Libre Journal des lycéens du 16 mars 2013 : “Marx et le marxisme”

Patron d'émission le 16 mars 2013

Voici ce qui pourrait se produire dans les prochains mois. Radio Courtoisie et votre matinale Ligne Droite pourraient s’arrêter définitivement. Sans aucun recours possible. Radio Courtoisie se distingue des autres medias par sa volonté de rester totalement indépendante en refusant toute ressource publicitaire et toute subvention publique. Radio Courtoisie est une radio associative qui ne vit que grâce aux dons de ses auditeurs.

Beaucoup d’investissements ont été réalisés afin d'aboutir au succès que vous connaissez et appréciez. Mais pour que l’aventure persiste et se renforce, nous avons absolument besoin de vous, de votre propre engagement. La crise énergétique que nous traversons, qui fait suite à la crise du Covid, est un coup terrible pour nous.

Sans vous, tout risque de s’arrêter. Si vous appréciez notre travail de réinformation face à une propagande médiatique délirante, si vous souhaitez qu’il se poursuive, aidez nous maintenant dans la mesure de vos moyens. Chaque don compte !

Je fais un don pour Radio Courtoisie

Hugues Sérapion recevait Nicolas Tandler, écrivain, pour une émission consacrée à Marx et au marxisme.

Nicolas Tandler, Karl Marx, coll. Qui suis-je ?Nicolas Tandler, Karl Marx, coll. Qui suis-je ? éd. Pardes (janvier 2013). Site de l’éditeur : www.librairiefrancaise.fr Né dans la famille aisée d’un juriste, en territoire devenu depuis peu prussien, Karl Marx conteste tout ce qui l’entoure, dès ses premières années. Dans l’ombre d’un conflit entre ses parents, au sujet d’une religion abandonnée (le judaïsme) pour une autre (le protestantisme), il rejette vite toute croyance. Il tourne tout en son contraire et, lorsqu’il découvre l’œuvre de Hegel, il veut aller bien au-delà de la pensée du maître. Il franchit la frontière entre réflexion et politique révolutionnaire militante, en oublie que sa famille attend de lui qu’il entame une carrière, défie son père, et se lance dans une vie de bohème qu’il poursuivra jusqu’à ses derniers jours. Ce «Qui suis-je ?» Karl Marx montre comment, protégé matériellement par l’industriel allemand Friedrich Engels, qui l’épaulera aussi dans la conception de sa doctrine, entre des articles épisodiques pour divers titres de presse, de brochures en livres, Marx élaborera une vision du monde basée sur le matérialisme, et la destruction : le «matérialisme dialectique». Il ne supportera aucun rival et les écartera par tous les moyens à sa portée. Ses prétentions d’avoir rédigé la théorie de l’économie la plus géniale de son temps laisseront indifférents ses contemporains. À ses obsèques, il n’y a qu’une poignée de proches autour de sa tombe. La postérité lui procurera des revanches apocalyptiques au XXe siècle, et son fantôme rôde encore à travers le monde au XXIe siècle. Nicolas Tandler est rédacteur dans la presse économique et politique, traducteur et écrivain. Spécialiste des mouvements marxistes et des problèmes sociaux, il collabora à la revue Est & Ouest, à l’Institut d’Histoire Sociale et à l’Institut Supérieur du Travail, ainsi qu’aux Notes de conjoncture sociale.


EMISSION EN COURS

↺ L.J. des économistes

00:00 01:30


Envoyer un message
Faire un don en ligne
Copiez ci-dessous le lien vers ce lecteur :
<iframe src="https://www.radiocourtoisie.fr/ecoutez-en-direct/" style="border:0px #ffffff none;" name="lecteurpopup" scrolling="yes" frameborder="1" marginheight="0px" marginwidth="0px" height="700px" width="375px" allowfullscreen></iframe>