BULLETIN DE REINFORMATION DU 15 FEVRIER 2018

Patron d'émission   -  le 15 février 2018

Bulletin de réinformation proposé par Erika Gauthier, Alix Lachouette et Julien d’Estrago, avec la contribution d’Aliénor Lagardère, Pierre de Montgiraud et Benjamin Wirtz.

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00.

 

 

Version texte

GRANDS TITRES

Benjamin Netanyahu dans la tourmente

Alors que la situation politique en Israël se tend depuis plusieurs mois, le Premier ministre Netanyahu est désormais menacé d’inculpation. Dans un pays marqué par l’aggravation des fractures sociales et identitaires, l’enjeu est majeur pour l’aile droite et les éléments nationalistes du gouvernement israélien.

Que reproche-t-on à Benjamin Netanyahu ?

La police israélienne recommande l’inculpation de l’homme d’État pour corruption, fraude et abus de confiance. Des membres de la famille Netanyahu auraient ainsi profité de pots-de-vin, essentiellement en nature, entre 2007 et 2016, à hauteur de 300 000 dollars. Contre cigares de luxe et bijoux, le Premier ministre aurait tenté de favoriser le producteur Arnon Milchan par son projet de réforme fiscal. Un projet auquel s’était opposé le ministère des Finances, alors dirigé par l’un des principaux adversaires de Netanyahu, le « centriste » Yaïr Lapid. La police soupçonne également des tentatives de favoritisme au profit du principal quotidien israélien. Sara Netanyahu aurait quant à elle passé commande, avec les deniers publics, de plus de 100 000 dollars de repas…

Quelles sont les conséquences de l’affaire ?

Benjamin Netanyahu, qui domine la vie politique israélienne depuis 12 ans, nie en bloc les accusations, n’hésitant pas à les retourner contre certains de ses adversaires. Pourtant, ses opposants réclament désormais sa démission, évoquant le précédent d’Ehud Olmert en 2008. Netanyahu, qui dénonce aujourd’hui une politique de déstabilisation, avait largement participé à la chute du chef du gouvernement, alors accusé de corruption. Principal concurrent au Premier ministre, le « centriste » Yaïr Lapid pourrait bénéficier à terme de cette affaire, à condition de recevoir le soutien de partis de gouvernements, dans ce pays où règne la proportionnelle. L’enjeu est considérable, puisque Lapid est officiellement favorable à la solution des deux États, et réservé à l’égard des colonies.

Jawad Bendaoud, relaxé par le tribunal

Jawad Bendaoud a été jugé depuis le 24 janvier pour avoir mis à disposition d’Abdelhamid Abaaoud aide Chakib Akrouh, deux des cerveaux présumés des attentats du 13 novembre 2015, un squat où ils s’étaient repliés à Saint-Denis. 

Jawad Bendaoud, délinquant multirécidiviste a donc été relaxé hier. 

Initialement condamné par le ministère public à quatre ans d’emprisonnement pour « recel de malfaiteurs terroristes », Isabelle Prévost-Desprez la présidente de la 16è chambre du tribunal correctionnel de Paris a finalement déclaré qu’« il n’est pas prouvé que Jawad Bendaoud a fourni un hébergement à des terroristes ». Les deux autres prévenus : Mohamed Soumah, qui a fait l’intermédiaire entre les djihadistes et Javad Bendaoud, ainsi que Youssef Aït Boulahcen, cousin des responsables de l’attentats ont respectivement écopés de cinq et quatre ans d’emprisonnement avec maintient de détention. 

Premier procès en lien avec le 13 novembre 

Ce jugement a en effet été très attendu puisqu’il est le premier en lien avec les plus sanglants attentats commis en France qui ont fait 130 morts à Paris et St Denis le 13 décembre 2015. Mais il en tient également au succès des prévenus qui ont fait rire et consternés le public. Après l’annonce du jugement, Jawad Bendaoud a fait plusieurs gestes de victoire, souriant. Il a tapé amicalement l’épaule de gendarmes dans le box avant d’embrasser la tête de son avocat, qui était très ému.

