Psychologie et littérature du 29 avril 2013 : “Les variations et la relativité des interdits sexuels”

Patron d'émission : - le 29 avril 2013

Quentin Debray recevait Julien Cheverny, ancien conseiller à la Cour des comptes, essayiste, pour une émission consacrée aux variations et à la relativité des interdits sexuels.

Julien Cheverny, Les interdits sexuelsJulien Cheverny, Les interdits sexuels (vol. 1 & 2), éd. Hermann (février 2013). Site de l”éditeur : www.editions-hermann.fr Toutes les civilisations ont cherché à régler les mœurs sexuelles et ont institué des interdits pour régenter et ordonner la vie des êtres humains. À travers l’étude de la prohibition des pratiques incriminées, le présent traité analyse les choix sociétaux et idéologiques des civilisations. Sans prétendre à l’exhaustivité, mais en parcourant une très vaste gamme de cultures et d’époques différentes, l’auteur présente une grande variété de modalités réprouvées pour consommer le « fruit défendu ». Il examine les interdits majeurs et leur restitue le sens qui est le leur dans chaque contexte : comment comprendre la prohibition de l’inceste en Occident ? Quel est l’enjeu de l’interdiction des pratiques homosexuelles en terre d’Islam ? Pourquoi l’adultère est-il parfois toléré voire recommandé ? Quels types de jugements moraux ou idéologiques sont à l’œuvre dans la volonté de bannir les pratiques pédophiles ? Pourquoi ce qui est considéré comme une pratique « perverse » ou « déviante » dans certains peuples ne l’est-il pas pour d’autres ? À travers une perspective à la fois historique, culturelle, philosophique, sociologique et comparative, l’auteur replace, sans préjugé ni parti pris, lesdits interdits sexuels dans leur environnement culturel et religieux. Il analyse le permis et le prohibé des pratiques intimes dans des civilisations aussi diverses que celles hellénistiques, égyptiennes, hébraïques, chrétiennes, bouddhistes, baoulés, hindouistes ou musulmanes… L’érudition du propos et la méthode comparative permettent la critique des thèses classiques sur le sujet, comme celles de Michel Foucault ou de Claude Lévi-Strauss. En fin de compte, cette étude du défendu (adultère, inceste, nécrophilie, polygamie, polyandrie, coprophilie, pédophilie…) participe au renouvellement du regard du lecteur et l’autorise à porter un avis éclairé sur ses propres jugements et mœurs. Auteur de nombreux livres, dont Sexologie de l’Occident (Hachette, 1976), Julien Cheverny (alias Alain Gourdon) est ancien élève de l’ENA, conseiller à la Cour des comptes, essayiste. Il a présidé la Bibliothèque nationale de France de 1981 à 1984.

Commentaires Facebook

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission