BULLETIN DE REINFORMATION DU 16 AVRIL 2018

Patron d'émission   -  le 16 avril 2018

Bulletin de réinformation proposé par Henri Benoît et Florence avec la contribution d’Aymeric Lasserre et de Carl Hubert

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h.

 

 

GRANDS TITRES


 

 Frappes aériennes : Macron prétend détenir des preuves et engage la France contre d’état syrien

Dans la nuit de vendredi à samedi, la « coalition », composée des États-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France, a lancé une attaque aérienne contre l’état syrien afin de – je cite — « détruire l’arsenal chimique clandestin du régime ». Macron a déclaré : « Les faits et la responsabilité du régime syrien ne font aucun doute », bien que Donald Trump lui-même ne reconnaisse pas de preuves formelles pour le moment.

Dans une récente entrevue accordée à France 24, l’ancien ambassadeur britannique en Syrie Peter Ford, émet quelques doutes sur les accusations d’utilisation d’armes chimiques à la Ghouta le 9 avril dernier.

Selon lui, d’une part, l’origine des images et des vidéos émane d’organisations pro-islamistes et d’autre part, on ne voit guère quel aurait été l’intérêt du régime de Bachar El-Assad, à deux doigts de la victoire, de recourir à de telles armes. Enfin, en mars dernier, le chef de l’état-major russe avait prévenu qu’une mise en scène en vue d’une fausse attaque chimique se préparait.

Mais l’histoire ne se répète-t-elle pas ?

Effectivement, nous nous retrouvons dans la même situation qu’en 2013. Le massacre chimique du 21 août 2013 perpétré à la Ghouta avait alors failli provoquer une attaque de la coalition contre les forces de Bachar El-Assad. Mais une étude du MIT avait rapidement conclu que ces attaques avaient été lancées à partir d’une zone tenue par les rebelles syriens. D’où la volte-face du président Obama, puis du va-t-en guerre Hollande qui finit par renoncer à l’opération suite au désistement britannique. Et le plus étonnant c’est qu’Hollande regrette aujourd’hui de ne pas avoir attaqué tout seul la Syrie ! Dans son ouvrage « Les leçons du pouvoir » paru chez Stock il se désole de ne pas avoir mis à exécution l’opération « Hermès » destinée à punir le président syrien, et prévue le 1er septembre 2013. Et pourtant la non-implication du régime syrien dans cette attaque de 2013 ne fait plus aucun doute au sein de la communauté internationale.

Et Macron pouvait-il déclencher un acte de guerre sans le consentement du parlement ?

C’est en tout cas la pratique moderne de déclencher des actes de guerre sans déclarer la guerre. L’exécutif dispose cependant de trois jours pour informer le Parlement. Mais sans preuve et sans mandat de l’ONU, comme le souligne Mélenchon, le débat au Parlement prévu ce jour, risque d’être très tendu.

Nanterre : qui gagnera le bras de fer avec le gouvernement ?

La célèbre faculté de Nanterre, d’où est partie la contestation de mai 68 défie à nouveau le pouvoir. Les grévistes réclament l’abandon de la Loi Frédérique Vidal réformant les règles d’accès à l’Université. Après l’intervention musclée des forces de l’ordre, condamnée par Sud Education, le SNESUP, la FSU et l’UNEF, une assemblée générale auto-proclamée devait décider jeudi dernier, des mesures à prendre pour ne pas pénaliser les étudiants grévistes car les examens doivent débuter prochainement. C’est l’attribution d’une note fictive de 20/20 qui a finalement été retenue. La tension est montée d’un cran suite à la conférence de presse d’Emmanuel Macron qui a déclaré (je cite) : « les étudiants doivent comprendre une chose, c’est que s’ils veulent avoir leur examen en fin d’année, c’est mieux de les réviser parce qu’il n’y aura pas d’examen en chocolat dans la République ».

Mais l’agitation étudiante se limite-t-elle à Paris ?

