BULLETIN DE REINFORMATION DU 13 AVRIL 2018

Patron d'émission   -  le 13 avril 2018

Bulletin de réinformation proposé par Erika Gauthier et Alix Lachouette avec la contribution de Sophie Lachouette, Christian Bibeur, Yvain Lelyonnais, Raoul d’Andresy et Alix Wald

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h.

 

 

GRANDS TITRES


Double victoire pour le gouvernement syrien

Depuis samedi et l’accusation d’utilisation d’armes chimiques portée contre le gouvernement syrien, la situation de celui-ci est pour le moins délicate. Elle s’est tout de même améliorée ce jeudi. Le régime syrien a en effet remporté une victoire militaire très symbolique, puisque le drapeau syrien flotte à présent sur Douma.

La prise de cette ville, ultime poche de résistance des opposants salafistes dans la région, conclut ainsi la reconquête de la Ghouta entreprise il y a plus de cinq ans par le gouvernement syrien. Les combattants ennemis n’ont fait que se replier plus au Nord dans des zones encore acquises au Front Al Nosra.

L’image du drapeau syrien flottant sur le dernier fief insurgé de la région reste néanmoins un message fort, qui pourrait contrebalancer légèrement la tendance médiatique de ces derniers jours.

La seconde bonne nouvelle pour le gouvernement syrien est la prudente volte face entreprise par certaines grandes puissances occidentales.

En effet, plusieurs dirigeants avaient des ripostes promises à cette attaque chimique présumée. 

Alors qu’un front quasiment unanime se dressait contre eux et leur promettait des représailles militaires immédiates, celui-ci semble se fissurer. Mme Merkel a déclaré que l’Allemagne ne participerait pas à des actions militaires contre le régime d’Al Assad. Mr Macron, qui avait déclaré en début de semaine faire une annonce dans les prochains jours à ce sujet, a reporté sa décision, déclarant attendre d’avoir vérifié toutes les informations. Même Mr Trump, qui avait promis le pire, a lui aussi temporisé, préférant se féliciter que la région soit débarrassée de l’État Islamique.

L’ensemble de la communauté occidentale semblait d’ores et déjà convaincue que cette attaque chimique ne pouvait être que l’œuvre du gouvernement syrien.

Celui-ci a donc tout à gagner à voir la situation se tasser et les enquêtes se prolonger, ne pouvant guère être accusé plus encore. Il pourra ainsi dans le même temps continuer à œuvrer à la reconquête du reste de son territoire encore aux mains des salafistes.

Emmanuel Macron est passé au JT de 13 heures

Hier, Emmanuel Macron était l’invité de Jean-Pierre Pernaut sur la chaîne TF1. Il s’est exprimé en direct d’une école de Berd’huis, commune de l’Orne. C’est le troisième entretien télévisé donné par le chef de l’État depuis le début de son quinquennat.

Qu’est-ce qui a donc décidé Emmanuel Macron ?

Il suffit de regarder l’horaire choisi par le président et d’analyser le public de ce journal. En choisissant 13 heures, il s’adressait avant tout aux retraités, aux ruraux et aux classes populaires. Le choix d’une école de campagne est aussi dans cette logique.  Philippe Morand, rédacteur en chef adjoint du service politique de la chaîne « Si nous avons choisi Berd’huis, c’est parce qu’il s’agit d’une commune très représentative de ce que vivent les territoires ruraux : elle fait de gros efforts pour maintenir ses services publics, même si elle a perdu son bureau de poste en 2017, elle se bat pour garder ses commerces de proximité… ». Un enjeu donc, reconquérir la campagne !Oui, et il faut également noter l’amplification des mouvements de contestation, à la SNCF, l’université ou dans les maisons de retraite.

Et quelles sont les informations à retenir ?

Ce qu’il faut retenir, c’est surtout le vide de cet entretien d’un peu plus d’une heure. S’il dit avoir conscience des efforts demandés aux retraités, et affirme de ne pas abandonner la ruralité, très peu d’annonces ou de changements ne ressortent de son discours. Les seules annonces furent la suppression du « forfait social » pour les entreprises de moins de 250 salariés qui ont un accord d’intéressement d’ici janvier 2019 et la volonté de suppression de la taxe d’habitation d’ici la fin du quinquennat. A propos de la réforme SNCF, Emmanuel Macron appelle au calme, tandis qu’il ne prévoit aucune indulgence pour les étudiants manifestants. Pour la réduction de la vitesse à 80 km/h sur les petites routes,  « si dans deux ans ça ne marche pas, on arrêtera partout ». Finalement, en ce qui concerne la Syrie, le Président affirme qu’il y a eu usage d’armes chimiques, et qu’il prendrait des décisions « en temps voulu ».

Bref, beaucoup de langue de bois…

Oui. On peut noter que ses paroles à propos de l’Islam de France n’ont pas beaucoup été relayées par la presse, « Nous allons prendre des décisions conjointes avec l’Arabie Saoudite ». Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, s’indigne notamment à propos des annonces sur la hausse de la CSG et des taxes.  Toujours selon M. Dupont-Aignan, « Il a un ton condescendant, il nous parle comme à des enfants». Coïncidence si le président se trouvait dans une école ?

BRÈVES DE FRANCE


60 millions de consommateurs met en garde contre les aliments “ultra-transformés

Rappelons que ce qu’on appelle “aliment ultra-transformé” désigne une nourriture fabriquée avec peu de matières premières brutes (œuf, lait etc.). En compensation il contient beaucoup d’additifs de façon à leurrer le goût du consommateur pour un coût le plus réduit possible. 

Un hors-série de la revue 60 millions de consommateurs propose donc à ses lecteurs de mieux débusquer les sucres, sels, graisses et additifs cachés dans ces aliments industriels. Du chocolat en poudre qui contient plus de sucre que de cacao, aux additifs interdits dans les yaourts, la revue épingle donc plus de 100 produits de grande consommation ! L’association nationale des industries alimentaires accuse cette revue “d’alimenter les peurs”. 60 millions de consommateurs est éditée par l’Institut national de la consommation, (un établissement public dépendant du ministère en charge de la consommation)

Le niveau des écoliers français est catastrophique

Une enquête du conseil d’évaluation du système scolaire (Cnesco) a rapporté une baisse du niveau de français des écoliers. Par exemple en CM2 pour une dictée de 5 lignes, un tiers des élèves faisait moins de 5 fautes et une minorité de copies étaient remplies de fautes dans les années 80. Aujourd’hui seuls 8% des élèves ne font pas de fautes. L’étude porte également sur la capacité des élèves à écrire rapidement en formant correctement les lettres, à rédiger un texte cohérent mais également à formuler une réponse orale à une question ouverte : partout les résultats sont préoccupants. En cause, selon l’organisme : l’impasse des enseignants sur la rédaction au profit d’exercices aux réponses plus courtes mais également la prolifération des écrans dans des classes d’âge toujours plus jeunes. Le journal Libération a de son côté pris parti en faveur de l’outil numérique en publiant une étude selon laquelle les jeunes qui passent leurs soirées à échanger des messages électroniques sont justement ceux qui réussissent le mieux en orthographe.

Frappe aérienne française… dans le Loiret, non pas en Syrie !

Mardi dans le Loiret, un site de production de l’équipementier automobile Faurecia a accidentellement été touché par une bombe d’entraînement, faisant deux blessés légers. « Un des emports factices s’est désolidarisé de l’avion sans qu’aucune procédure de largage n’ait été engagée par l’équipage » a déclaré le colonel Olivier Celo, porte-parole de l’armée de l’Air, avant de présenter des excuses aux blessés. « On ne s’explique pas les raisons de ce décrochage, c’est un fait rarissime » a-t-il ajouté. Le parquet militaire de paris a diligenté une enquête judiciaire. De son côté l’armée de l’air a ouvert une enquête technique. 

Sibyle Veil prend la tête de radio France

Le CSA a désigné hier Sibyle Veil pour diriger le groupe audiovisuel public pendant les cinq années à venir. Elle était directrice déléguée aux opérations et finances de Radio France depuis 2015. Elle succède à Mathieu Gallet révoqué fin janvier après une condamnation pour favoritisme lorsqu’il dirigeait l’INA. Épouse du petit-fils de Simone Veil, Sybile Veil est diplômée de l’ENA de la même promotion que celle d’Emmanuel Macron. Elle a travaillé au Conseil d’État puis conseillé Nicolas Sarkozy à l’Élysée.

NOUVELLES DU MONDE


Sécheresse et conservateurs, les corps ne se décomposent plus dans les cimetières.

