BULLETIN DE REINFORMATION DU 13 SEPTEMBRE 2017

Écrit par : - le 13 septembre 2017

Bulletin de réinformation présenté par Carl Hubert et Charles Sornac.

Rediffusions à l’antenne à 11h45 et 21h00

 


 

Version texte

(Extraits)

Grands sujets

Déstructuration de la famille : Marlène Schiappa promet la PMA pour tous

Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, a dévoilé plusieurs mesures ! sociétales ».

Son principal fait d’arme jusqu’à présent est d’avoir voulu démontrer que le harcèlement de rue dans le quartier de La Chapelle Pajol, où séjournent de nombreux immigrés clandestins, était une fiction inventée par la « fachosphère ».

Il était question hier matin de différentes mesures censées favoriser l’égalité entre les hommes et les femmes. Conformément à l’engagement de campagne d’Emmanuel Macron, la procréation médicalement assistée (ou PMA) sera bien ouverte à toutes les femmes, en 2018, si les parlementaires votent la future loi de bioéthique. De fait, les couples de lesbiennes pourront donc, pour l’une, se faire inséminer artificiellement aux frais de la Sécurité Sociale, pour l’autre être reconnue comme la 2e mère de l’enfant issu de cette insémination. Le Comité consultatif national d’éthique avait rendu un avis favorable sur le sujet.

Cela ne manquera pas de faire réagir les couples homosexuels masculins, qui risquent de dénoncer une inégalité entre les couples

Certaines associations réclament d’ores et déjà la gestation pour autrui (ou GPA). Si le président Macron s’y est déclaré défavorable, la reconnaissance à l’état civil des enfants issus de GPA à l’étranger nous rapproche de sa légalisation. Au sein du gouvernement, certains ministres seraient défavorables à l’élargissement de la PMA, dont Bruno Le Maire, ancien candidat à la primaire de la droite.

Marlène Schiappa a également affirmé son intention de lutter contre le harcèlement de rue

Il est difficile parfois de distinguer la séduction, entreprise bien naturelle, de l’agression insidieuse. Pour autant, il est question d’instaurer une verbalisation spécifique pour des faits de harcèlement de rue, décrits comme tels (citation) : « Vous êtes dans le métro, vous êtes une femme, un homme vous suit. Vous descendez, il descend. Vous remontez, il remonte ». Qualifier de tels faits s’annonce bien difficile… Et encore faudrait il commencer par accepter de désigner les auteurs de ces pratiques

De nouvelles découvertes sur l’évolution de l’espèce humaine mettent à mal la théorie de l’homme « sorti d’Afrique »

Ces derniers mois ont été le théâtre de plusieurs découvertes majeures en paléoanthropologie. Celles ci questionnent l’origine de l’humanité et amènent à repenser les classifications enseignées jusqu’alors. Le bulletin de réinformation vous en présente deux d’entre elles.

C’est en juin qu’a retenti, le coup de tonnerre qui a vieilli l’humanité dite moderne de 100 000 ans

Alors que l’on pensait le berceau des hommes actuels situé en Afrique de l’Est, c’est à Jebel Irhoud, au Maroc qu’ont été trouvés des restes d’Homo sapiens datés de 300 000 ans, et ce grâce à la technique de datation : la thermoluminescence, exécutée pour ces fossiles en Suisse.

D’après le Français Jean Jacques Hublin, co auteur de ces travaux, l’homme de Jebel Irhoud nous ressemble tant qu’on pourrait le croiser dans le métro sans le différencier de nous. Mais la boîte crânienne est encore bien différente de la morphologie moderne.

Cette grande découverte amène à penser un nouveau scénario évolutif

Plutôt que de cantonner le berceau de l’espèce Homo sapiens seulement au Maroc, les scientifiques penchent pour un déploiement de l’espèce dans toute l’Afrique, antérieur à 300 000 ans. Mais il n’y a bien sûr aucune raison objective que ce déploiement ait concerné uniquement l’Afrique.

Ce qui permet au paléoanthropologue Antoine Balzeau d’affirmer : « Il y a donc eu pendant longtemps plusieurs espèces d’hommes à travers le monde, qui se sont croisées, ont cohabité, échangé des gènes »

Autre découverte importante, celle de traces de pas laissés par un pré humain, il y 5,7 millions d’années, en Crète

C’est 2 millions d’années de plus que les plus anciennes traces d’homininés connues jusqu’à lors. Ces empreintes de pas auraient été laissées par quelqu’un marchant debout, sur ses jambes, et elles sont très similaires à celles des humains.

