Libre Journal de la vieille Europe du 23 juillet 2013 : “La fin de l’État-nation ?”

Patron d'émission   -  le 23 juillet 2013

Patrick Péhèle, assisté de Pascal Eysseric, recevait Bernard Wicht, universitaire, pour une émission consacrée à la fin de l’État-nation.

Bernard Wicht, Une nouvelle Guerre de Trente Ans ? Réflexion et hypothèse sur la crise actuelle Bernard Wicht, Une nouvelle Guerre de Trente Ans ? Réflexion et hypothèse sur la crise actuelle. Éditions Le Polémarque (avril 2011). Site de l”éditeur : www.editions-lepolemarque.com « La crise de la zone Euro est sans doute le chant du cygne de la Modernité occidentale, l’UE représentant l’ultime avatar de la construction étatique moderne avec sa bureaucratie supra-étatique et son centralisme à l’échelle continentale. Et, dans l’immédiat, la crise devrait encore renforcer ce centralisme bureaucratique ; la Commission s’est fait donné le mandat (certes temporairement limité) d’un contrôle économique des États membres et, de facto, un droit de regard dans la politique budgétaire des États membres. Ceci signifie un renforcement considérable du pouvoir supra-étatique de l’UE. Mais, paradoxalement, ce renforcement représente probablement l’épilogue de l’histoire de l’État moderne, le dernier acte d’une pièce qui s’est jouée pendant environ 500 ans, le dernier coup d’éclat d’une institution sur le déclin. » Bernard Wicht est privat-docent à la Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne. Ses travaux portent essentiellement sur la stratégie et la pensée militaire. En parallèle, ses activités professionnelles l’ont mis en contact étroit depuis près de vingt ans avec les institutions européennes et les autres organisations internationales présentes en Europe.

Commentaires Facebook

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

► L.J. du nouveau monde

12:00 13:30