Les mardis de la mémoire du 5 février 2013 : « La saga littéraire des Daudet »

Patron d'émission le 5 février 2013

Dominique Paoli recevait Stéphane Giocanti, écrivain, pour une émission consacrée à la saga littéraire des Daudet.

Les mardis de la mémoire du 5 février 2013 : "La saga littéraire des Daudet"Stéphane Giocanti, C »était les Daudet, éditions Flammarion (janvier 2013) De la famille Daudet, on connaît généralement Alphonse, le patriarche provençal, l »auteur de La Chèvre de M Seguin et de Tartarin de Tarascon. On connaît aussi son fils Léon, écrivain lui aussi et tribun redouté de la IIIème République, dont la pensée a nourri longtemps l »extrême droite française. Mais sait-on qu »il ne s »agit là que de deux rejetons d »une famille singulière ? C »est l »« âge d »or » de cette famille, du milieu du XIXème siècle à la veille de la Seconde Guerre mondiale, que raconte ce livre. On y croisera Vincent et Adeline, parents d »Alphonse, petits commerçants en Provence, fervents catholiques et monarchistes convaincus ; on verra Alphonse « monter » à Paris et mener la grande vie dans les fastes du Second Empire avec Ernest, son frère aîné, lui aussi écrivain prolifique mais moins brillant. On croisera, dans leur cercle d »amis, les Goncourt, Flaubert, Zola et Tourgueniev, mais aussi Frédéric Mistral et les félibres ; on fera la connaissance de Julia, la femme d »Alphonse, qui écrivait elle aussi aux côtés du grand homme. À la génération suivante, c »est Léon, dont le mariage avec Jeanne Hugo défraya la chronique et qui devint l »un des piliers de l »Action française, mais aussi Lucien Daudet, son frère cadet, poète ami de Proust. Enfin, on apprendra le tragique destin de Philippe, fils d »Alphonse, dont la mort violente fut entourée d »un mystère encore irrésolu. Racontée avec brio, la saga de cette famille hors norme offre une traversée originale d »un siècle d »histoire française : histoire littéraire, culturelle, politique, qui conduit comme sans crier gare de la bohème insouciante du Second Empire aux ombres de la contre-révolution de Vichy. Professeur de français en lycée, Stéphane Giocanti est notamment l »auteur de biographies du poète T. S. Eliot (Lattès, 2002) et de Charles Maurras (Flammarion, 2006), d »un roman, Kamikaze d »été (Le Rocher, 2008), et d »Une histoire politique de la littérature (Flammarion, 2009, Champs, 2011).

Commentaires Facebook

En cours

Title

Artist

Background
Intervenir sur l'émission
EMISSION EN COURS

► L.J. de la jeunesse

12:00 13:30