BRÈVES DE FRANCE

Le chiffre du jour est 777…

c’est le nombre de « violences gratuites » qui sont déclarées chaque jour en France. Violences non crapuleuses c’est à dire qui n’ont pas été commises dans le but de voler. C’est un chiffre en hausse de 3,24% sur un an qui manifeste ainsi une tension sociale très importante au sein du pays. C’est une impulsivité et une agressivité grandissante qui prennent désormais le pas dans la société, même dans les situations les plus banales. Et pourtant ce chiffre ne révèle qu’une partie de la vérité musique seulement 20% des violences sont en réalité déclares. Pour Christophe Soullez, le directeur de l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales, « Les individus sont moins tolérants aux remarques et manifestent une certaine impatience. Ils acceptent moins l’autorité. », déclare-t-il. « Il ne faut pas négliger non plus l’effet de groupe qui favorise l’anonymat des auteurs d’infractions à la chaîne »

Après Sciences Po, c’est au tour de l’université d’Angers d’avoir son festival LGBT

Créé en 2017, le Mois du genre est une manifestation imaginée par l’Université d’Angers, portée par le programme de recherche GEDI (GEnre et DIscriminations sexistes et homophobes) et la mission Égalité de l’UA.

Pendant tout le mois de mars, des événements sont proposés, gratuits et ouverts à tous, permettant les échanges entre le grand public, les scientifiques et les artistes.

Il s’agit d’un événement organisé par la communauté LGBT de la faculté, qui se veut scientifique et qui masque son militantisme pourtant revendiqué derrière l’expertise prétendue des intervenants qui y sont invités. Tout cela n’est pas bien sûr sans rappeler le symétrique de cet événement qui a lieu chaque année à Sciences Po Paris à la même période : la fameuse « Semaine du genre ».

Nordahl Lelandais avoue le meurtre de la petite Maÿlis

 L’ancien militaire a avoué avoir tué «involontairement» la fillette de 9 ans, disparue fin août en Isère. Après qu’une trace de sang a été découverte dans sa voiture, le suspect a souhaité coopérer avec les enquêteurs et a indiqué où il avait déposé le corps de la petite Maëlys.

Après six mois de silence, Nordahl Lelandais a avoué mercredi avoir tué la petite Maëlys et a fourni aux enquêteurs les indications qui ont permis de retrouver des restes de la fillette à l’issue de difficiles recherches dans la montagne enneigée. L’ex-militaire de 34 ans, unique suspect dans l’affaire, a affirmé que le décès de l’enfant était «involontaire» mais a refusé dans l’immédiat de s’exprimer sur les circonstances de sa mort, a indiqué le procureur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat devant la presse. Le crâne de l’enfant et un os long ont été découverts en fin d’après-midi, a-t-il précisé.

Dernières négociations aujourd’hui sur l’assurance chômage

Les partenaires sociaux se retrouvent pour la séance conclusive de négociations sur l’assurance-chômage, au siège du Medef, ce jeudi. Les discussions promettent néanmoins d’être houleuses, en raison de l’épineuse question des contrats courts.

Syndicats et représentants du patronat vont-ils parvenir à un accord? Difficile, pour l’heure, d’anticiper le résultat des négociations sur la réforme de l’assurance-chômage qui ont débuté le 11 janvier dernier. Les partenaires sociaux se retrouvent néanmoins pour un dernier round de discussions ce jeudi, au siège du Medef.

Pour cette ultime négociation, un sujet reste surtout à «débloquer»: l’épineuse question des contrats courts. Ces derniers pèsent effet lourd sur les comptes de l’Unedic, et représentent la très grande majorité des allocataires indemnisés. Or, les contrats de moins d’un mois ont progressé de 165% entre 2000 et 2017, selon l’Unedic. La dernière proposition patronale ne prévoyait toujours pas de sanctionner les branches qui ne réguleraient pas, ou pas assez, les contrats courts. Dans sa feuille de route, le gouvernement a demandé aux partenaires sociaux d’imaginer un dispositif pour lutter contre la précarité. Il s’est dit prêt à dégainer un bonus-malus si la négociation s’avérait infructueuse sur le sujet. En clair, il s’agirait de moduler les cotisations versées par les employeurs, en fonction des coûts qu’ils font peser au régime de l’assurance-chômage, en licenciant des salariés. Aux États-Unis, ce système existe depuis 1935, comme le rappelait Le Figaro , en janvier. S’il a des effets positifs sur la stabilisation du marché de l’emploi, il pourrait décourager les entreprises à embaucher.

