BULLETIN DE REINFORMATION DU 19 MARS 2018

Patron d'émission   -  le 19 mars 2018

Bulletin de réinformation proposé par Kirkor Sureken et François René, avec la contribution d’Aliénor Lgardère et de Carl Hubert

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 

 

GRANDS TITRES


  • Vladimir Poutine largement réélu à la présidence de la Fédération de Russie
  • Toujours pas de preuve de l’implication russe dans la tentative d’assassinat de Skripal
  • Selon le Premier ministre hongrois, l’Europe occidentale baisse les bras face à “l’invasion” en provenance du tiers monde

 

Vladimir Poutine largement réélu à la présidence de la Fédération de Russie

Le président sortant est en effet ressorti vainqueur du premier tour avec environ 75% des voix. Un résultat record car il s’agit du plus haut pourcentage depuis la première élection présidentielle post-soviétique en 1991. Le précédent record datait de l’élection de 2004 : Poutine avait alors remporté un deuxième mandat avec 71% des voix.

Frappé par la limite des deux mandats consécutifs, il avait cédé la place à Dmitri Medvedev en 2008.

Avant d’être à nouveau élu en 2012. Puis en 2018 pour un 4ème et sans doute dernier mandat. Actuellement âgé de 65 ans, Vladimir Poutine aura en effet 71 ans s’il va au bout de son nouveau mandat, dont la durée est désormais de six ans. On imagine difficilement qu’il puisse réaliser un nouveau chassé-croisé avec Medvedev en 2024 et revenir en 2030 !

Les médias de l’oligarchie occidentale remettent néanmoins en cause la sincérité du scrutin…

Compte tenu de l’ampleur de l’avance de Poutine, il n’y a pourtant aucun doute sur sa légitimité. On notera d’ailleurs que la participation était importante et devrait dépasser les 65% d’il y a six ans. Il y avait cette année huit candidats, soit trois de plus que la fois précédente, les conditions de candidature ayant été allégées. Il n’y a guère que l’agitateur Alexei Navalny qui n’a pu concourir en raison de sa condamnation pour escroquerie.

Les médias de propagande étaient aussi prompts l’an dernier à vilipender François Fillon ou Marine Le Pen, supposés malhonnêtes, qu’à regretter l’absence de l’escroc Navalny.

Qui ne représente pourtant pas grand chose. Hier, c’est d’ailleurs le candidat communiste qui est arrivé en 2ème position, avec 11%. Le nationaliste Jirinovski arrive 3ème, avec 7%. Quant au déroulement du scrutin, les médias russophobes qui s’étonnent de ce que des citoyens aient été fermement incités à voter ne se sont pas offusqués quand les Autrichiens ont fait voter en masse les maisons de retraite contre le candidat populiste Hofer l’an dernier…

Même l’ONG Golos, qui dit avoir relevé plus de 2600 irrégularités, reconnaît que les élections sont plus sincères qu’en 2012.

Le suspense porte désormais sur le nom du prochain Premier ministre, qui pourrait éventuellement succéder un jour à Poutine. Le Premier ministre sortant, Dmitri Medvedev, pourrait être reconduit.

Toujours pas de preuve de l’implication russe dans la tentative d’assassinat de Skripal

Selon l’ancien diplomate britannique Craig Murray, sur le site WhatDoesItMean, l’agent double russe Sergei Skripal et sa fille ont subi une tentative d’assassinat par le MI6 parce qu’il voulait racheter son retour en Russie, contre la fourniture à la Russie de documents en sa possession, prouvant que le dossier de la fausse collusion « Trump-Russie » ou « RussiaGate » a été complètement monté par le MI6.

Le fameux poison neurotoxique n’est-il pas d’origine russe ?

Le gouvernement britannique prétend que le gaz utilisé est un agent neurotoxique Novichok qui a été produit seulement dans l’ex-Union soviétique. Or la seule usine d’armes chimiques soviétique qui produisait ce gaz se trouvait dans l’ex-territoire soviétique d’Ouzbekistan. Laquelle usine d’armes chimiques a été démantelée par les Etats-Unis après l’effondrement de l’Union soviétique.

