Psychologie et littérature du 28 avril 2014 : « Artaud : message pour notre temps »

Patron d'émission le 28 avril 2014

Quentin Debray recevait Françoise Bonardel, professeur d »université, écrivain, sur le thème : « Artaud : message pour notre temps ».

Françoise Bonardel, Antonin Artaud ou la fidélité à l''infiniFrançoise Bonardel, Antonin Artaud ou la fidélité à l »infini. Éditions Pierre-Guillaume de Roux (février 2014). Site de l »éditeur : www.pgderoux.fr Antonin Artaud (1896-1948) doit-il être tenu pour fou ou, au contraire, pour le médecin inspiré de l »âme occidentale dans le sillage d »un Paracelse ? À l »origine de la maladie, du pourrissement où se complaît, selon lui, l »esprit rationnel occidental, sévit la division opérée par le « mental » entre le corps, l »esprit et l »âme. Une trinité dont Artaud va tenter de réactiver l »énergie vitale à travers une approche de la création qui n »a plus pour vocation la pure « jouissance ». Fortement influencé par René Guénon, Artaud entend revenir à l »instant d »un « ordre » primordial dont l »Histoire n »a cessé de déformer l »enseignement en s »éloignant de plus en plus de son âge d »or. Pour cela, il choisit de s »engager dans une expérience initiatique bien déterminée : le théâtre pris dans son sens le plus primitif, soit sacrificiel. C »est le lieu où briser la loi d »airain du dualisme rationnel qui déchire l »être, où chasser la loi des « formes » ou de la simple « représentation » pour remonter au moment où les « forces » ou Principes rayonnent à travers l »incarnation. Une incarnation tantôt mortifère, tantôt suprêmement libératrice, très proche de la crucifixion du Christ, qui oscille entre les divers états de conscience, jusqu »à atteindre une pure incandescence. C »est la clef de l »ascèse qui conduira Artaud à expérimenter tour à tour l »extase, le dégoût puis la re-génération. L »extrême audace et lucidité de sa démarche critique et créatrice, nourrie des traditions amérindienne, taoïste et chrétienne, achèvera cependant de le plonger dans l »abîme de la folie à l »instar d »un Nietzsche, d »un Van Gogh ou d »un Hölderlin, comme dépassé par la fulgurance de sa vision.

Commentaires Facebook

En cours

Title

Artist

Background
Intervenir sur l'émission
EMISSION EN COURS

↺ Français, mon beau souci

10:30 11:30