Les mardis de la mémoire du 16 avril 2013 : « Pierre Boutang, figure fulgurante du royalisme »

Patron d'émission le 16 avril 2013

Anne Collin et Dominique Paoli recevaient Axel Tisserand, professeur de lettres classiques, historien, et Gérard Leclerc, journaliste, écrivain, pour une émission consacrée à Pierre Boutang, figure fulgurante du royalisme.

Axel Tisserand, "Qui suis-je ?" Boutang, éd. PardèsAxel Tisserand, « Qui suis-je ? » Boutang, éd. Pardès (mars 2013). En vente sur Amazon : www.amazon.fr Pierre Boutang (1916-1998) : « Notre société n »a que des banques pour cathédrales ; elle n »a rien à transmettre qui justifie un nouvel appel aux conservateurs ; il n »y a, d »elle proprement dite, rien à conserver. Aussi sommes-nous libres de rêver que le premier rebelle, et serviteur de la légitimité révolutionnaire, sera le Prince chrétien. » Albert Thibaudet parlait de Charles Maurras comme d »un continent : le mot vaut également pour Pierre Boutang. Ce philosophe longtemps interdit d »enseignement fut aussi journaliste, romancier, pamphlétaire, poète, critique littéraire, traducteur. Les milliers de pages de ses carnets restent à éditer. Entré adolescent à l »Action française, doté d »une vive intelligence et d »un courage sans faille, rapidement repéré par Maurras, il fut, jeune agrégé, au c ur d »une tentative de coup d »État à Alger en 1942, avant d »être épuré à la Libération puis de devenir, à la demande de Maurras, éditorialiste politique à Aspects de la France (1947-1954), qui avait pris la succession de L »Action française. En 1955, avec Michel Vivier, il fonde La Nation française, qui renouvellera le ton de la presse politique. Son attitude à l égard du général de Gaulle durant la guerre d »Algérie, entre soutien prudent et hostilité ouverte, lui valut d »être le journaliste le plus condamné pour offenses au chef de l »État. Toute sa vie, son espérance et son action politiques eurent pour objet le rétablissement de la royauté, incarnée par le comte de Paris. Dans ce «Qui suis-je?» Boutang, Axel Tisserand, s appuyant sur des documents inédits, révèle toute la richesse, voire la complexité, d »une personnalité hors du commun, qui laisse une oeuvre importante, encore trop méconnue, tant en métaphysique qu »en philosophie politique, que ce disciple de Charles Maurras, animé d une foi intense, a profondément renouvelée. Ancien élève de Pierre Boutang, agrégé des lettres classiques et docteur en sciences religieuses de l »École Pratique des Hautes Études, Axel Tisserand se partage, notamment, entre philosophie néoplatonicienne et étude de la pensée maurrassienne.


En cours

Titre

Artiste

Background
Intervenir sur l'émission
EMISSION EN COURS

↺ L.J. de la vie française

02:00 05:00