Des scientifiques britanniques refusent de relier le gaz neurotoxique à la Russie, malgré les pressions

Les scientifiques de Porton Down qui est le laboratoire scientifique du Ministère de la Défense britannique ne sont pas capables d’affirmer que le gaz neurotoxique comme étant de fabrication russe. La formulation « d’un type développé par la Russie » a été convenue comme un compromis. A noter le terme employé « développé » et non « conçu », « produit » ou « fabriqué ».

Quelles sont les raisons de l’hystérie britannique ?

Elles sont multiples :

D’abord atteindre à l’image de la Russie dans le concert des nations, malgré et surtout dû au succès de son intervention en Syrie qui a bloqué les velléités des Etats-Unis suivis de la Grande Bretagne et de la France.

Ensuite, s’immiscer quelque peu dans l’élection russe en faisant porter à Poutine, ancien espion du KGB, les pratiques d’une autre ère propre aux films de série B pour ternir son image.

Enfin, Theresa May essaye vraisemblablement de reconsolider son autorité sur la scène politique britannique.

Selon le Premier ministre hongrois, l’Europe occidentale baisse les bras face à “l’invasion” en provenance du tiers monde

Lu sur le site du the New Observer Online, selon le Premier ministre Victor Orban qui s’adressait à un demi million de ses partisans lors de la fête national hongroise la semaine dernière : « l’Europe a déposé les armes face à l’invasion migratoire venant d’Afrique et du moyen Orient. (…) La plus grande des batailles est devant nous, il y a des gens qui veulent prendre notre pays. Non pas par un trait de plume, comme ça s’est passé à Trianon il y a cent ans, mais que nous cédions notre pays à d’autres sur une période de quelques décennies. »

Des paroles très dures contre l’oligarchie mondiale

Je cite « Leurs visages ne sont pas invisibles, mais cachés ; ils ne se battent pas à la loyale, mais emploient la ruse ; ils ne sont pas respectables et sans principe, ils ne sont pas nationaux, mais internationaux ; ils ne croient pas au travail, mais à la spéculation ; ils n’ont pas de patrie, mais pensent que le monde entier leur appartient » fin de citation.

C’est l’Europe de Bruxelles qui est visée en filigrane

Avec un discours fustigeant la politique européenne de l’immigration d’origine extra-européenne soumis à la doxa de l’oligarchie mondiale, Orban se dresse en porte parole des pays sceptiques au regard des institutions de l’Union européenne. La crise de fonctionnement de ces institutions ne fait que se confirmer.

BRÈVES DE FRANCE


La réforme de la SNCF nécessaire pour s’adapter à une directive de l’Union Européenne

Le désendettement du système ferroviaire et la qualité du service public rendu aux usagers sont des arguments régulièrement utilisés pour justifier la libéralisation du rail.

Mais les véritables raisons de cette libéralisation se sont imposées dès 2001 par les directives européennes qui comprennent quatre paquets successifs :

  • le 1er paquet dit « infrastructure » : ouverture à la concurrence du fret international ;
  • le 2ème paquet ferroviaire : ouverture à la concurrence de toute l’activité fret ;
  • le 3ème paquet ferroviaire : ouverture à la concurrence du transport international des voyageurs ;
  • le 4ème paquet ferroviaire est l’achèvement de l’espace ferroviaire unique européen d’ici 2023.

Ainsi, les menaces de grèves perlées des cheminots risquent de ne pas être efficaces, dès lors que le gouvernement est tenu de préparer la SNCF à l’ouverture totale à la concurrence décidée à Bruxelles.