Récemment, de nombreux cimetières situés en Allemagne, en Autriche ou encore en Suisse ont déclarés ne plus pouvoir accepter de nouvelles inhumations. Pourquoi ? Une étude menée en Allemagne révèle que certains corps placés là depuis plus de 40 ans ne sont toujours pas entièrement décomposés, alors que le processus naturel dure une dizaine d’années ! Les causes sont diverses et variées : trop de conservateurs dans les corps, taux élevés de pollution et de pesticides dans la terre… C’est surtout le manque d’humidité en sous-sol qui a retenu l’attention des scientifiques. Le corps se « momifie », pouvant alors résister au processus de décomposition naturel pendant des années, voire plus…

Chine : le transhumanisme, c’est maintenant !

Le petit Tian Tian a vu le jour le 9 décembre dernier en Chine. Pourtant, ses parents sont décédés depuis déjà 4 ans dans un accident de la route. Les grands-parents du nouveau-né ont eu accès aux embryons que les parents avaient fait congeler avant leur décès. Ils sont alors allés au Laos pour faire appel aux services d’une mère porteuse, la GPA étant interdite en Chine. Ces derniers se réjouissent du vide que va combler ce bébé après la perte de leur enfant unique. Le temps que Tian Tian grandisse, les grands ont décidé de lui cacher ses racines et de lui raconter que ses parents vivent à l’étranger.

Un Juif éthiopien devra payer une caution pour prouver qu’il quittera Israël

Israël a trouvé une solution pour réguler l’immigration d’Afrique tout en permettant l’entrée ponctuelle sur son sol : le pays demande une caution ! C’est ce qu’on apprend grâce à Sintayehu Shafrao, 18 ans. Il doit représenter les Falash Mura, des Ethiopiens qui se disent être des descendants des Hébreux, lors d’un un jeu-concours en Israël : le quiz biblique annuel international. La finale est organisée pour célébrer le Jour de l’Indépendance d’Israël. Mais Israël redoute que ce jeune homme une fois à Jérusalem pour l’événement, ne décide d’y rejoindre des proches et d’y rester définitivement. Il doit donc verser une caution s’élevant à des milliers de shekels à l’état juif qui ne lui remboursera qu’après son départ du pays !

Le chiffre du jour est 798.000 euros.

Presque 800 000 euros, c’est le prix d’une chapelle bretonne mise en vente ! Il s’agit de la chapelle de la mairie de Kerfeunteun, à Quimper, dans le Finistère. Depuis 2005, l’édifice du 19ème siècle qui n’a jamais été classé monument historique, a été désacralisé puis vendu à des propriétaires privés. Ceux-ci y ont organisé des expositions et des spectacles avant de mettre en vente les 1000 m2 de la petite église avec son parking et son séminaire attenants.

ÉPHÉMÉRIDE


C’était un 13 avril

C’était le 13 avril 1943 que la radio allemande annonçait la découverte dans la forêt de Katyn, de plusieurs milliers de corps d’officiers polonais assassinés d’une balle dans la tête. Au procès de Nuremberg en 1946, les Soviétiques obtiendront que ce crime contre l’humanité soit attribué aux Allemands. Mais l’histoire est taquine car c’est aussi un 13 avril, le 13 avril 1990, que l’agence Tass confirme la responsabilité soviétique dans ce massacre. Finalement, avec l’aval de la Croix Rouge et sur ordre de Staline, c’est toute l’élite militaire polonaise (environ 15000 officiers) qui a été suppliciée. Bref, aujourd’hui, 2 éphémérides en une qui nous rappellent qu’à 44 années d’écart, la vérité est bien souvent différente.

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR


La bonne nouvelle du jour est cinématographique !

Le film “On a 20 ans pour changer le monde” est sorti au cinéma hier ! Dans la veine des films écolo-positifs, ce documentaire tente de démontrer qu’un nouveau modèle d’agriculture est possible.  Des champs aux ministères, le film suit ces hommes qui défendent une production sans pesticides et de manière durable. Ces hommes qui luttent contre une campagne morte, saturée de produits chimiques et déshumanisée. Il est distribué en métropole à Bordeaux, Lyon, Paris mais également à Rodez, Agen, ou Carcassonne.

Merci de nous avoir écoutés. Nous vous donnons rendez-vous lundi matin à 7h15 pour un nouveau bulletin de réinformation sur Radio Courtoisie bien sur. Et d’ici là, nous vous souhaitons un excellent week-end.

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

► Réinformation

07:15 07:30