Non, des blocages ont eu lieu un peu partout en France et force est de constater que les syndicats étudiants du système ont de plus en plus de mal à s’imposer : à Nancy, l’UNEF est mise en défaut et une assemblée générale vote à 70,5 % le déblocage de la fac de lettres. Mais c’est à Rennes que la consultation démocratique subit le plus net revers : pour le renouvellement des six membres « étudiants » du Conseil d’administration de l’université de Bretagne, la participation n’a été que de 1,16 % et c’est la liste « armée de Dumbledore », dont le nom fait référence à la saga d’Harry Potter, qui a remporté la majorité des sièges, l’UNEF ne remportant qu’un seul siège. Enfin samedi dernier, c’est à Montpellier, qu’une manif anti-Macron a été le théâtre de violents affrontements avec la police, se soldant par 51 interpellations. De quoi tempérer les ardeurs de celui qui voulait commémorer avec éclats les « acquis » de Mai 68 !

BRÈVES DE FRANCE


 

France : la réforme institutionnelle se précise !

C’est le 9 mai prochain que sera présenté en conseil des ministres le projet de loi sur la réforme constitutionnelle. Les premiers commentaires, suite aux révélations du journal Le Monde mettent en lumière un renforcement de l’exécutif au nom de « l’efficacité ». Ainsi le recours intempestif aux amendements devrait être plus limité et lorsque le Conseil constitutionnel sera amené à statuer sur la recevabilité d’un amendement, il ne disposera plus que de trois jours au lieu de huit.

Et quels sont les autres aspects de la réforme ?

La réduction du nombre de députés qui passerait de 577 à 404 ainsi que du nombre des sénateurs qui passerait de 348 à 244. L’introduction d’une dose de proportionnelle plafonnée à 15 %. La suppression de la Cour de Justice de la République. Le renforcement de l’indépendance des magistrats du parquet. L’inscription de la Corse dans la Constitution – ce dernier point relevant soit d’un référendum, soit d’un vote à la majorité des trois cinquièmes du Parlement réuni en Congrès à Versailles.

Des costards de Chirac livrés à des immigrants par voiture officielle.

C’est via la fondation Chirac que Yann Arthus-Bertrand, connu pour son engagement auprès des immigrants, s’est trouvé en relation avec Claude Chirac qui lui a proposé des costumes et des pulls de son père. Et selon l’Obs, une voiture officielle à la cocarde tricolore est venue livrer la marchandise à Sœur Marie-Jo, responsable d’une association caritative venant en aide aux immigrants dans le Nord Est de Paris.

Le promoteur de l’alter-mondialisme et auteur du film à succès « Human » a déclaré : «  Je trouve ça magnifique de savoir que les vêtements d’un président sont portés par des réfugiés de la Porte de la Chapelle ». Sauf qu’en absence de services de blanchisserie ambulants, la durée de vie des vêtements ainsi donnés excède rarement deux semaines avant d’être remplacés par de nouveaux dons… !

SNCF et RATP : même combat ?

Début mars certains syndicats de la RATP ont appelé à manifester aux cotés de la SNCF par solidarité mais aussi pour des motifs spécifiques : crainte d’une privatisation future et menaces sur les effectifs. Rappelons qu’il n’a jamais été question pour l’exécutif de privatiser la SNCF ou encore la RATP. D’ailleurs la grève de solidarité est considérée comme illégale en France.

L’IFRAP rappelle que le temps de travail est aligné sur celui du droit commun mais les avantages en matière d’assurance malade, de comité d’entreprise et de régime des retraites sont considérables, notamment l’âge d’ouverture des droits à la retraite qui est actuellement fixé à 50 ans pour les agents roulants. Par rapport au secteur privé non-cadre, les taux de cotisation à la RATP sont plus élevés sur la part employeur et sur la part salariale. Cependant, ce financement n’étant pas suffisant, l’Etat est obligé de verser un complément de 709 millions d’euros par an. Ainsi l’IFRAP souligne que cette subvention revient à faire une subvention d’un montant de 14.551 euros par retraité de la Régie, ce qui est encore plus qu’à la SNCF !

Étrangers : le maire du XIXe tire la sonnette d’alarme et demande à l’Etat d’agir.