Le meilleur pâtissier du monde ouvre une boutique à Paris

La pâtisserie française est une référence dans le monde de la gastronomie. Et cette année, c’est le Français Cédric Grolet qui a été élu « meilleur chef pâtissier de restaurant du monde » par la prestigieuse association « Les grandes tables du monde ». Ce trentenaire est le chef pâtissier du prestigieux hôtel Meurice, au cœur du 1er arrondissement. C’est dans le laboratoire du Meurice que va ouvrir une boutique permettant au grand public de repartir avec une création du grand chef préparée à la minute, c’est-à-dire montée devant le client. Une grande première que tous les férus de haute pâtisserie devraient s’arracher.

Renaud Camus assigne Yann Moix en justice

Yann Moix est assigné en justice par l’écrivain Renaud Camus. Le chroniqueur avait qualifié Camus de « misanthrope » et d’ « antisémite » dans l’émission On n’est pas couché de juin 2017. Yann Moix y livrait en effet son opinion sur le dernier ouvrage de Charles Consigny. Relevant un passage du livre dans lequel Renaud Camus était mentionné, Yann Moix s’étonnait alors que le théoricien du « grand remplacement » soit évoqué par l’auteur : « [Il est] en tout cas raciste : ses idées, et notamment sa théorie du grand remplacement, sont reprises par le Front national », avait assuré Yann Moix. Marine Le Pen estime pourtant que les discours dénonçant un « grand remplacement » relèvent du « complotisme ».

NOUVELLES DU MONDE


Les « rebelles modérés » de la Ghouta

Thierry Meyssan propose sur le site Voltairenet.org un décryptage des rebelles supposés modérés qui combattent dans la Ghouta orientale.

Selon les gouvernements britannique et français, ils seraient trois groupes armés : l’Armée de l’islam, la Légion Rahman et Ahrar el-Cham.

Ces trois groupes n’ont aucune différence idéologique. Tous se réclament de la pensée des Frères musulmans. Selon eux, la vie quotidienne se divise entre ce qui est licite d’un point de vue de leur islam et ce qui ne l’est pas.

Il existe cependant des différences entre les trois groupes à propos de la manière dont ils peuvent traiter les gens qui ne partagent pas leur point de vue. Quoi qu’il en soit, il n’y a plus personne qui vive sous leur domination sans être sunnite.

Ce sont ces gens là que certains gouvernements occidentaux, notamment français, soutenaient contre le dictateur Assad.

Le général McMaster pourrait être renvoyé pour avoir participé à un complot

On peut lire sur le site du Réseau Voltaire que le conseiller de Sécurité nationale, le général H.R. McMaster, sera renvoyé incessamment. La Maison-Blanche aurait acquis la certitude qu’il aurait participé à un « complot » ourdi par le secrétaire d’État, Rex Tillerson, et le Royaume-Uni.

Le secrétaire général de la Maison-Blanche, le général John Kelly, pourrait être également remercié pour ne pas avoir su contrôler son équipe.

Seule certitude à ce jour : le président Trump a remercié assez brutalement son ministre des affaires étrangères Rex Tillerson.

La citation du jour est de Benjamin Franklin

« La bière est la preuve que Dieu nous aime et veut que nous soyons heureux. »

La bonne nouvelle du jour est éditoriale

C’est la sortie du livre en anglais Tell the Truth and Shame the Devil « Dites la Vérité et faites honte au Diable » de Gerard Menuhin, fils du célèbre violoniste Yehudi Menuin.

Il constate que les citoyens ont été écartés de la gestion du pays, qu’ils vivent en démocratie, république, théocratie ou dictature. Pendant ce temps l’élite mondiale s’enrichit alors que les véritables créateurs de richesse qui sont les travailleurs souffrent.

Comment avons-nous rendu notre monde orwelien? Qui pourrait arrêter cela et que pouvons-nous faire ?

Il tente d’y répondre dans un livre de 457 pages qu’on peut trouver sur le site de The Barnes Review pour $25, en attendant la traduction française.

Merci de nous avoir écoutés. Nous vous donnons rendez-vous demain à 7h15 pour un nouveau bulletin de réinformation sur Radio Courtoisie. La vie est belle !

 

 

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

♫ Musique

11:45 12:00