BULLETIN DE REINFORMATION DU 15 NOVEMBRE 2017

Patron d'émission : - le 15 novembre 2017

Bulletin de réinformation proposé par Joséphine Rivière et Jean Bernard, avec la participation de Robert Scott et Anne-Sophie Gautier

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00.

 

 

Version texte

 

Voici notre grand titre

Financement des lieux de cultes : Faut-il rendre leurs accès payant ?

C’est en tout cas, la proposition de Stéphane Bern, nommé récemment Monsieur Patrimoine par Emmanuel Macron. Pour lui, il est urgent de faire payer l’entrée des cathédrales, dans la mesure où Paris n’a plus les moyens d’entretenir son patrimoine religieux.

 

Notre-Dame-de-Paris et l’épiscopat français ont fait savoir qu’ils étaient contre cette proposition

 

Pour les Evêques de France, « Les cathédrales sont avant tout des lieux de prières, […] de paix et d’intériorité dont l’accès doit être libre. De plus, celaentamerait « la dimension de gratuité que comporte […] la rencontre avec Dieu ».

 

Pour André Friot, responsable de la communication de Notre-Dame-de-Paris, la cathédrale s’auto-suffit. Les ressources provenant des dons, des quêtes et des ventes d’objets religieux s’élèvent à 6 millions d’euros et assurent l’entretien et le fonctionnement de l’édifice.

.

A l’inverse, pour l’Observatoire du Patrimoine Religieux (OPR), il n’y a rien de choquant à faire payer les touristes

 

Pour l’OPR, en charge de la valorisation patrimoine, les touristes financent déjà indirectement les églises, en achetant des cierges ou des cartes postales. Il faudrait donc mettre fin à l’exception française et s’inspirer des pratiques de nos voisins. Il est vrai qu’en Angleterre ou à Venise, les visites de l’abbaye de Westminster ou des églises de la Cité des Doges sont payantes. 

 

Si la question du financement des lieux de cultes n’est pas nouvelle, faire payer l’entrée des cathédrales pourrait constituer une violation de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat. En effet, l’article 17 stipule que “la visite des édifices et l’exposition des objets mobiliers classés (…) ne pourront donner lieu à aucune taxe ni redevance” rappelle la sénatrice UDI Nathalie Goutlet.

 Et nous passons aux brèves de France :

Nouvelle hausse des frais bancaires pour les clients infidèles  

Si les tarifs standards n’augmenteront que légèrement en 2018, les banques sanctionneront leurs clients les moins fidèles. Le contexte de concurrence s’étant accru avec l’arrivée notamment d’Orange Bank, une banque 100% en ligne,  les banques traditionnelles grattent les cailloux en quête du moindre euro.

 

Aussi, le transfert, dans un établissement concurrent, des produits d’épargne, facturé actuellement  67 € en moyenne,  coutera désormais 90€. Dans la même veine, les comptes dits inactifs, c’est-à-dire n’enregistrant que peu ou pas de mouvements, coutera à son bénéficiaire 25€/an contre 15€ actuellement. Enfin, le coût des cartes bleues à débit immédiat augmentera également.

 

De la musique pour protéger les cultures des germes dévastateurs.

Des mélodies diffusées le soir pour protéger les courgettes ou les vignes des germes, c’est ce que propose la société GENODICS. Lors de la synthèse des protéines, les acides aminés  d’une plante produisent une mélodie spécifique. L’entreprise propose d’isoler la protéine du germe et de décrypter sa partition afin de trouver la mélodie adéquate qui empêchera sa synthèse. Si les virus et les champignons ne sont pas éradiqués, ils ne peuvent plus se développer. Cette technique s’appelle la protéodie. L’entreprise, qui propose une solution alternative aux pesticides, a déjà aidé près de 130 paysans et affiche un taux de réussite moyen de 70%.

 

De la lutte contre la fraude fiscale au flicage généralisé…

Le gouvernement vient de prendre un arrêté qui autorise Bercy à croiser de très nombreuses données personnelles : informations bancaires et patrimoniales, déclarations fiscales, ou encore des données provenant d’administrations étrangères et de « bases privées ». Il faut dire que la Direction générale des finances publiques (DGFiP) est une adepte depuis quelques années du traitement automatisé dénommé « ciblage de la fraude et valorisation des requêtes » vise déjà les contribuables professionnels depuis 2014. Il vient d’être étendu aux particuliers. Avec ce dispositif de croisement de données, l’administration fiscale cherche à détecter des signes de fraudes éventuelles (anomalies, incohérences…), afin de mieux cibler ses contrôles. En marche vers plus de surveillance généralisée !

