Libre Journal d’Henry de Lesquen du 15 avril 2013 : “Comment combattre l’offensive de l’islam en Europe ? ; Défense du thatchérisme ; L’inversion des valeurs réalisée par le cosmopolitisme : la négation du racisme anti-blancs”

Patron d'émission : - le 15 avril 2013

Henry de Lesquen, assisté de Jacqueline, recevait René Marchand, journaliste, écrivain, islamologue, Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, porte-parole de Riposte laïque, Patrick Simon, avocat, écrivain, Pierre Milloz, ancien haut fonctionnaire, écrivain, François Wagner, avocat à la Cour, et Bernard Antony, président de l”AGRIF.

Première partie

Seconde partie

René Marchand, Reconquista ou la mort de l''EuropeRené Marchand, Reconquista ou la mort de l”Europe, éd. de Riposte laïque (mars 2013). Site de l”éditeur : ripostelaique.com Pourquoi l’islam est-il incompatible avec la République et avec les valeurs de la civilisation européenne mais aussi, et surtout, comment chasser l’islam de France ? Tel est le défi tenu par René Marchand dans son troisième livre, Reconquista ou Mort de l’Europe. Pierre Milloz, Le cosmopolitisme ou la France, éd. Godefroy de Bouillon (décembre 2011). Site de l”éditeur : www.godefroydebouillon.fr Le cosmopolitisme est en train de tuer la France. Il ne triomphe pourtant que depuis peu. Des origines jusqu”à ces dernières années en effet, il n”est pas un de nos régimes politiques qui, dans son action sinon dans ses discours, ne l”ait dédaigné. Tous sans exception, monarchies, républiques, empires ont, avec une constance sans faille, affirmé l”identité française face au monde extérieur. Tout a changé à partir des années 1970. Le cosmopolitisme et son dérivé économique : le libre-échangisme mondial ont imposé un système de valeur inverse de celui qui prédominait jusqu”alors. Désormais l”objectif de l”action politique n”est plus en premier lieu l”intérêt national, il est plutôt d”estomper l”identité française jusqu”à ce que le pays puisse se fondre dans l”humanité. Retraçant l”histoire de France de ce point de vue, ce livre montre le drame mortel que vit aujourd”hui notre pays. Il s”interroge alors sur ce qu”apporte à la condition humaine la volonté cosmopolite de déraciner l”homme, de dépersonnaliser ses appartenances, ses actions altruistes, ses créations artistiques. Et il conclut que cette entreprise de déracinement est vouée à l”échec tant il lui faut affronter la nature même des choses. Encore faut-il que les politiques ne la stimulent point.

Commentaires Facebook

Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

↺ Les mardis de la mémoire

14:00 15:00