NOUVELLES DU MONDE

Information urgente : une tuerie fait 17 morts dans un lycée de Floride

On apprend cette nuit qu’une tuerie a fait 17 victimes dans un lycée de Floride aux Etats-Unis.

Improvisation d’une messe au village olympique

Comme nombre de polonais, les sauteurs de cette nationalité sont de fervents catholiques. Ils ont organisé une messe dimanche dans le village olympique, quelques heures après la finale sur petit tremplin. Kamil Stoch, star de la discipline et arrivé 4ème samedi, explique JE CITE « Je suis content que nous ayons eu cette opportunité. Pour quelqu’un qui est croyant, c’est très important. Nous ferons une autre messe mercredi des cendres ». Le prochain concours de saut à ski sur grand tremplin se déroulera samedi.

L’avenir des professeurs de latin et de grec serait-il en Chine ?

En 2019, l’Université de langues étrangères de Pékin lance une faculté de lettres classiques et occidentales, la première du pays. Effectivement, alors que notre société délaisse peu à peu l’étude du latin et du grec, les Chinois se prennent de passion pour ces langues classiques qui ont fondé notre civilisation occidentale. Si un curieux assiste à un cours de l’Académie de Wenli, une petite ville en Chine orientale, il pourra y voir 150 Chinois mettre tout leur enthousiasme à l’étude des vers de Virgile et d’Homère. Les Chinois ont effectivement bien compris l’intérêt du latin et du grec, aussi bien pour l’Histoire de leur pays, le développement de leur esprit critique, que la maîtrise des langues en général.

Un message du passé découvert dans une statut religieuse

Alors que des archéologues espagnols restauraient un Christ en bois, quelle ne fut pas leur surprise de découvrir à l’intérieur de la statut un message du 18e siècle ! Il s’agit de deux lettres datées de 1777 et rédigée par un certain Joachim Mingez, chapelain de la Cathédrale Bruno de Osma. Celui-ci y décrit la vie économique et culturelle de la société espagnole sous le règne de Carlos III. Les écrits font également mention de l’Inquisition espagnole et décrivent largement les épidémies qui font rage, comme la fièvre typhoïde. Ces lettres étonnantes semblent être le fruit d’une volonté de laisser comme une capsule témoin à destination des générations futures.

En Italie, la Ligue du Nord songe à quitter l’Union Européenne

D’après Yves Daoudal sur son blog, la Ligue du Nord n’exclut pas une sortie de l’Italie de l’UE si Bruxelles refuse de renégocier d’ici deux ans ses règlements en matière de fiscalité et d’immigration :

« Si d’ici là nous n’avons rien obtenu (…), nous n’excluons pas un retrait, comme la Grande-Bretagne l’a fait », a déclaré à Reuters Claudio Borghi, responsable de la politique économique au sein de la Ligue.

La coalition de droite (Forza Italia, Ligue du Nord, Frères d’Italie), devrait remporter les prochaines élections. A priori le parti de Berlusconi devrait être devant la Ligue du Nord. Mais l’inverse n’est pas exclu. Or l’accord entre ces partis stipule que c’est le parti arrivé en tête qui désigne le chef du gouvernement.

Comme on le sait, Forza Italia est moins eurosceptique que la Ligue du Nord, mais la colère gronde aussi chez Berlusconi contre la rigueur budgétaire imposée par l’UE.

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR EST CINÉMATOGRAPHIQUE !

Un beau film est sorti hier dans les salles françaises : L’Apparition met en scène Vincent Lindon à la recherche de la vérité sur des miracles qui se seraient produits dans l’Eglise catholique. Il donne de cette dernière une vision juste et respectueuse, tout en décrivant les tourments d’un homme dont la foi est ébranlée, tiraillée entre l’espérance et le doute. A voir en famille !

Merci de nous avoir écoutés. Nous vous donnons rendez-vous demain à 7h15 pour un nouveau bulletin de réinformation sur Radio Courtoisie. Advienne que pourra !

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

► Météo ♫ Musique

07:00 07:15