La phrase du jour 

 

La phrase du jour nous vient de Jacques de Guillebon, rédacteur en chef du mensuel de droite « L’incorrect », à propos de la crise identitaire en Europe :« Nous en avons vu d’autres, depuis les Grandes invasions jusqu’aux Guerres de religion, en passant par la guerre de Cent ans. Nous nous en relèverons ».C’est sur cette note résolument combattive, que Jacques de Guillebon interviendra ce samedi au forum de la dissidence, sur la nécessité de déclencher une guerre nucléaire culturelle pour préserver nos mœurs et notre civilisation.

 

Chers auditeurs, ce rendez-vous est à ne pas manquer ! Il aura lieu ce samedi 18 novembre à l’espace «  New Cap Center » situé dans le 15èmearrondissement de Paris. Seront présents notamment  Jean-Yves Le Gallou, Bruno Mégret et Pierre Cassen. 

 

Et maintenant les nouvelles du monde :

Un fermier péruvien remporte la première manche dans son bras de fer avec le géant allemand RWE

C’est le pot de terre contre le pot de fer, et pourtant : un fermier Péruvien a remporté une manche dans son combat contre le géant allemand de l’énergie RWE. 

Le tribunal de Hamm a en effet jugé concluante la plainte de l’agriculteur, qui estime le groupe responsable du changement climatique observé dans la région des Andes.

Le tribunal annule ainsi les conclusions du tribunal de premier instance qui avait déclaré le dossier irrecevable, ouvrant une nouvelle page de l’histoire du droit de l’environnement. 

Saul Luciano Lliuya est en effet un témoin privilégié de la détérioration climatique subie par son pays : guide de montagne, il assiste impuissant à l’inexorable fonte des glaciers andins, qui menace d’engloutir sa ville d’origine, Huaraz. 

Emeutes à Bruxelles : la police belge ne décolère pas.

Sous effectif, équipement dérisoire, les policiers et pompiers belges ne décolèrent pas après les émeutes du 11 novembre consécutives à la victoire du Maroc contre la Côte d’Ivoire, consacrant la qualification de ce dernier pour la Coup du Monde de football.

Au total, ce sont près de 3000 personnes qui s’étaient réunis Place de la Bourse, au centre de Bruxelles, mais l’événement a vite dégénéré. Bilan des échauffourées : 213 blessés dont 22 parmi les forces de l’ordre.

Sous le feu des critiques, les policiers et pompiers ont quant à eux fustigé l’attentisme de leur hiérarchie et l’inadéquation des moyens. 

Lagerfeld, Merkel, les migrants et les juifs

Le passage, le 11 novembre dernier, de Karl Lagerfeld, couturier et directeur artistique de Chanel, dans l’émission de Thierry Ardisson « Salut les Terriens » n’est pas passé inaperçu. Visiblement agacé par la politique migratoire de la chancelière allemande, il a déclaré qu’ « on ne pouvait pas (…) tuer des millions de juifs pour faire venir des millions de leurs pires ennemis après ». Et d’ajouter : « Angela Merkel qui en avait déjà des millions et des millions, qui sont bien intégrés, qui travaillent, n’avait pas besoin de se taper un million en plus, pour se donner une image charmante, après l’image de marâtre qu’elle s’était donnée dans l’histoire de la crise grecque ». Le CSA a rapidement indiqué qu’il étudiait la séquence pour savoir s’il y avait lieu de déclencher une enquête.

Etats-Unis : Barbie s’islamise

Ce lundi 13 novembre, le groupe américain Mattel a présenté sa première poupée Barbie voilée. La figurine a été créée en l’honneur de l’escrimeuse américaine Muhammad, devenue la première sportive américaine voilée à participer aux Jeux Olympiques. C’était en 2016, au Brésil. L’intéressée a réagi sur twitter, déclarant, je cite : « Je suis fière de savoir que les petites filles du monde entier peuvent maintenant jouer avec une Barbie qui choisit de porter le hijab ! C’est un rêve d’enfance devenu réalité ». Pour le groupe Mattel, le but de la démarche est de, je cite : « inspirer partout les femmes et les jeunes filles pour qu’elles repoussent les barrières ». De son côté, le site américain Buzzfeed a d’ores et déjà fait de cette poupée voilée en tenue d’escrimeuse « le meilleur cadeau à offrir cette année ».