Cependant, la découverte reste à confirmer. Si tel est le cas, l’aire biogéographique de nos lointains ancêtres devra être revue, car elle s’étendrait au delà de l’Afrique

Déjà, au début de cette année, les restes d’un homininé vieux de 7,2 millions d’années avaient été retrouvés entre la Bulgarie et la Grèce. Les découvertes non conformes à l’idéologie selon laquelle nous serions « tous des Africains » se succèdent donc.

Birmanie : les médias de propagande prennent fait et cause pour la minorité étrangère des Rohingyas

L’attention des médias est dirigée vers des violences ethniques mineures au Myanmar, l’ancienne Birmanie. Selon la presse « occidentale », les Rohingyas musulmans sont injustement ostracisés, chassés et tués par des foules bouddhistes et par l’armée dans l’Etat d’Arakan près de la frontière avec le Bangladesh. Les organisations humanitaires occidentales comme Human Rights Watch joignent leurs voix à celles d’islamistes comme le président de la Turquie, Erdogan, pour déplorer le sort des Rohingyas.

Cette curieuse alliance s’est également nouée pendant les guerres en Libye et en Syrie. Est ce que quelqu’un jette de l’huile sur le feu ?

Il semble que oui. L’ancien conflit ethnique dans l’Etat d’Arakan est très ancien. Mais il s’est transformé au cours des dernières années en une guerre de guérilla djihadiste. Selon le site de réinformation « Moon of Alabama », cette guerre serait financée et dirigée par des Etats musulmans telle l’Arabie saoudite.

La zone a en effet un intérêt géostratégique :

L’Etat d’Arakan est une sortie vers l’Océan Indien. Dans cette zone sont prévues des réalisations chinoises pour un montant d’un milliard de dollars : une zone économique, un port en eau profonde. Des oléoducs et gazoducs sont reliés à la province chinoise du Yunnan. Ils permettent l’importation d’hydrocarbures du golfe persique vers la Chine tout en évitant le goulet d’étranglement du détroit de Malacca et les sites de la mer de Chine méridionale qui font l’objet d’une contestation. Les puissances du Golfe et les Etats Unis peuvent ainsi avoir intérêt à mettre des bâtons dans les roues des projets chinois, en ravivant une opposition ethnique latente.

Les Rohingyas ont ils une légitimité historique à vivre en Birmanie ?

Les Rohingyas sont des immigrés, de plus ou moins longue date. Ils immigrent dans les régions du nord de l’Etat actuel d’Arakan au Myanmar depuis le XVIe siècle. Il y a eu une grande vague d’immigration sous l’occupation impériale britannique, il y a environ cent ans. L’immigration illégale en provenance du Bangladesh s’est poursuivie au cours des dernières décennies. Au total, environ 1,1 million de Rohingyas musulmans vivent au Myanmar. Le taux de natalité des Rohingyas est plus élevé que celui des Bouddhistes locaux d’Arakan. Ces derniers se sentent sous pression dans leur propre pays, qui a localement connu un grand remplacement de populations.

Brèves françaises

Paris attend les Jeux olympiques pour 2024

L’annonce officielle devrait tomber aujourd’hui : le comité international des Jeux olympiques devrait attribuer les Jeux 2024 à Paris.

Une nouvelle qui ne ravira pas tous les Parisiens, qui se demandent comment cet événement sera financé. Et comment les problèmes de transport et de sécurité de la région parisienne seront résolus d’ici là.

Le PSG rattrapé par les règles de franc jeu financier

Après les deux recrutements très médiatisés de deux joueurs internationaux pour respectivement 222 et 180 millions d’euros, le PSG est rattrapé par les exigences du « franc jeu » financier. Une enquête a été ouverte par les autorités européennes afin de savoir si le club respecte les règles mises en place par l’UEFA, sous le mandat de Michel Platini. Les clubs n’ont pas le droit de dépenser plus d’argent qu’ils n’en gagnent, même si leurs facilités bancaires leur permettent de réaliser des recrutements vertigineux. Le président de la ligue espagnole de football qualifie le PSG de « délinquant régulier », tandis que le président de la Fédération française de football pointe la jalousie des clubs européens. Si une infraction était démontrée, le club de la capitale serait tout simplement exclu des compétitions européennes. Nasser al Khelaïfi, le président qatarien du club, affirme avoir effectué toutes ces opérations dans les règles.

