de 50 CRS et si les premières estimations des dégâts ne se situaient pas entre 250 000 et 300 000 euros. Pour ce qui est de l’université de Grenoble, une quarantaine de manifestants ont tentés de perturber le dérouler des examens et des cours avant d’être délogé par les forces de polices. A l’heure actuelle, la faculté de sciences humaines de Poitiers est bloquée et celle de Lyon II n’a pas rouvert ses portes à l’issu des vacances.

Le nouveau long courrier d’Airbus a effectué son premier vol

L’A350-900 Ultra Long Range a bouclé son premier vol d’essai ce lundi. Dernier né de la gamme des Airbus A350, il peut couvrir 18000 km de distance de vol, soit 3000 de plus que la version classique. Son autonomie record pour un long courrier ouvrira des nouvelles possibilités de lignes directes comme New York – Singapour. Airbus s’affirme ainsi sur le marché des long-courriers jusqu’ici quelque peu dominé par le Boeing 787, concurrent direct de l’A350.

La police municipale de la commune de Wissous ne sera plus armée

Le 8 avril dernier, Richard Trinquier, maire debout la France de Wissous dans l’Essonne s’était opposé, sabre japonais à la main et arme de poing dissimulée sous son gilet pare-balles, à l’installation de gitans sur le parking d’une crèche privée de sa ville. Trois policiers municipaux l’accompagnaient alors. A la suite de cette altercation, Josiane Chevalier, préfète de l’Essonne, a décidé par un arrêté en date du 19 avril d’abroger l’autorisation accordée à la commune d’acquérir, détenir et conserver des armes destinées à sa police municipale. Le Syndicat de Défense de policiers municipaux (SDPM) a qualifié cette décision « scandaleuse et ubuesque ».

Des migrants délogés de la place centrale de Mythilène après des heurts avec les habitants

Depuis mardi dernier près de 200 Afghans et leurs familles campaient sur la place centrale de la ville de Mythilène, chef-lieu de l’île grecque de Lesbos, pour protester contre les conditions de séjour sur l’île et demander leur transfert sur le continent. Des échauffourées ont débuté vendredi soir à la suite d’un appel au rassemblement du groupe « Mouvement patriotique » et à l’arrivé d’anarchistes venu prêter main forte aux migrants. Tôt lundi matin, les CRS grecs ont finalement été contraint de débuter l’évacuation des migrants de la place.

Les remparts de Carcassonne de nouveau assaillis

Ce n’est ni à Charlemagne, ni à l’armée des croisés, ni même aux sarrasins que l’on doit cette attaque mais à l’art contemporain. Visible depuis le 18 Avril, une je cite « œuvre » de l’artiste contemporain Felice Varini ne saurait y passer inaperçue tant sa présence défigure la forteresse. Cette « œuvre » ne fait pas que des heureux parmi les habitants de la cité fortifiée. Même si la réalisation est en grande partie indirectement financée par les résidents eux-mêmes, le directeur du développement culturel du centre des monuments nationaux CMN, Edouard de Lumley a déclaré je cite qu’il « ne communique pas sur le budget des œuvres, c’est un principe ». Ce dernier a néanmoins convenu qu’il s’agissait, je cite « d’un projet important ». Une œuvre contemporaine de plus donc qui ne pourrait-être considérée comme telle si elle ne prenait pas place dans l’écrin que constitue pour elle l’architecture grandiose de la cité de Carcassonne.

 

NOUVELLES DU MONDE


L’Algérie laisse en liberté un imam salafiste expulsé de France.

El Hadi Doudi, prédicateur salafiste 63 ans, a été expulsé la semaine dernière. Sa mosquée, As-Sounna, l’une des cinq plus vastes de Marseille, a été fermée en raison des discours de l’imam, notamment contre les mécréants et les juifs. Son expulsion s’est déroulée avec l’accord de la Cour européenne des droits de l’Homme, devant laquelle son avocat s’insurgeait du risque de tortures ou de traitements inhumains encouru par son client en Algérie. Il doit être rassuré puisque son client se promène actuellement librement en Algérie. A son arrivée, il a été interrogé, comme le veut la routine puis relâché. Il y a quelques mois, le ministre algérien des Affaires étrangères déclarait pourtant à l’UE que son pays ferait tout pour la coopération autour de la lutte contre le terrorisme.

Angela Merkel dénonce l’antisémitisme des immigrés d’origine arabe

La chancelière allemande a accordé une interview à une chaîne de télévision israélienne, suite à l’agression d’un jeune homme portant une kippa ce jeudi à Berlin commise par des clandestins syriens. Elle a reconnu que “les réfugiés et personnes d’origine arabe amenaient une autre forme d’antisémitisme dans le pays”. Les différences culturelles dénoncées par madame Merkel sont un aveu couvert de l’échec de l’intégration des millions d’immigrés amenés en Allemagne sous son gouvernement. Il est tout de même intéressant de noter que le fait que ce point ait été soulevé suite à une légère l’agression d’un jeune d’origine israélienne. Les dizaines d’agressions sexuelles commises par des immigrés à Cologne le soir du nouvel an, ou les meurtres commis par des afghans à Fribourg et Kandel n’étaient manifestement pas aussi dignes d’intérêt.

Une lettre de Wagner jugée antisémite mise aux enchères à Jérusalem

Une lettre rédigée par le légendaire compositeur allemand sera vendue aux enchères aujourd’hui à Jérusalem rapporte le figaro. Dans ce courrier le compositeur avertit son correspondant contre je cite « l’influence juive » dans le domaine culturelle. Meron Eren, co-fondateur de la maison de vente Kedem, détentrice de la lettre, a déclaré au micro de l’AFP je cite : « Si Wagner savait qu’un juif barbu à Jérusalem faisait des affaires avec sa lettre, il se retournerait dans sa tombe» fin de citation.

Le djihadiste du Bataclan Abdeslam condamné à 20 ans de prison

Salah Abdeslam est le dernier Djihadiste encore en vie ayant participé au massacre du bataclan en novembre 2015. Il a été arrêté 4 mois après dans le quartier de Molenbeek à Bruxelles. Trois jours avant, il avait participé à une fusillade lors d’une enquête de routine de la police. Hier le terroriste a été condamné à 20 ans de prison en raison de cette fusillade et de la participation à la préparation des attentats du 22 mars à Bruxelles par le tribunal correctionnel de cette même ville. Il sera détenu en France en attendant le jugement plus général prévu en 2020 sur les suspects des actes terroristes de novembre 2015 à Paris.

Belgique : L’attitude provocante du fondateur du parti ISLAM sur un plateau télé

Redouane Ahrouch, candidat lors de la campagne électoral des communales et invité pour l’occasion, a refusé d’être maquillé par une femme avant d’entrer sur le plateau et a tout le long des échanges, refusé de regarder dans les yeux les femmes présentes sur le plateau. Il justifie ces écarts à la politesse élémentaire occidentale en expliquant que ce sont ses valeurs qui lui imposent cette conduite. Il a de plus expliqué qu’il voulait instaurer une charria occidentale ainsi propose-t-il comme mesure concrète de séparer les hommes et les femmes dans le bus.

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

► Libre Journal de la Musique et de la Culture

12:00 13:30