Corée : un soldat passe au sud

C’est une histoire qui rappelle les tentatives de défection en Union soviétique, digne d’une scène de film sur la guerre froide à Berlin. Lundi dernier, un soldat nord-coréen a été la cible de 40 tirs de la part de ses camarades alors qu’il tentait de rejoindre la Corée du Sud. Selon le Commandement des Nations unies en Corée, qui surveille le village frontalier de Panmunjom, le militaire est arrivé à bord d’un véhicule à proximité de la démarcation fortement gardée entre les deux Corée. Il est très rare que des militaires nord-coréens passent au Sud par la « zone commune de sécurité » à Panmunjom, seul secteur de la Zone démilitarisée où les deux armées rivales se font face. Bonne nouvelle : le soldat est parvenu à traverser la frontière et être récupéré par des soldats du Sud. Mauvaise nouvelle : il présente des blessures par balles extrèmement graves.

Royaume-Uni : quand le Prince Charles s’en prenait au “lobby juif”

La presse britannique a récemment dévoilé une correspondance du Prince Charles évoquant le “lobby juif”. Il s’agit d’un courrier privé, datant de 1986, adressé à son ami Laurens van der Post, explorateur, après une visite dans le Golfe. “Je comprends mieux maintenant le point de vue des Arabes sur Israël. Je n’ai jamais réalisé qu’ils considéraient cet Etat comme une colonie américaine. Je comprends maintenant que les Arabes et les Juifs formaient tous un peuple sémitique à l’origine. C’est l’afflux de Juifs européens, surtout de Pologne, qui a contribué à causer de grands problèmes” écrit le Prince Charles. “Assurément, un président américain doit avoir le courage de se lever et de s’opposer au lobby juif aux Etats-Unis” poursuit-il. Plusieurs représentants d’organisations juives et le rédacteur en chef de l’hebdomadaire Jewish Chronicle, s’en sont offusqués. Rappelons qu’il y seulement quelques jours, Nigel Farage évoquait le “lobby juif” dans des termes assez similaires…

La phrase du jour nous vient de Joan Sfarr

Auteur de bandes dessinées et réalisateur du remarqué dessin animé « Le chat du Rabbin ». Interview diffusée dans le cadre de la préparation des journées du « vivre ensemble » organisées en janvier 2018 par le journal catholique Ouest France :

Je cite :  « Je fais partie des gens qui se sentent très cocus du vivre ensemble, parce qu’on a connu du vivre côte à côte, mais aujourd’hui il y a du vivre contre. »

Etat de fait que Joan Sfarr semble imputé à la classe politique française. Et d’ajouter « vivre ensemble je ne sais pas si ca se présentera un jour mais en tout cas ca ne s’annonce pas très bien. »

L’annonce du jour concerne le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie

Le bulletin de réinformation recrute des collaborateurs ! Comme vous le savez, chers auditeurs, le bulletin de réinformation compte une dizaine d’équipes : chacune d’entre elles présente un bulletin toutes les deux semaines. Pour continuer à assurer chaque jour une réinformation de qualité, nous comptons sur des journalistes bénévoles fiables et rigoureux. Leur mission ? Dénicher et décrypter l’information, rédiger des textes accessibles, lire ces textes au micro au petit matin ! Les volontaires de tous âges peuvent s’adresser à Carl Hubert, patron du bulletin de réinformation. Son courriel est hubertcarl@gmail.com (tout attaché et carl avec un « c »). Vous pouvez aussi écrire à la radio, qui transmettra.

Rappel de notre grand titre :

Financement des lieux de cultes : Faut-il rendre leurs accès payant ?

La bonne nouvelle du jour : sortie au édition Albin Michel d’une très belle encyclopédie sur Jésus

Conçue et dirigée par Joseph Doré, prêtre sulpicien catholique et théologien français, une grande synthèse encyclopédique inédite répond aux interrogations du public. Outre une lecture critique de la Bible, cette encyclopédie propose aussi les regards croisés de philosophes, psychanalystes, écrivains et autres personnalités chrétiennes, juives, musulmanes, athées et agnostiques.
Un ouvrage de référence sur Jésus, qui interroge chacun de nous sur le mystère qu’il est à lui-même.

Chers auditeurs, merci de nous avoir suivi, rendez-vous demain matin pour nouveau bulletin de réinformation, sur Radio Courtoisie bien sûr, et d’ici là, n’oubliez pas, la vie est belle !

Commentaires Facebook
Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

↺ L.J. des sciences et des techniques

02:00 05:00