Libre Journal des lycéens du 6 avril 2013 : “Iran, un défi face au système-monde ; Le prophète de la troisième voie”

Écrit par : - le 6 avril 2013

Pascal Lassalle, assisté de Franck Wilsdorf, recevait Jean-Michel Vernochet, journaliste, écrivain, et Alain de Benoist, philosophe, journaliste, écrivain, pour une émission consacrée à l”Iran, un défi face au système-monde et au prophète de la troisième voie.

Jean-Michel Vernochet, Iran, la destruction nécessaireJean-Michel Vernochet, Iran, la destruction nécessaire, éd. Xenia (novembre 2012). Site de l”éditeur : www.editions-xenia.com L’Iran doit être détruit. Malgré sa série d’échecs militaires, l’alliance occidentale doit mener cette campagne peut-être suicidaire. Pourquoi ? Non seulement parce que l’Iran remettrait en cause le monopole du feu nucléaire détenu au Proche-Orient par l’État hébreu. Ni en raison de la lutte acharnée que se livrent les grandes puissances pour s’approprier les gisements d’énergies fossiles, notamment le gaz iranien. Et ne parlons pas des arguments émotionnels liés aux droits de l’homme et au statut de la femme. Aucune de ces raisons n’est suffisante, mais toutes ensemble elles participent d’une logique d’ensemble, systémique, qui les englobe. Et qui ne peut souffrir la présence d’une puissance iranienne échappant au nivellement libéral-démocratique du monde. La cible est donc déjà verrouillée sur les écrans de guidage des centres d’opérations américains. Intégrant le contexte global et l’enseignement des décennies qui précèdent, sans s’aveugler sur le régime iranien, Jean-Michel Vernochet livre une réflexion géopolitique de haut vol sur « notre » prochaine guerre. Peut-être la guerre de trop ? Journaliste d”investigation, commentateur géopolitique très suivi dans la blogosphère, Jean-Michel Vernochet est notamment l”auteur, avec Carlos, de L”islam révolutionnaire (Ed. du Rocher, 2003). [pk_divider] Alain de Benoist, Édouard Berth ou le socialisme héroïque (Sorel - Maurras - Lénine)Alain de Benoist, Édouard Berth ou le socialisme héroïque (Sorel – Maurras – Lénine), éd. Pardès (mars 2013). Ouvrage disponible sur www.alaindebenoist.com Théorisé dans les dernières années du XIXème siècle par Georges Sorel, le syndicalisme révolutionnaire se distinguait des autres tendances du mouvement socialiste par son insistance sur l”idée de grève générale et son refus de participer au jeu des partis politiques et de la démocratie parlementaire. La classe ouvrière devait se libérer par ses propres moyens afin d”instaurer une « société de producteurs » sur les ruines de la société bourgeoise, d”où l importance donnée aux syndicats et à l”« action directe ». Telle est la doctrine qui triompha en 1906 à l”intérieur de la CGT, avec l”adoption de la célèbre Charte d”Amiens. Considéré par les historiens des idées comme le meilleur disciple de Georges Sorel, Édouard Berth resta toujours fidèle à l”idéal du syndicalisme révolutionnaire. À l”exemple de son maître, il se voulait un « serviteur désintéressé du prolétariat ». Mais son parcours fut plus qu”original. Formé à l”école de Proudhon et de Marx, admirateur des valeurs héroïques de l”Antiquité, il participa aux côtés de Georges Valois à l”aventure du Cercle Proudhon, fut successivement séduit par Maurras et Lénine, qu”il entreprit ensuite de critiquer vigoureusement. Il mourut en 1939, à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Ce livre, qui s”appuie sur des documents inédits, est la première biographie publiée sur Édouard Berth. Il éclaire toute une époque d”une lumière nouvelle. Alain de Benoist, directeur des revues Nouvelle École et Krisis, a publié près d”une centaine de livres et plusieurs milliers d”articles. Écrivain, philosophe, il s”intéresse avant tout à la philosophie politique et à l”histoire des idées.


Radio courtoisie

Écoutez votre radio en direct

Current track
TITLE
ARTIST

Background
Intervenir sur l'émission
Emission en cours

↺ Lacant

06:00 07:00