Brèves internationales

La coalition de droite remporte les élections en Norvège

Il s’en est fallu de peu, mais la conservatrice Erna Solberg gardera son poste de Premier ministre de la Norvège, après avoir gagné les élections législatives de lundi dernier.

Cette victoire est le fruit d’une coalition des conservateurs avec les populistes libéraux du Parti du progrès, ainsi qu’avec les démocrates chrétiens. Cependant, ce ne sont que 89 sièges remportés sur 169. Cette majorité est d’autant plus fragile que les démocrates chrétiens et le Parti du progrès montrent des désaccords conséquents sur les sujets du climat ou de l’immigration.

Malgré tout, Erna Solberg est la première conservatrice à être reconduite dans son mandat de Premier ministre en 30 ans. De plus, les écologistes sont passés sous le seuil de 4 % des suffrages. Ceux ci souhaitent la fin de toute nouvelle prospection d’hydrocarbures et l’arrêt de la production pétrolière, alors que la Norvège en est le plus gros producteur d’Europe de l’Ouest.

Les Britanniques s’apprêtent à reprendre leur souveraineté législative

Un peu plus d’un an après le Brexit, les députés de la chambre des Communes ont approuvé le « Repeal Bill », projet de loi visant à mettre fin à la suprématie du droit européen sur le droit britannique.

Les députés vont maintenant devoir travailler le texte pour transposer à l’identique ou amender les quelques 12 000 règlements européens et actuellement en vigueur dans le droit national.

La sortie définitive de l’Union européenne est prévue pour la fin du mois de mars 2019.

L’ancien président géorgien pénètre illégalement sur le sol ukrainien

Le gouvernement ukrainien n’a pas goûté l’entrée en force de Mikhlaïl Saakachvili sur le sol national, suscitant les foudres de représentants ukrainiens.

Président de la Géorgie jusqu’en 2013, anciennement nommé procureur d’Odessa et citoyen ukrainien, il avait été déchu de ses droits par le président ukrainien Petro Porochenko qu’il avait accusé de préférer les « clans criminels » à ses réformes.

Aujourd’hui à la tête d’un petit parti, Saakachvili entend bousculer le pouvoir ukrainien en place. Il affirme vouloir lutter contre la corruption. Mais il encourt désormais une peine de prison, pour violation de la frontière.

Tesla débride ses voitures à distance pour mieux fuir Irma

Face au danger de l’ouragan Irma, la firme de voitures électriques américaine Tesla a augmenté à distance la capacité des batteries pour permettre aux propriétaires de ces véhicules de Floride de s’échapper. Concrètement, cela leur a permis de rouler plus longtemps et donc plus loin avant de devoir recharger les batteries.

Ce geste prévenant et serviable de Tesla est normalement payant, à partir de 4 500 $. Mais il alimente les critiques quant à la marge de contrôles que peut avoir un constructeur sur les véhicules qu’il a vendus.

Le chiffre du jour est 24 000

C’est le nombre de manifestants recensés à Paris contre les ordonnances travail. Un chiffre très décevant pour les organisations syndicales. Ce qui ne les empêche pas de revendiquer 200 000 à 400 000 manifestants !

La bonne nouvelle du jour est vinicole

Le vin le plus vieux de monde pourrait bien être italien. Une équipe internationale de chercheurs vient en effet de découvrir sur la côte ouest de la Sicile des traces de raisin fermenté remontant aux environs du IVe millénaire avant J.C. C’est 3 000 ans plus tôt que les premières traces de viticulture répertoriées en Italie, plus précisément en Sardaigne.

L’équipe a étudié des résidus contenus dans des jarres découvertes dans une grotte située sur le mont Kronio, près d’Agrigente, « probablement un site votif où l’on apportait des offrandes à des divinités », explique Enrico Greco, chimiste de l’Université de Catane. « Le fait que ces poteries se trouvent dans une grotte leur a évité l’ensevelissement, ce qui a permis à leur contenu de se conserver, même s’il s’est solidifié au fil des siècles », précise t il.

Le début de la belle aventure européenne du vin.

Etiquettes :

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

♫ Musique classique

15:00 16:00