Le maire du XIXe arrondissement François Dagnaud, membre du Parti Socialiste, interpelle le préfet pour que l’Etat agisse sur le camp d’immigrants qui grossit à vue d’œil sous le périphérique entre la Porte d’Aubervilliers et la Porte de la Villette. La situation sanitaire empire malgré l’installation d’un point d’eau, de toilettes et de bennes à ordures, et la perspective de la fermeture de la « bulle » de la Porte de La Chapelle risque encore d’aggraver la situation. Le préfet Michel Delpuech a rétorqué que les campements sont sur le domaine municipal et qu’à ce jour, aucune décision de justice n’a été demandée pour mettre fin à cette occupation.

Cette situation compliquée met en exergue l’incapacité de nos élites politiques à assurer une vie décente aux riverains qui font les frais d’une situation qui risque de dégénérer à tout moment.

NOUVELLES DU MONDE


 

Alexandre del Valle évoque la stratégie de la Turquie sur le conflit syrien

Alexandre del Valle, géopolitologue, consultant et essayiste, fin observateur du Moyen et du Proche-Orient a récemment analysé pour Sputnik la stratégie de la Turquie dans le conflit syrien.

Selon lui, la Turquie ne se range ni derrière la Russie ni derrière les Etats-Unis. L’unique but pour Erdogan est la défense des intérêts turcs et cela passe par une lutte contre les Kurdes. Ainsi pour parvenir à ses fins, le « sultan » Erdogan joue sur les deux tableaux. La Turquie joue à la fois la carte de l’OTAN et la carte de la Russie pour avoir le maximum de gain.

Alexandre del Valle constate que la stratégie souverainiste d’Erdogan fonctionne. Il souligne aussi qu’avec une telle stratégie la Turquie est une véritable épine dans le pied de l’Union Européenne et de l’OTAN. Il termine son analyse en expliquant que l’alliance russo-turque est tactique mais absolument pas fondée sur des valeurs communes.

L’île de Chypre connaîtra-t-elle le sort du Liban ?

Le 4 avril dernier, l’église Sainte Marie de Nicosie, capitale de Chypre, a été attaquée par une vingtaine d’immigrants musulmans qui s’en sont pris aux fidèles durant la messe. Occupée pendant trois siècles par les Ottomans malgré leur défaite à Lépante en 1571, Chypre sera plus tard intégrée à l’empire britannique en 1878, puis annexée à celui-ci par le Traité de Lausanne en 1923. Indépendante en 1960, l’île connaît une partition de fait avec la constitution en 1974 d’une République Turque de Chypre du Nord autoproclamée. Jusqu’ici les tentatives d’unification ont toutes échouées. Malgré sa place stratégique en plein cœur de la Méditerranée, Chypre n’est pas une destination prisée par les immigrants clandestins qui préfèrent tenter leur chance sur les côtes italiennes. La fragile coexistence entre les communautés turques et grecques résistera-t-elle à la pression migratoire ?

Le chiffre du jour : 1 millions d’euros

C’est le montant des dégâts causés par les pseudo-étudiants grévistes. Le montant concerne uniquement l’université de Nantes. Le cas de cette faculté est un peu spécial car elle était aussi occupée par des immigrants clandestins. Cependant les autres facultés ont aussi des factures très salées : les dégâts à Tolbiac sont estimés à plusieurs centaines de milliers d’euros et ceux de Toulouse à 370 000 euros.

En ce jour de nouvelle Lune, la bonne nouvelle du jour est astronomique !

Grâce aux images fournies par les appareils de la sonde LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter) en orbite depuis 2009, la NASA a pu reconstituer un tour complet de la Lune en très haute définition, d’Est en Ouest et du Nord au Sud. Les données collectées ont également mis en évidence la formation de quelques 180 cratères de plus de 10 mètres, par an, ce qui est bien plus que les estimations antérieures…

Merci de nous avoir écoutés. Nous vous donnons rendez-vous demain à 7h15 pour un nouveau bulletin de ré-information sur Radio Courtoisie. La vie est belle !

 

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

♫ Musique

10:30 10:45