Libre Journal d’Henry de Lesquen du 6 mai 2013 : “Napoléon et Alexandre : les deux empereurs et le rêve de la monarchie universelle ; Rendez-vous politique de la réinformation”

Patron d'émission : - le 6 mai 2013

Henry de Lesquen, assisté de Jacqueline Loevenbrück, recevait Charles Zorgbibe, professeur émérite des universités, écrivain, Dominique Paoli, journaliste, historienne, Jean-Yves Le Gallou, président de Polémia, Christophe Beaumont, délégué à la communication du Club de l”Horloge, et Benjamin Blanchard, juriste, collaborateur du bulletin de réinformation.

Première partie

Seconde partie

Charles Zorgbibe, Le Choc des Empires : Napoléon et le tsar Alexandre Charles Zorgbibe, Le Choc des Empires : Napoléon et le tsar Alexandre, éd. de Fallois (août 2012). Distribué par Amazon. À Tilsit, Napoléon découvre dans le tsar Alexandre l”associé, l”allié, l”autre maître du monde. Cinq ans plus tard, Moscou brûle et Alexandre se veut le messager de la colère de Dieu ; à Vienne, il fera condamner Napoléon comme «hors-la-loi des nations». L”alliance de l”empereur et du tsar était-elle une illusion ? Et le projet de Tilsit – un condominium franco-russe sur l”Europe, le partage de l”Empire ottoman, une expédition commune en Inde – une tentation éphémère ? Napoléon est un conquérant, un chef de guerre, l”un des plus grands de tous les temps. A Dresde, devant un parterre de monarques, il se comporte en empereur d”un nouveau Saint-Empire d”Occident, en suzerain des rois et princes européens. Si Alexandre s”affirme aussi comme un conquérant, ce n”est pas la faim de territoires qui l”anime, mais la conquête des esprits, l”élaboration d”une nouvelle idéologie pour l”Europe à reconstruire. Chez lui, le prophète bouscule le conquérant. Souverain de droit divin, il s”érige en libérateur des peuples, en fédérateur des oppositions nationales au pouvoir napoléonien. Deux destins parallèles… Conquérant ou prophète, Napoléon et Alexandre ne pouvaient s”accommoder d”un monde fondé sur les États souverains, la négociation, le compromis. Ils étaient des révolutionnaires ; ils voulaient échapper au présent, au concret, aux règles interétatiques. Le conquérant Napoléon et le prophète Alexandre voulaient modeler le monde à l”image de leur volonté – le premier en prétendant à la monarchie universelle, le second en appelant à la réconciliation de l”humanité. Agrégé de droit public, Charles Zorgbibe a été doyen de la faculté de droit de Paris-Sud, recteur de l”académie d”Aix-Marseille, directeur de la Fondation pour les études de défense, professeur à la Sorbonne où il a dirigé le troisième cycle d”études diplomatiques. Il est l”auteur de biographies de Mirabeau, Metternich, Kipling et d”un essai sur Talleyrand.

Commentaires Facebook

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

► L.J. du lundi soir

18:00 21:00